pavillon

  • La Chine représentée par trois pavillons à l'Expo Milano 2015

    c03fd559e56616b172070d.jpg

    Conçus autour du thème de l'alimentation, les trois pavillons chinois de l'Expo Milano 2015, à savoir ceux de la Chine, des entreprises chinoises et du groupe Vanke, invitent les visiteurs à découvrir l'agriculture, les aliments et l'évolution de la culture culinaire chinoise pendant toute la durée de l'exposition universelle.

    Le pavillon de la Chine : l'histoire de l'agriculture chinoise

     

    c03fd559e56616b0102421.jpg

    De forme ondulée à l'image d'un champ de blé avant la récolte, le pavillon national de la Chine occupe une superficie de 4590 mètres carrés et est le deuxième plus grand de l'Expo Milano, juste derrière celui de l'Allemagne. Les visiteurs qui s'inquiètent de ne pas pouvoir tout voir pourront y télécharger librement des applications, des cartes virtuelles et des plateformes électroniques sur le thème du pavillon.

    Le pavillon des entreprises chinoises

     

    c03fd559e56616b172070f.jpg

    Il a la forme d'une graine géante enveloppée d'une membrane semi-transparente capable de respirer. Sa conception s'inspire des notions classiques du yin et du yang, ainsi que de la structure de l'ADN. Les visiteurs peuvent y trouver une présentation des dernières réalisations des entreprises chinoises, avec notamment des modèles réduits d'avions de ligne, de trains à grande vitesse, ainsi que des submersibles Jiaolong et Caihongyu. De grandes enseignes de la médecine traditionnelle et de l'industrie alimentaire chinoises y sont également représentées. En intégrant le thème de l'exposition, « Nourrir la planète, énergie pour la vie », le pavillon témoigne de la recherche et des progrès des entreprises chinoises en matière de fabrication haut de gamme, de technologies, de protection environnementale, et de contribution au changement de mode de vie de la population chinoise.

    Le pavillon Vanke

    c03fd559e56616b1720710.jpg

    C'est le premier pavillon indépendant construit par une entreprise chinoise dans une exposition universelle. La conception du pavillon s'inspire de la peinture traditionnelle chinoise et des champs en terrasses, selon les explications de son architecte. La forme du pavillon nous fait aussi penser à un dragon rouge. Pour Wang Shi, président du groupe immobilier Vanke, la conception du pavillon suggère les joies de la récolte, et représente l'héritage de la culture traditionnelle chinoise.

     

                                                     Nouvelles en Bref

     

    Six avions de transport IL-76 supplémentaires sont prêts à contribuer à l'aide humanitaire au Népal, a annoncé mardi Shen Jinke, porte-parole de la force aérienne chinoise. Les avions effectueront à partir de mardi soir treize voyages à destination de Katmandou depuis la ville chinoise de Chengdu, transportant des équipements de secours tels que des tentes et des générateurs, selon le colonel Shen.

     

    Des militaires chinois participeront à la parade militaire du 9 mai sur la place Rouge.

     

    Dans le classement des villes selon les salaires mensuels moyens, Shanghai se classe en tête, avec 6 774 yuans, suivie par Beijing (6 688 yuans) et Shenzhen (6 682 yuans). Changchun, Shenyang et Harbin, les trois grandes villes du nord-est de la Chine, se classent aux dernières places du classement.

     

     

     

     

     

     

     

  • L'Exposition universelle Milano 2015 : les pavillons à ne pas manquer dont la Chine,la France,la Belgique et la Russie

    L’Expo Milano 2015 sera consacrée aux futurs défis liés à l’alimentation et aux ressources énergétiques. Un événement d’envergure internationale qui stimule la réflexion et l’implication autour d’une thématique vitale. Une Exposition universelle innovante et inédite conçue et construite dans un souci de durabilité en accord avec les enjeux planétaires abordés.

     

    d43d7e14de0d16a6942538.jpg

    Le pavillon de Chine

    Avec une superficie de 4590 mètres carrés (le deuxième plus grand après l'Allemagne), le premier pavillon chinois à l'étranger fera ses débuts à l'Exposition Universelle de Milan 2015 le 1er mai. Le thème de cette année est "Nourrir la planète, énergie pour la vie", dans le but de sensibiliser le public à la sécurité alimentaire et à de meilleurs modes de vie.

