parti communiste chinois

  • Chaque organisation et membre du Parti doit respecter la constitution et les lois du pays et non prendre le rôle dirigeant du Parti comme prétexte pour violer la loi

    001ec94a271515df8f1101.jpg

    Le président chinois Xi Jinping a critiqué, dans un livre récemment publié, les discussions sur la primauté du rôle dirigeant du Parti communiste chinois (PCC) ou de l'Etat de droit.

    Ce livre, qui est sorti cette semaine dans les librairies, sélectionne des remarques du dirigeant chinois.

    "Faire progresser, de manière complète, l'Etat de droit exige que l'on suive la bonne direction avec une assurance politique ferme", selon un discours prononcé par M. Xi en février et cité dans le livre.

    "Comme je l'ai relevé, la question de la primauté du rôle dirigeant du PCC ou de l'Etat de droit n'en est pas vraiment une, mais un piège politique épineux, et nous devons y apporter une réponse claire et sans équivoque", a affirmé le président chinois.

    Selon lui, chaque organisation et membre du Parti doit respecter la constitution et les lois du pays et non prendre le rôle dirigeant du Parti comme prétexte pour violer la loi.

    M. Xi a tenu ces propos, alors que certaines personnes se demandent qui du rôle dirigeant du PCC ou de l'Etat de droit doit prévaloir en cas de conflit.

    Selon des experts, les remarques de M. Xi rejettent l'idée que la direction exercée par le PCC et l'Etat de droit sont incompatibles.

    Ce livre, publié par la Maison d'édition de la documentation du Comité central du PCC, sélectionne 193 remarques de M. Xi choisies parmi plus de 30 discours, articles et instructions datant du 4 décembre 2012 au 2 février 2015.

     

    132439137_41n.jpg

     

                            Nouvelles en Bref

     

     

    La Chine aura peut-être besoin de plus de temps que prévu pour inverser le ralentissement économique actuel, et des mesures supplémentaires sont nécessaires pour éviter un ralentissement plus prononcé encore.

     

     Les bureaux du service internet américain de covoiturage Uber à Guangzhou (ou Canton), dans le sud de la Chine, ont été perquisitionnés et du matériel saisi, a révélé vendredi le quotidien local Metropolis Daily.

    Le vignoble français est désormais devancé par la Chine car en 15 ans, elle est devenue le deuxième vignoble du monde derrière l’Espagne. Selon l’Organisation mondiale de la Vigne et du vin (OIV), avec près de 800 000 hectares, le vignoble chinois dont la surface comptait moins de 4% des vignes mondiales en 2000 représente aujourd’hui près de 11% des surfaces plantées sur terre.

     

  • En Chine, le Quotidien du peuple justement plaide contre la démocratie

    P1030742.JPG

    La démocratie à l'occidentale est un piège que la Chine doit éviter, a averti lundi le Quotidien du peuple.

    "La politique de la rue conduit souvent aux désordres et même à la guerre civile", a affirmé un éditorialiste du journal, Mi Bohua.
    Selon lui, "du Moyen-Orient à l'Afrique du Nord ou de l'Ukraine à la Thaïlande, tous (ces pays), sans exception, ont été entraînés sur la voie de la démocratie à l'occidentale et tous ont vu la politique dans la rue escalader de meetings en manifestations, jusqu'à un conflit armé".
    Et dans la plupart des pays touchés par ces mouvements, a poursuivi l'éditorialiste , "les forces américaines ou occidentales, ouvertement ou en coulisses, ont été impliquées".

    Dans un discours prononcé en avril lors d'un voyage officiel en Allemagne, l'actuel président Xi Jinping avait affirmé que la Chine avait fait l'expérience dans le passé du système parlementaire et du multipartisme, mais que "rien de cela n'avait marché".
    "Finalement, la Chine a pris la voie socialiste", avait ajouté le président chinois.
    "Comment la Chine, sinon, aurait-elle pu avoir la paix et la prospérité?", s'est interrogé en écho l'éditorialiste du Quotidien du peuple.

    Dans des articles précédents, je vous ai démontré que dans n'importe quel pays , quand vous voyez des étudiants se lever contre le gouvernement , la CIA n'est jamais très loin. Je vous ai aussi présenté un film qui montre comment s'y prennent les Etats-Unis pour former  les cadres d'étudiants chargés de fomenter des troubles.

