paralympique

  • 2008 FAITS MARQUANTS.

    Les grands événements qui ont marqué 2008

    Ce qui m'a le plus marqué est sans conteste le tremblement de terre du Sichuan , je garde une pensée émue pour les victimes décédées , mais aussi pour leurs familles et rescapés qui doivent maintenant lutter pour survivre et tenter d'oublier . Parmis les grandes joies de 2008, je citerai le parcours triomphal de la torche olympique qui traversa la Chine sous les regards enthousiasmés de dizaines de millions de supporters et je n'oublierai jamais ce 8 mai où je vis en direct sur la tv chinoise, l'ascension de la flamme olypique sur  Zhu mu lang ma ou Everest portée par une équipe chinoise multi-ethnique, après, je me glissais parmis 3 millions de fans,à Shenzhen , ma ville ,quand je vis en Chine,afin de rendre honneur à la flamme que j'ai pu admirer en face de la peinture murale de Deng Xiaoping et c'est tout un symbole.Le point d'orgue fut la grande réussite des J.O. sans oublier les paralympiques. Le monde entier a été séduit par l'exceptionnel spectacle que furent les cérémonies d'ouverture et de fermeture des J.O. . Le dernier grand événement devait être la première sortie dans l'espace d'un Chinois, fait marquant pour un pays émergent.

  • JIN JING A L'ELYSEE.

    Le président français salue le courage de l'escrimeuse handicapée Jin JingF200809191638082196412702[1]

    Le président français Nicolas Sarkozy a salué jeudi le courage de l'escrimeuse handicapée chinoise Jin Jing, porteuse de la torche olympique agressée pendant le relais le 7 avril à Paris, qui a été reçue avec la délégation paralympique française à l'Elysée.

    "Bienvenue tout spécialement à Mademoiselle Jin Jing, escrimeuse chinoise... je suis profondément heureux de l'accueillir à Paris", a déclaré le chef d'Etat français.

    Selon M. Sarkozy, Jin Jing a été malmenée de façon "inqualifiable" lors du passage de la flamme olympique à Paris mais elle s'est comportée avec un "courage exemplaire".

    "Vous avez fait honneur à votre pays, vous avez fait honneur aux valeurs du sport. La France vous accueille aujourd'hui avec une profonde amitié et beaucoup d'émotion. Votre présence, ce soir, est un des plus beaux symboles de la relation franco-chinoise à laquelle je suis tout particulièrement attaché", a lancé M. Sarkozy.

    Il a par ailleurs qualifié d'"immense succès" les jeux Paralympiques, tout en saluant la "belle victoire" des athlètes français à Beijing.

    La France a envoyé 121 sportifs à Beijing et se trouve finalement à la 12e place sur le classement des jeux avec 52 médailles.

    F200809191638073067129546[1]

    F200809191638051606566172[1]

  • JEUX PARALYMPIQUES

    Les JP de Beijing sont les "meilleurs souvenirs" de Akiko Ito

    Les Jeux Paralympiques (JP) seront "gravés dans nos mémoires", a indiqué Akiko Ito, la responsable en chef du secrétariat pour la Convention internationale sur les droits des personnes handicapées, dans un entretien à Xinhua.

    Du 6 au 9 septembre, Mme Ito a accompagné le sous-secrétaire général pour les Affaires économiques et sociales des Nations Unies, Sha Zukang, à Beijing, où ils ont visité le Village paralympique, assisté à la cérémonie des JP et rencontré les responsable de la Fédération chinoise des personnes handicapées (FCPH).

    La cérémonie d'ouverture des JP "était extraordinaire", a confié Mme Ito, dans l'entretien téléphonique accordé depuis son domicile à Tokyo.

    "Je n'ai jamais vu de telles choses dans ma vie professionnelle et personnelle", a-t-elle affirmé. "Artistique et belle à couper le souffle", la cérémonie d'ouverture était pleine d'expressions modernes et culturelles des forces athlétiques, selon Mme Ito.

    Elle s'est déclarée très impressionnée par la scène où Hou Bin, l'athlète chinois unijambiste, s'est hissé à mains nues sur une corde de 40 mètres de long avant d'allumer le chaudron lors de la cérémonie d'ouverture.

    L'allumage du chaudron était un manifeste de la potentialité de l'être humain, à laquelle personne ne doit imposer de limite, a-t-elle indiqué.

    "Le message est tellement significatif qu'il sera gravé dans nos mémoires toute notre vie. Un événement magnifique", a souligné Mme Ito.

    En 1986, Akiko, alors étudiante, a effectué une visite à Beijing, où elle a été impressionnée par la longue histoire et le patrimoine culturel de la Chine. Depuis lors, elle est revenue plusieurs fois dans la capitale chinoise, où elle a trouvé à chaqu'une de ses visites d'énormes changements.

    Aujourd'hui, Beijing est devenue très moderne, et peut être comparée à n'importe quelle métropole dans le monde, a commenté Mme Ito.

    Elle a expliqué qu'avant son voyage en Chine pour assister aux JP, elle a été informée par ses amis du fait que Beijing est devenue "très accessible".

    Sur place, elle a été surprise de constater l'accessibilité du Village paralympique, où les gens, y compris les handicapés, peuvent flâner partout, sans rencontrer aucun obstacle.

    Elle s'est déclarée étonnée du fait que toutes les installations spécialement conçues pour les personnes handicapées à Beijing demeureront ouvertes au public après les JP.

    Cette planification est "très impressionnante" et permettra aux visiteurs venus des quatre coins du monde, y compris aux personnes handicapées, de travailler, étudier et faire ce qu'ils veulent, a-t-elle expliqué.

    Mme Ito a confié qu'elle a été "touchée et impressionnée" par les jeunes chinois qui "s'engagement activement aux objectifs du développement social, tels que l'égalité et l'aide aux personnes handicapées".

    Avec leurs ambitions de réussite au niveau international, ils seront fiers d'être capables de servir comme membres de la société, a-t-elle assuré.

    En qualité de responsable de l'ONU pour les affaires relatives aux personnes handicapées, Mme Ito connaît bien les progrès que la Chine a réalisés dans la promotion de la cause des personnes handicapées.

    Selon elle, le gouvernement chinois oeuvre pour la promotion de l'éducation et l'embauche des personnes handicapées.

    La promotion de la cause des handicapés est devenue l'une des priorités nationales du gouvernement chinois, a-t-elle souligné, ajoutant que même dans les régions éloignées comme le sud-ouest de la Chine, telles que les provinces du Yunnan et du Sichuan, des employés de la FCPH travaillent depuis des années pour sensibiliser les populations locales sur la cause des personnes handicapées.

    Elle a également fait l'éloge du rôle dirigeant que joue la Chine dans la mobilisation des efforts pour élaborer la Convention internationale sur les droits des personnes handicapées, la première de l'ONU pour protéger les droits et la dignité de ces personnes.

     

    Source: xinhua