peinture

  • En Belgique on multiple la découverte de la création contemporaine chinoise en peinture et sculpture

    En Belgique on multiple la découverte de la création contemporaine chinoise. A Bruxelles, une exposition labyrinthique mais très intéressante : « Chinese Utopias Revisited : The Elephants »

    A Mons, dans le cadre de Mons Capitale européenne de la culture , la Chine ardente, une exposition de sculptures monumentales chinoises aux Anciens Abattoirs. La Chine comme vous ne l'avez jamais vue. Racontée par des artistes d'aujourd'hui. L’exposition a été conçue par deux commissaires. Un Chinois, Fan Di’an (président de la Central Academy of Fine Art de Pékin) et un Belge, Michel Baudson, spécialiste de l’art contemporain chinois.

     

    sans-titre.png

    L'exposition « Chinese Utopias Revisited : The Elephants »est proposée par le professeur Hans De Wolf de la VUB qui depuis 2009 a établi de nombreuses collaborations académiques et artistiques avec la Chine. On découvre à cette occasion des œuvres d'une dizaine de grands artistes chinois contemporains. Des artistes pionniers déjà du temps du maoïsme et qui se trouvaient dans les premières collections d'artistes chinois contemporains du Suisse Uli Sigg et du Belge Guy Ullens , l'ancien propriétaire des sucreries de Tirlemont à qui j'ai consacré plusieurs articles sur ce blog.

     

    Cette exposition vous propose d'élargir vos horizons. Outre l'œuvre des artistes chinois, vous pourrez y admirer les clichés du photographe flamand Dirk Braeckman et les représentations du pavillon Philips de Le Corbusier. L'œuvre monumentale de l'artiste africain Frédéric Bruly Bouabré côtoie une création de Xu Bing. Une interaction entre deux univers distincts qui déjoue les clichés et met en lumière le langage commun d'artistes des quatre coins de la planète.

     

    L'exposition se déploie dans trois lieux exceptionnels : le Palais des Beaux-Arts, le site archéologique du Coudenberg et le salon du Borgendael du Musée BELvue, du 17 juillet au 30 août 2015.

    pavillon_philips_sa_100001.jpg

    Le pavillon Philips de Le Corbusier qui garde une ligne futuriste bien que datant de 1958

    A Mons, les sculptures monumentales chinoises sont un panel des œuvres d’une vingtaine d’artistes, comptant parmi les pionniers de la fin des années 70 et du début des années 80 jusqu’aux générations les plus récentes. Elles sont présentées non seulement dans la grande Halle et le Frigo des Anciens Abattoirs mais aussi dans le jardin, formant de cette façon un ensemble grandiose.

    FOREIGN201507031102000494896374948.jpg

    « Parallèlement à la peinture, la sculpture occupa également un pan important de l'histoire de l'art chinois, explique Michel Baudson, co-commissaire de l'exposition. On relèvera les premières terres cuites de la préhistoire, les vases de bronze tripodes zhou ou encore le réalisme expressif de l'armée de terre de Qin à Xi'an… Le choix de la thématique de la sculpture pour cette exposition se présentait comme un pari : celui de la mise en évidence de la richesse de ses propositions actuelles. »

    Du 30 mai au 6 septembre 2015, aussi dans le cadre de Mons 2015, le site du Bois du Cazier classé Patrimoine mondial par l'UNESCO accueille une exposition monographique de l' artiste chinois contemporain Lin Xiang.

     

    invasion-c-lin-xiang-xiong.jpg


    Lin Xiang Xiong (1945) est un peintre d’origine chinoise de renom international, qui vit à Singapour et travaille en Malaisie. Il a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Singapour et a ensuite prolongé son cursus à Paris, avant de rentrer à Singapour. Cet échange entre la culture asiatique et la culture occidentale est un des fondements de son travail. Sa Chine natale, avec ses traditions picturales, sa philosophie et sa cosmologie, constitue une de ses sources majeures d’inspiration.

    sunrises-lin-xiang-xiong-342.jpg

     

  • Publication de la biographie officielle et des œuvres complètes de Deng Xiaoping pour le 110e anniversaire de sa naissance

    aa 7482.JPG

    Quand on voit cette peinture , on sait que l'on est à Shenzhen. Cette peinture de Deng Xiaoping

    est en quelque sorte, l'image de marque de Shenzhen qui ne serait jamais devenue la ville phare de Chine sans

    l'esprit éclairé de Deng Xiaoping. Chaque fois que j'en ai l'occasion, je viens rendre hommage au grand leader chinois.