    Job bien payé, tous les soi-disant dissidents chinois , créés par les Etats-Unis deviennent milliardaires aux Etats-Unis. Aidé à déstabiliser la Chine comme le fait le dalai lama n'a pas de prix pour les Etasuniens.

  • Révolution en Chine:le futur président Xi Jinping exhorte le PCC à accepter les critiques

    F201302080846491276624351.jpg

    Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a appelé le Parti à être plus tolérant envers les critiques et plus réceptif aux opinions des non-communistes.

     

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6917/zh/archive/2013/02/08/revolution-en-chine-xi-jinping-exhorte-le-pcc-a-accepter-les.html

    Reading the article in Englishhttp://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6917/en/archive/2013/02/08/revolution-en-chine-xi-jinping-exhorte-le-pcc-a-accepter-les.html

    Le secrétaire général s'est ainsi exprimé mercredi lors d'une réception organisée pour le Nouvel An chinois, au cours de laquelle il a transmis ses voeux aux membres des partis non-communistes, de la Fédération nationale de l'Industrie et du Commerce et aux personnes sans affiliation à un parti.

    "Le PCC doit être capable de supporter les critiques acerbes, de corriger ses erreurs s'il en a commis et d'éviter d'en faire", a-t-il déclaré.

    Les personnes non-communistes doivent avoir le courage de dire la vérité et de refléter véritablement les aspirations du public, a ajouté M. Xi.

    Les critiques des personnalités non-communistes peuvent aider le PCC à identifier, analyser et résoudre les problèmes, a-t-il indiqué.

    Le secrétaire général a demandé aux comités du Parti à tous les échelons d'accepter immédiatement et de saluer la supervision des partis et personnalités non-communistes afin d'améliorer leur style et leur qualité de travail.

    A cette occasion, M. Xi a apprécié le dur labeur des partis et personnalités non-communistes au cours des cinq dernières années.



    Xi Jinping les a appelés à soumettre davantage de suggestions judicieuses et pratiques, la poursuite du développement national exigeant d'amples forces.

    Li Keqiang et Yu Zhengsheng, deux membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, étaient également présents.

    Le Nouvel An chinois, ou la Fête du printemps, est célébré le 10 février cette année.


  • Ouverture du congrès national de l'Association chinoise pour le progrès de la démocratie

    001fd04cfc220e9c999429.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6362/zh/archive/2012/12/16/ouverture-du-congres-national-de-l-association-chinoise-pour.html

    Reading the article in English:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6362/en/archive/2012/12/16/ouverture-du-congres-national-de-l-association-chinoise-pour.html

    L'Association chinoise pour le progrès de la démocratie (ACPD), l'un des huit partis politiques non communistes de la partie continentale de Chine, a ouvert samedi son onzième congrès national.

     

    Yu Zhengsheng, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a rencontré les délégués au congrès et transmis, au nom du Comité central du PCC, un message de félicitations à l'association lors de la session d'ouverture.

     

    Dans son discours, M. Yu a fait l'éloge de l'ACPD pour son rôle dans la coopération multipartite et ses contributions à la construction du socialisme à la chinoise.

     

    Le PCC améliorera la démocratie consultative socialiste et encouragera son développement complet et institutionnalisé, a indiqué M. Yu.

     

    Il espère que les nouveaux dirigeants de l'ACPD encourageront les membres du parti à mener des recherches et à offrir leurs suggestions pour la réforme de l'éducation, le développement de la culture socialiste et la promotion du soft power, étant donné que nombre d'entre eux travaillent dans les domaines de la culture, de l'éducation et de la publication.

     

    La présidente de l'ACPD Yan Junqi a prononcé un rapport d'activité de l'association au cours des cinq dernières années.

     

    Mme Yan a affirmé que l'ACPD étudierait et appliquerait l'esprit du 18e Congrès national du PCC, améliorerait ses capacités et s'acquitterait avec sérieux de ses devoirs en tant que parti prenant part aux affaires de l'Etat.

     

    Elle s'est engagée à redoubler d'efforts pour consolider et développer le système de coopération multipartite sous la direction du PCC et contribuer à la construction d'une société modérément prospère.

     

    Un nouveau comité central sera élu lors du congrès.

     

    L'ACPD a été fondée à Shanghai le 30 décembre 1945. Elle comptait environ 128.000 membres fin 2011.

