paralympiques

  • Paralympiques: la Chine remporte 95 médailles d'or, record historique

    131837622_21n.jpg

    Xue Lei, un athlète non-voyant âgé de 24 ans qui a arraché la 90e médaille d'or au final du 100m-T11.

    La Chine a déjà remporté samedi au total 95 médailles d'or aux Jeux paralympiques de Londres, contre 89 qu'elle avait gagnées lors des Jeux de Beijing en 2008.

     

    001aa0c6c27e11b646270d.jpg

    Le 8 septembre, la Chine a remporté la médaille d'or au fleuret en fauteuil roulant par équipe, en battant la France à 45:32.

    001aa0c6c27e11b64a3113.jpg

     

    Aux Jeux paralympiques de Beijing en 2008, la Chine, pays hôte, a envoyé 332 athlètes participer à toutes les 20 disciplines de compétitions et a raflé 89 médailles d'or, nombre record.

    A Londres, cette année, la Chine a aligné 282 athlètes aux 15 des 21 compétitions inscrites à l'ordre du jour.

     

    001aa0c6c27e11b646270f.jpg

    001aa0c6c27e11b6462811.jpg

  • CHINE,AIDE AUX HANDICAPES

    Chine: accès facilité pour les handicapés de Beijing après les Jeux paralympiques
      

       BEIJING, 13 novembre (Xinhua) -- Les individus physiquement  défavorisés de Beijing ont vu leur vie s'améliorer grâce à de  meilleures installations pour handicapés, héritage des Jeux  paralympiques du mois de septembre. 

         Au Grand Théâtre national de Beijing, deux employés ont été  chargés de l'accès pour fauteuils roulants. "Bien que les  Paralympiques soient terminés, environ 20 personnes par jour  nécessitent ce service," ont-ils dit. 

         Yang Xiaoxin, qui revient juste des Etats-Unis, aide sa soeur  aînée de 54 ans, qui a du mal à marcher en raison d'une maladie à  la jambe, à visiter la place Tian'anmen.  

         "J'ai constaté que notre peuple et le gouvernement avaient  pris conscience des besoins des personnes handicapées," a-t-elle  dit, "et les installations pour handicapés ont été grandement  améliorées." 

         "Mais les pancartes et les indications sont difficiles à  suivre, surtout dans le métro et dans les gares. Nous devons  souvent nous renseigner auprès du personnel pour trouver les accès adaptés", a-t-elle ajouté. 

         Un responsable de la Gare de Beijing nommé Liu a expliqué: "Il est plus facile pour les personnes handicapées de prendre contact  avec le personnel dès leur arrivée. Les employés sont prêts à les  aider et à leur fournir les indications dont ils ont besoin." 

         Les taxis sont une autre option pour les handicapés. Teng Feng, un responsable du centre de contrôle des taxis de Beijing, a  indiqué à Xinhua que 70 taxis accessibles aux handicapés avaient  été mis en place pour les Jeux olympiques, et qu'ils étaient  toujours en service aujourd'hui. 

         "Nous recevons des dizaines d'appels par jour de personnes  souhaitant prendre rendez-vous," a-t-elle dit. 

         "Les Paralympiques de Beijing nous ont laissé un large  éventail d'installations améliorées. Et grâce aux jeux, la société toute entière a pris conscience des besoins des handicapés, ce qui est bien plus important," a dit Zhao Chunlan, un responsable de  l'association de Beijing pour les handicapés. 

         Avant les Jeux olympiques, le gouvernement municipal de  Beijing a installé 107 ascenseurs pour handicapés dans les  stations de métro et a modifié 300 arrêts de bus afin d'en  faciliter l'accès. De plus, la ville compte environ 2 800 bus  spéciaux. 

         Environ 880 rues de la ville comportent des trottoirs pour les aveugles. La majorité des personnes interrogées ont déclaré être  conscientes de l'usage de ces trottoirs.

  • JIN JING HEROINE DE PARIS ILLUMINE LES PARALYMPIQUES

    F200809141023422841317302[1]

    L'« Ange souriant » répand son amour

    Le 9 septembre, troisième jour des Jeux paralympiques de Beijing, les athlètes qui surfent sur Internet dans le cyber café de la zone internationale du village paralympique ont pu rencontrer une bénévole spéciale - Jin Jing. L' « ange souriant », assisté de deux béquilles, a accueilli chaleureusement les sportifs des différents pays et leur a fourni d'agréables services.

    Jin Jing, relayeuse de la flamme olympique de Beijing à Paris et première relayeuse de la flamme paralympique de Beijing, symbolise le lien étroit qui unie les deux Jeux