    Le pavillon de la Chine a été conçu par une équipe de l'Académie des Arts et de Design de l'Université Tsinghua. Construit sur l'idée d'une "Terre d'espoir", inspiré par les vastes contrées et ressources naturelles de la nation.

    L'architecture mêle l'espace intérieur à celui de l'extérieur. Le toit ondulant se connecte avec la ligne d'horizon de la ville avec un intérieur représentant des paysages naturels. Le toit du pavillon recouvert d'un tissu de bambou, filtre la lumière du jour et permet de réduire d'une manière significative la consommation énergétique.

    L'exposition présentera les personnes les plus influentes dans l'histoire agricole de la Chine comme Yuan Longping, le développeur des premières variétés de riz hybride et Song Yingxing, un savant et encyclopédiste de la dynastie Ming (1368-1644).

    Les visiteurs pourront ensuite voir une démonstration de la diversité des paysage du pays lors ses différentes saisons, expliquant la philosophie de «l'harmonie» et son impact sur l'agriculture chinoise.

    L'Expo Milano 2015 aura lieu du 1er mai au 31 octobre 2015, avec la participation de plus de 150 pays.

    d43d7e14de0d16a694894e.jpg

    Le pavillon d'Italie

    d43d7e14de0d16a6946f47.jpg

    Le pavillon d'Allemagne

     

    d43d7e14de0d16a694bb5a.jpg

    Le pavillon de Royaume-Uni

    d43d7e14de0d16a694e561.jpg

    Le pavillon de France

    d43d7e14de0d16a6952908.jpg

    Le pavillon de Russie

    lateral-de-nuit_belgium-region-detail-main_624_407.jpg

    Le pavillon belge 

    d43d7e14de0d16a6955710.jpg

    Le pavillon d'Emirats arabes unis

  • Camille Druard , artisan du chocolat , amoureux de la Chine

    Un artiste belge du chocolat

    Monsieur Druard,artiste belge du chocolat

    À partir de 11 h, la chocolaterie du pavillon de la Belgique accueille déjà une longue file d'attente. Accompagné d'un confrère, Camille Druard distribue du chocolat aux visiteurs, assiette en main et sourire aux lèvres. Lorsqu'on lui demande de le prendre en photo après la dégustation, il a l'air de rire ou de faire une grimace. En voyant cela, même le personnel de sécurité à ses côtés ne peut s'empêcher de rire. « Le chocolat est quelque chose qui fait plaisir; pour en fabriquer, il faut d'abord être de bonne humeur », dit-il au journaliste en souriant.

    Monsieur Druard est chocolatier dans le village d'Angreau, en Belgique, mais il préfère se considérer comme un artiste du chocolat. D'ailleurs, les chocolats qu'il distribue et vend ici ne sont pas produits par sa propre fabrique. Il est là pour montrer la fabrication du chocolat et diffuser la culture de ce produit.

    Le chocolat belge a été maintes fois présenté aux Expositions universelles, mais c'est la première fois que les quatre plus célèbres chocolatiers de Belgique participent en même temps. « Ce qui attire les professionnels, c'est essentiellement la potentialité du marché chinois », explique M. Druard.

    Bien qu'il ne puisse pas vendre ses produits à l'Expo, il souhaite y trouver un partenaire fiable. « Ouvrir une chocolaterie à Beijing ou à Shanghai, c'est mon rêve », confesse-t-il.

    Mais surtout, ce qui amène M. Druard en Chine, c'est son affection pour ce pays.

    Sa femme, Ma Mixia, est Chinoise. Ils se sont rencontrés dans l'autobus n° 5 de Beijing puis se sont mariés en 1987. Mme Ma était alors chercheuse en mathématiques à l'Institut de recherche Hua Luogen. Mme Ma dit que son mari est devenu le plus « chinois » de leur famille, et qu'il est toujours prêt à se disputer avec ceux qui en disent du mal. Pour mieux défendre son point de vue, il a cherché à en savoir plus sur l'histoire de la Chine. Inspirée par son esprit très motivé, toute la famille l'a suivi, et le fils aîné viendra bientôt en Chine pour ses études universitaires. À leur avis, c'est le pays le plus dynamique, celui ayant le plus d'opportunités de développement.