     

    Elle est l'un des huit partis politiques non communistes en Chine à participer aux affaires de l'Etat sous la direction du PCC. Dans le cadre du système de coopération multipartite, le PCC et les partis non communistes travaillent ensemble et se supervisent mutuellement.

     

    F201101101307366893115401.jpg

  • La famille du nouveau président chinois , Xi Jinping,en photos (photo du jour)

    001143088d8112103b2f09.jpg

    En 1975, Xi Jinping pose pour une photo de famille dans la ville de Luoyang. Xi Jinping (au fond à gauche).
  • Photo du jour:Xi Jinping un président décontracté

    0019b91ed6e012103d3701.jpg

    Le 18 février, avant de rentrer d'une visite aux États-Unis, Xi Jinping a assisté à un match NBA des Lakers au Staples Centre, à Los Angeles. Après le match, David Beckham et Magic Johnson lui ont offert des maillots et des chaussures de sport.
    2012年2月18日,习近平在结束访美之前,在洛杉矶亲临斯坦普斯中心观看NBA湖人队对太阳队的比赛。比赛结束后,习近平获赠印有他名字姓名拼音的湖人队球衣。足球明星贝克汉姆等向习近平赠送了纪念球鞋和球衣。
  • "Augmenter les revenus de la population, lutter contre la corruption et améliorer l'édification du Parti sont les principales tâches à accomplir dans les cinq prochaines années " Wen Jiabao

    131963239_31n.jpg

    中国要阅读的文章: http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6309/zh/archive/2012/11/09/augmenter-les-revenus-de-la-population-lutter-contre-la-cor.html

    Reading the article in English:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6309/en/archive/2012/11/09/augmenter-les-revenus-de-la-population-lutter-contre-la-cor.html

     

    Wen Jiabao définit les principales tâches de la Chine pour les 5 ans à venir

    Augmenter les revenus de la population, lutter contre la corruption et améliorer l'édification du Parti sont les principales tâches à accomplir dans les cinq prochaines années, a déclaré jeudi Wen Jiabao aux délégués au 18e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).

    Les effets de la crise financière internationale vont perdurer quelques années, a-t-il fait remarquer lors d'une discussion de groupe avec la délégation de Tianjin.

    La Chine doit maintenir une croissance stable et relativement rapide, et faire avancer la réforme et la restructuration économique afin d'éviter un développement économique instable, déséquilibré, mal coordonné et non durable, a-t-il souligné.

    La réforme structurelle politique doit progresser simultanément afin d'améliorer la démocratie, sauvegarder la justice et l'équité sociales, protéger la liberté et les droits égaux du peuple et mettre pleinement à profit ses initiatives et sa créativité.

    "Dans les cinq prochaines années ou plus, le peuple sera très préoccupé par des questions qui nécessitent notre attention particulière", a-t-il fait observer.

    Premièrement, des efforts doivent être faits pour augmenter les revenus des habitants urbains et ruraux, améliorer le système de sécurité sociale, réduire davantage les inégalités régionales et entre les zones urbaines et rurales, et résoudre la question de l'iniquité en termes de répartition des revenus.

    Deuxièmement, il faut notamment privilégier la lutte contre la corruption, car c'est une question de vie ou de mort pour le Parti et le pays. A cette fin, il faut renforcer l'édification institutionnelle pour déraciner la corruption, encourager l'intégrité des fonctionnaires et promouvoir un gouvernement propre.

    Troisièmement, c'est au Parti qu'incombe la plus lourde responsabilité pour l'avenir de la Chine. "Nous devons déployer des efforts particuliers pour consolider et améliorer la direction du Parti, améliorer la démocratie, optimiser le système juridique et garantir l'état de droit".

    "La Chine fait face à de nombreux problèmes, en particulier à la tâche ardue de réforme et de développement. Mais je pense que les trois aspects mentionnés ci-dessus sont les plus importants et les plus urgents", a-t-il ajouté.

     
     
  • Hu Jintao : le concept de développement scientifique devient une pensée directrice du PCC

    F201211081155482214614781.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6292/zh/archive/2012/11/08/hu-jintao-le-concept-de-developpement-scientifique-devient-u.html

    Reading the article in English:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6292/en/archive/2012/11/08/hu-jintao-le-concept-de-developpement-scientifique-devient-u.html

    Hu Jintao a déclaré jeudi à Beijing que la théorie du concept de développement scientifique est le plus important acquis du Parti communiste chinois (PCC) des dix dernières années, ajoutant qu'elle est devenue une pensée directrice pour le Parti.

