panneau solaire

  • Pour la Chine la mise sur orbite géostationnaire d'une centrale solaire permettrait d'avoir de l'électricité en continu et résoudrait la question de l'effet de serre

    station-solaire.jpg

    Les scientifiques chinois cherchent des solutions pour construire et placer sur orbite une station spatiale solaire dont la fonction serait de fournir un flux constant d'énergie à la Terre. Selon le site Xinhuanet, qui dépend de l’agence de presse chinoise Xinhua News Agency, pour mener à bien un tel projet, encore au stade conceptuel, il faudrait être capable de mettre sur orbite un satellite pesant plus de 5 tonnes, soit bien plus que tous les satellites lancés à ce jour, Station spatiale internationale comprise. L’idée d’une station solaire spatiale n’est pas nouvelle et certains scientifiques chinois pensent qu’il sera possible d’envoyer un collecteur d’énergie dans l’espace dès 2020. Mais d'autres, plus prudents, parlent de 2050. « Autour de 2020, la Chine construira une station spatiale qui permettra de développer une technologie de collecte de l'énergie solaire dans l’espace », a déclaré à l'agence Xinhuan News le vice-président de l'Académie chinoise de technologie spatiale, Li Ming.

    Dans un rapport publié il y a 5 ans, les membres de l'Académie chinoise des sciences (CAS) et de l'Académie chinoise d'ingénierie (CAE) laissaient entendre que la Chine pourrait commencer à développer une centrale solaire spatiale expérimentale en 2030, et construire une centrale solaire spatiale commercialement viable en 2050. Wang Xiji, un membre de la CAS et de l'Académie internationale d'astronautique, a déclaré que la construction d'une station spatiale solaire était possible, même si la tâche est « sans précédent et monumentale ». Selon lui, une station spatiale solaire en orbite géosynchrone permettrait de s’affranchir du problème de production d'énergie intermittente sur Terre, où l’on doit s’accommoder de la nuit et des interruptions liées aux conditions météorologiques.

     

     

     

     

  • l'UE doit revoir ses propositions sur l'importation de panneaux solaires chinois (André Flahaut)

    hqdefault.jpg

    La Commission européenne doit rapidement évaluer la situation pour revoir ou atténuer ses propositions concernant l'importation de panneaux solaires chinois, a annoncé le président de la Chambre des représentants de Belgique, André Flahaut, mercredi à Beijing.

    Lors d'une conférence de presse accordée à des journalistes chinois, M. Flahaut a déploré l'absence de concertation avant la prise de certaines décisions par la Commission européenne.

    Selon le président de la Chambre basse du Parlement fédéral belge, l'Europe doit adopter une approche équilibrée à l'égard de ses partenaires commerciaux et économiques et il ne faut pas être sélectif selon l'origine ou la provenance de certains produits.

    La solution à la crise de la dette souveraine européenne et à la crise financière mondiale ne se trouve ni dans un ultralibéralisme débridé ni dans un protectionnisme aveugle, a-t-il souligné, ajoutant qu'un dialogue était nécessaire afin de relancer de façon durable des politiques qui profitent aux différents partenaires.

    M. Flahaut a hautement apprécié les relations bilatérales entre la Belgique et la Chine. Il a espéré que les deux pays pourraient consolider les secteurs traditionnels de coopération et développer de nouveaux secteurs tels que l'éducation, la recherche, le tourisme, l'épuration des eaux, le traitement des ordures et les nouvelles énergies.

    M. Flahaut a effectué une visite en Chine du 18 au 22 mai. Il s'agissait de sa première visite à Beijing en tant que président de la Chambre des représentants de Belgique.

    sans-titre.png

    André Flahaut et André Lamy, ils ont le même prénom et ils ont la même dégaine. On pourrait très facilement les

    confondre

    Question: qui est le Président de la Chambre et qui est l'humoriste belge?

     

  • Un tiers des panneaux solaires vendus dans le monde ont été installés en Chine

    3f93b2a8-dd9c-11dd-a3a6-be0ceddfc442.jpg

    La Chine est en train de devenir un énorme marché pour les panneaux solaires, et pas seulement dans le monde des fournisseurs de panneaux solaires. Au 4ème trimestre 2012, la Chine a acheté un tiers des panneaux solaires 

    fabriqués dans le monde.

    1162-eng-china-solar.jpg

    La Chine a longtemps été le fournisseur mondial de faible coût de panneaux solaires, et maintenant il est un marché important pour eux aussi. Selon le cabinet d'études NPD Solarbuzz rapport, au dernier trimestre de l'année 2012 la Chine a acheté 33 pour cent de la production mondiale de panneaux solaires.

    En revanche, deux ans avant la Chine représentait moins de 10 pour cent des ventes mondiales de panneaux solaires. Le changement est un combiné de ralentissement des ventes en Europe et les fortes subventions pour les panneaux solaires  en Chine.
     
    La demande a même été telle que les usines chinoises ont épuisé leurs stocks. Un signe qui ne trompe pas, alors que depuis deux ans le pays plafonnait à 10 % du marché mondial, note le site américainGigaOM.

     

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6905/zh/archive/2013/02/07/un-tiers-des-panneaux-solaires-vendus-dans-le-monde-ont-ete.html

     Reading the article in English:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6905/en/archive/2013/02/07/un-tiers-des-panneaux-solaires-vendus-dans-le-monde-ont-ete.html