pays laïque

  • Les Français tiennent à une France laïque , pourquoi les Tibétains n'auraient pas droit à un Tibet laïque

    Le Français tient de manière absolue à ce que la France soit et reste laïque , et c'est bien normal.

    Ce qui est incompréhensible, c'est que certains Français ne trouvent pas normal que les Tibétains

    aient les mêmes aspirations. Ces Français qui monteraient sur les barricades si par malheur un

    cardinal voulait prendre le pouvoir en France ou même s'il osait mettre son grain de sel dans la

    manière dont les politiques gèrent les affaires de l'Etat , voudraient que les Tibétains acceptent que

    théocrates sanguinaires qui sévissaient jadis au Tibet reviennent y établir leur dictature.

    Ces bobos réduisent la riche culture Tibétaine à la seule secte religieuse du bouddhisme tantrique

    qui ne représente qu'une infime partie des bouddhistes asiatiques. Comme si on ne voyait dans la splendide

    culture française que l'héritage catholique en ignorant tout ce que la France indépendante du catholicisme doctrinaire a donné au monde.

    Il faut que l'on aborde la question du Tibet d'une manière plus objective et rationnelle . Pour cela il faut arrêter d'écouter les mensonges de dalai lama et de la bande de voyous de son entourage. Admettre que pour 90% de la population tibétaine , le Tibet était un enfer lorsque ces théocrates sévissaient au Tibet.

     

    Aujourd'hui, conformément aux lois chinoises, le peuple du Tibet peut élire directement ses députés aux assemblées populaires à tous les niveaux, et a le droit de participer à l'administration des affaires nationales et régionales.Le

    produit intérieur brut (PIB) du Tibet est passé de 174 millions de yuans en 1959 à 39,59 milliards de yuans en 2008.

    En outre, un système industriel moderne, qui n'existait pas en 1959, a pris forme dans cette région autonome.

    La langue tibétaine est largement utilisée dans les écoles, le travail du gouvernement, les actes judiciaires, les informations de la population et le développement des logiciels informatiques.

    Tout ceci , je l'ai constaté lors de mes voyages au Tibet après avoir conversé avec de nombreux Tibétains de tous niveaux et sans interprète, sauf quelques rares personnes très agées ne parlant pas chinois.

    Moi qui n'avait à priori rien contre le dalai lama , j'ai alors pris conscience que ce type n'était qu'un usurpateur et un fieffé menteur.

    Le Tibet n'appartient pas plus aux bonzes que la France aux curés.