    "De même que le marxisme-léninisme, la pensée de Mao Zedong, la théorie de Deng Xiaoping et la pensée importante de la 'Triple Représentation', le concept de développement scientifique fait partie des pensées directrices à suivre fidèlement et durant une très longue période par notre Parti", a déclaré M. Hu devant plus de 2 200 délégués réunis pour l'ouverture du 18e Congrès national du PCC.

    Le concept de développement scientifique a été proposé par le 16e Comité central du PCC en 2003, alors que le pays connaissait une rapide croissance économique et était confronté à l'émergence d'une série de problèmes, dont la consommation excessive des ressources, la grave pollution de l'environnement et le fossé croissant entre les riches et les pauvres.

    Ce concept défend les intérêts du peuple et préconise un développement complet, coordonné et durable. Lors du 17e Congrès national du Parti, ce concept a été inclus dans les Statuts du PCC.

    Au cours des dix dernières années, la Chine est passée de la sixième à la deuxième place du monde en termes d'agrégats économiques. Ses forces productives sociales, sa puissance économique et son niveau scientifique et technique ont franchi un nouveau palier. La puissance globale du pays, sa compétitivité et son influence à l'échelle internationale ont également connu de grands progrès.

     

  • Sous la direction du PCC , le bilan incroyable de la Chine au cours des dix dernières années

    hu_jintao_03.jpg

    Deng Xiaoping, le père du miracle économoque chinois

    中国要阅读的文章http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6291/zh/archive/2012/11/07/sous-la-direction-du-pcc-le-bilan-incroyable-de-la-chine-au.html

    Reading the article in English : http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6291/en/archive/2012/11/07/sous-la-direction-du-pcc-le-bilan-incroyable-de-la-chine-au.html

    La Chine a réalisé, sous la direction du Comité central du PCC, de nombreux progrès sociaux et économiques au cours de la dernière décennie.

     

    La direction centrale du PCC, avec le secrétaire général Hu Jintao à sa tête, a fait face à la fois à des opportunités et des défis, ainsi qu'à une situation compliquée tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays.

     

    Ces dix dernières années ont été caractérisées par l'émancipation idéologique, les réformes et l'ouverture, ainsi que par les efforts constants pour l'édification d'une société prospère. Durant cette période, le pays est entré dans une nouvelle phase de sa modernisation socialiste et la société a été témoin de changements profonds et historiques.

     

    Lorsque Hu Jintao est entré en fonction en tant que secrétaire général du Comité central du PCC il y a dix ans lors du 16e Congrès national du Parti, la nouvelle direction centrale a donné la priorité au développement national. Elle s'est concentrée sur la résolution de problèmes, tels que le développement économique et social non coordonné, la pression croissante sur les ressources et l'environnement, l'écart des revenus grandissant, l'accumulation des contradictions et la pollution.

     

    Le Parti considère comme son idéologie directrice la théorie de Deng Xiaoping, la pensée importante de la "triple représentativité" et le concept de développement scientifique.

     

    Au cours de la dernière décennie, la Chine a connu une croissance économique moyenne de 10,7%, bien au-dessus de la moyenne mondiale de 3,9% durant la même période. La Chine est devenue la deuxième puissance économique du monde en termes de PIB. Le PIB par habitant est passé de 1.135 dollars en 2002 à 5.432 dollars actuellement.

     

    La Chine a accompli par ailleurs d'importantes réalisations dans divers domaines. Le taux d'urbanisation a ainsi été relevé de moins de 40% il y a dix ans à plus de 50% aujourd'hui. Le barrage des Trois Gorges et le chemin de fer Qinghai-Tibet ont été achevés. Le pays a également accueilli les Jeux olympiques en 2008 à Beijing et l'Exposition universelle en 2010 à Shanghai et a réalisé avec succès des vols spatiaux habités et des missions d'exploration marine.

     

    Au cours de cette période, la Chine a toutefois connu une série de catastrophes majeures et d'incidents imprévus, comme l'épidémie de SRAS en 2003, le séisme dévastateur de Wenchuan dans la province du Sichuan en 2008, les troubles séparatistes au Tibet et au Xinjiang, et la crise financière internationale.