    A quelques jours du 110e anniversaire de la naissance de Deng Xiaoping, qui sera célébré vendredi, la Chine vient de publier la biographie officielle et les œuvres complètes de l'ancien dirigeant.

     

    Les « Œuvres complètes de Deng Xiaoping (1949-1974) » présentent les pensées de Deng Xiaoping sur le développement du pays et le Parti Communiste Chinois (PCC). L'ouvrage a été édité par le Bureau de recherche en littérature du Parti du Comité Central du PCC et publié par la maison d'édition People's Publishing House.

     

    La « Biographie de Deng Xiaoping (1904-1974) » relate les expériences qu'il a vécues jusqu'en 1974, quand il occupa le poste de vice-premier ministre après avoir été victime de purges pendant plusieurs années au cours de la Révolution Culturelle. Elle a été rédigée par le Bureau de recherche en littérature du Parti du Comité Central du PCC et publiée par la maison d'édition du Parti.

     

    Deng Xiaoping est né le 22 août 1904 dans la Province du Sichuan, dans le Sud-Ouest de la Chine. Il fut qualifié d'« architecte en chef de la réforme et de l'ouverture de la Chine » pour ses efforts inlassables dans la direction du mouvement de transformation qu'a connu le pays à partir des années 1970. 

     aa 3218.JPG

    Shenzhen a aussi une statue de Deng Xiaoping , tout en haut du parc du Lotus qui surplombe la ville.

     

     

  • Deux artistes chinois,numéro 1 et 2 des enchères mondiales, releguent Picasso à la 4e place

    L'artiste chinois Zhang Daqian (1899-1983) est devenu numéro un au hit parade des enchères mondiales en 2011, détrônant Pablo Picasso, relégué à la quatrième place derrière le Chinois Qi Baishi et l'Américain Andy Warhol, a annoncé jeudi Artprice.

    Zhang Daqian est renommé pour sa technique parfaite et son maniement sans faille du pinceau. Il s'est fait connaître par des copies plus vraies que nature des plus grands peintres de l'histoire chinoise, comme Chu Ta (1626-1705) ou Shi Tao (1641-1719).

    Dans les années 50, alors que Zhang Daqian résidait dans la capitale française, Picasso a rendu visite à Zhang Daqian pour lui demander critiques et conseils. Picasso était arrivé avec cinq cartons à dessins remplis d'une trentaine de peintures.

    Voilà ce que m'a inspiré Qi Baishi, l'un des plus grands peintres de chez vous, dit-il à Zhang Daqian. J'aimerais savoir ce que vous en pensez.

    Pour la première fois depuis 21 ans, l’Espagnol Pablo Picasso (1881-1973) n’est pas présent sur les trois marches du podium. Numéro un en 2010, il n’arrive qu’en quatrième position en 2011. Six artistes chinois figurent dans le «Top 10» établi par Artprice, société française leader des données sur le marché mondial de l’art, qui publiera lundi son bilan annuel définitif du marché de l’art.

    Les deux  plus importants artistes modernes chinois, dont la plupart des occidentaux n’ont jamais entendu parler, qui devancent les plus grands peintres occidentaux, c'est un fameux pied de nez à ces médias propagandistes occcidentaux qui placent Ai Weiwei et son musée des horreurs sur un piedestal .

    Mais voilà Ai Weiwei est un artiste dissident et ce qui est le plus important pour la presse propagandiste occidentale , c'est dissident, le reste pour eux ne compte pas.