petrolier

  • 12 millions de yuans pour récupérer un pétrolier saisi en Chine

    L'armateur du pétrolier français retenu en Chine offre 12,2 millions de yuans pour le récupérer
    Le cargo chinois « Huachi 8 » après la collision

    Selon la Cour maritime de Ningbo, dans la province du Zhejiang (est de la Chine), l'armateur du pétrolier français « Flandre » de la compagnie pétrolière belge Euronav, détenu à cause d'une collision avec le cargo chinois « Huachi 8 », a déclaré vouloir offrir 12,2 millions de yuans pour le récupérer.

    La collision s'est produite le 31 août vers 11 h 10, alors que le « Flandre », un pétrolier de 160 000 tonnes qui se rendait de Daxie (Ningbo) aux Émirats arabes unis, passait au large de Xiazhimen (province du Zhejiang). Suite à la collision, les sept marins à bord du cargo chinois sont tous tombés à la mer. Après les efforts du centre de recherches et de secours maritimes du Zhejiang et des départements maritimes de la province, une personne a été sauvée et six autres sont toujours portées disparues.

    Après la collision, les membres de la famille de Huang, marin chinois disparu dans l'accident, ont présenté le 7 septembre, avant le procès, une demande de saisie du pétrolier « Flandre », afin d'assurer le versement des indemnisations pour les marins disparus. Le juge responsable de la Cour a réglé immédiatement toutes les formalités et a rapidement procédé à la détention du pétrolier français, empêchant tout déplacement sans autorisation de la Cour.

    En vertu des lois chinoises, les navires étrangers retenus en Chine doivent être surveillés par des personnes désignées par la police frontalière. Tous ces frais sont à la charge de l'armateur du navire. Ne pouvant pas entrer en opération, le pétrolier détenu connaîtrait de grosses pertes, sans tenir compte des frais de surveillance et des risques causés par la saison des typhons. Les frais liés au retard de chargement et de déchargement sont également importants.

    L'armateur du pétrolier « Flandre » a contacté sa compagnie d'assurance qui lui offre 4,2 millions de yuans comme garantie d'indemnisation pour les familles des marins chinois disparus, et 8 millions de yuans comme garantie de dédommagement pour les dégâts causés au cargo « Huachi 8 ».

    Après la conclusion de l'accord de garantie, la Cour maritime de Ningbo a levé la détention du pétrolier « Flandre », en vertu de la loi.

    Le pétrolier français « Flandre »