     

     

    Le PCC a attaché ces dix dernières années une importance particulière au bien-être et à la santé du peuple. Aujourd'hui, plus de 1,3 milliard de Chinois, urbains et ruraux, sont couverts par l'assurance maladie.

     

    Entre 2003 et 2011, le gouvernement a investi 16.470 milliards de yuans (2.540 milliards de dollars) dans les secteurs liés au bien-être, à savoir l'éducation, la santé, la sécurité sociale, l'emploi et la construction de logements sociaux.

     

    Sur le plan diplomatique, les relations entre la Chine et le reste du monde ont connu des changements remarquables.

     

    En novembre 2006, la Chine a organisé le Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine, au cours duquel le président chinois Hu Jintao a rencontré des chefs d'Etat de 48 pays africains. L'événement a ouvert un nouveau chapitre dans le partenariat entre le plus grand pays en voie de développement et le continent abritant le plus grand nombre de pays en développement.

     

    Sur fond de crise financière mondiale, Hu Jintao a assisté au premier sommet du G20 en novembre 2008, appelant alors à des efforts conjoints pour surmonter les difficultés.

     

    La Chine, en tant que deuxième économie du monde, a joué un rôle majeur dans les affaires internationales au cours de la dernière décennie. Elle a envoyé des navires de guerre pour protéger les cargos chinois et étrangers dans les zones d'opération des pirates. En juin 2012, le pays a versé 43 milliards de dollars supplémentaires au Fonds monétaire international (FMI).

     

     

    En outre, le Parti a intensifié ses efforts dans la lutte contre la corruption. Entre novembre 2007 et juin 2012, les départements chargés du contrôle de la discipline et de l'inspection ont traité 640.000 affaires et transféré 24.000 personnes aux autorités judiciaires compétentes.

     

    Le PCC s'est engagé à édifier une société plus prospère pour les Chinois d'ici 2021, l'année du centenaire du Parti. Il a également promis de faire de la Chine une nation socialiste moderne, riche, démocratique, civique et harmonieuse d'ici 2049, l'année du centenaire de la fondation de la République populaire de Chine.

     

     

     

  • Chine:les partis non communistes sollicités par le Parti Communiste (PCC)

    0013729a7f710f3722ce1d.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6256/zh/archive/2012/11/06/chine-les-partis-non-communistes-sollicites-par-le-parti-com.html

    Reading the article in Englishhttp://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6256/en/archive/2012/11/06/chine-les-partis-non-communistes-sollicites-par-le-parti-com.html

    Le Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a tenu une réunion pour solliciter l'opinion des membres des partis politiques non communistes sur le projet de rapport pour le 18e Congrès du Parti, selon un communiqué publié lundi.

    Alors qu'il présidait la réunion qui a eu lieu le 3 septembre, le président chinois Hu Jintao a souligné que le pays faisait face à des opportunités et défis sans précédent, la situation internationale subissant des changements profonds et difficiles, et les missions du pays concernant la réforme, le développement et la stabilité devenant plus ardues.



    "Nous devons profiter de ces opportunités et gérer les défis de manière vigoureuse et efficace", a indiqué M. Hu.

    Les participants de partis non communistes étaient d'accord sur le fait que le Comité central du PCC avait été guidé par la théorie de Deng Xiaoping et la triple représentation, et avait appliqué en profondeur le concept de développement scientifique depuis le 17e Congrès du Parti.

    Les membres sans-parti ont indiqué que le projet de rapport pour le 18e Congrès national faisait preuve d'esprit d'ouverture, était honnête et moderne, et reflétait les attentes du peuple.

    Les participants ont également proposé des suggestions dans les domaines de la stabilisation de la croissance, des ajustements structurels, de l'amélioration de la coopération multipartite sous la direction du PCC, de la réforme de l'éducation, de la gestion sociale, de la justice sociale et de la prévention de la corruption.

    Le président chinois a exhorté les membres du PCC, des partis non-communistes et de la Fédération nationale de l'Industrie et du Commerce de Chine, ainsi que les personnalités sans affiliation de parti, à collaborer pour accomplir ensemble l'objectif d'établir une société prospère d'ici 2020.

    En outre, M. Hu a pris l'engagement que le PCC renforcerait la coopération avec les partis non-communistes pour le développement du socialisme à la chinoise.