    « J'adore la Chine. Maintenant que la culture du chocolat – ce que j'aime le plus – est présente à l'Exposition organisée par la Chine, comment puis-je rater cette occasion? Franchement, si l'Expo avait eu lieu dans un autre pays, je n'y aurais peut-être pas participé. »

    Ils ont presque fait le tour du monde. « Chaque voyage me donne de nouvelles idées. La Chine m'a inspiré trois types de chocolats, dont l'un l'a été par un ami cuisinier. Dans cette recette, j'ai utilisé les cinq parfums qui rentrent dans la composition du canard laqué. Je fusionne le thé Earl Grey avec la quintessence de la culture du thé chinois », dit fièrement M. Druard.

     

    Source: La Chine au présent

    YAN WEIJUAN

  • EXPO DE SHANGHAI 2010, LA FRANCE MISE SUR LE ROMANTISME.

    Un mariage à la française au pavillon de la France

    F200911100919551000314105

    Le pavillon de la France de l'Exposition universelle 2010 de Shanghai proposera, gratuitement, aux couples des services de noce collective, pendant les six mois durant lesquels aura lieu l'évènement.

    Les couples s'uniront dans un jardin à la française, décoré d'iris, du pavillon français. Les nouveaux mariés obtiendront un certificat de mariage sur lequel sera imprimé un numéro commémoratif ainsi qu'un cadeau-surprise. Les inscrits pourront également participer à un tirage au sort et les plus chanceux se verront offrir « une lune de miel de rêve » d'une semaine en France. Un grand nombre de couples ont déjà réservé ce service romantique.

    Le pavillon français, baptisé « la ville sensuelle », présentera la vision de la France à travers les six sens, à savoir le goût, le toucher, l'odorat, l'ouïe, la vue ainsi que l'équilibre/le mouvement.F200911100919533060116496

  • LES SCHTROUMPFS REPRESENTENT LA BELGIQUE A L'EXPO DE SHANGHAI

    Le pavillon belge choisit les Schtroumpfs

    F200908070902142195723514

    Des officiels du Bureau de coordination de l'exposition universelle de Shanghai, de la Belgique et de l'UE, ainsi que des ouvriers et une jeune fille belge ont laissé leurs empreintes sur le site. Ces dernières seront présentées durant l'Expo.

    Les Schtroumpfs, ces petites créatures elfiques bleues, ont été choisis pour être les mascottes du pavillon belge à l'exposition universelle de 2010 à Shanghai.

    Ces personnages de bande dessinée belge, créés par Peyo en 1950, ont débarqué en Chine en 1980 sous la forme de la série animée d'Hanna-Barbera qui connut un grand succès.

    « Les Schtroumpfs sont adorables, gentils et bons entre eux. Ils ne feraient du mal à personne et sont de gentilles personnes », déclare Leo Delcroix, commissaire général du pavillon belge.

    Ces petites créatures sont populaires à la fois en Chine et en Europe, et peuvent être de bons ambassadeurs entre la Chine et la Belgique, ajoute-t-il.

    Des personnes déguisées en Schtroumpfs accueilleront les visiteurs et des Schtroumpfs virtuels présenteront les expositions multimédias.

    L'équipe belge de l'Expo décidera du sexe de la mascotte, Schtroumpf ou Schroumpfette, avant de lui donner un nom.

    Le pavillon prépare une exposition sur les personnages célèbres de la bande dessinée belge, dont Tintin, le personnage crée par Hergé en 1929.

    Les travaux de construction de ce pavillon de 5 000 m2 en forme de cube ont débuté hier.

    Un cinquième de l'espace sera réservé à l'exposition de l'Union européenne, la première Expo de l'UE en dehors des frontières de ses pays membres.

    Durant la cérémonie d'inauguration des travaux, des officiels du Bureau de coordination de l'exposition universelle de Shanghai, de la Belgique et de l'UE, ainsi que des ouvriers et une jeune fille belge ont laissé leurs empreintes sur le site. Ces dernières seront présentées durant l'Expo.

    Les visiteurs profiteront du côté bon vivant du continent. Une fabrique miniature de chocolat confectionnera d'authentiques chocolats belges pour les visiteurs.

    D'après Didier Reynders, vice-premier ministre et ministre des Finances belge, le pavillon espère attirer les investissements chinois et promouvoir les investisseurs belges en ChineF200908070902148170141723Le vice-premier ministre et ministre des Finances belge Didier Reynders prononce un discoursF200908070902156085502635F200908070902156924221242Alexander Mclachlan, conseiller de la Délégation de la Commission européenne en Chine, s'exprimeF200908070902162450632441Des enfants chantent durant la cérémonie