paix

  • La Chine appelle à un cessez-le-feu à Gaza avec une proposition en cinq points

    133529022_14071094956691n.jpg

    LE CAIRE, 3 août (Xinhua) -- Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, en visite au Caire, a demandé dimanche à Israël et au Hamas, mouvement palestinien qui contrôle la bande de Gaza, de cesser les violences, appelant Israël à lever son blocus de l'enclave et à libérer les Palestiniens.

    Wang Yi, qui a entamé samedi une visite de deux jours en Egypte, a avancé une proposition de cessez-le-feu à Gaza en cinq points, indiquant que la Chine soutenait fermement la paix entre les Palestiniens et Israël et voulait jouer un rôle de médiateur sincère.

    Le chef de la diplomatie chinoise a exhorté les deux parties à appliquer un cessez-le-feu complet afin de protéger les vies des populations et de maintenir la paix régionale. "Tous les mouvements, y compris les frappes aériennes, l'offensive terrestre et les tirs de roquettes, doivent cesser. Tout abus de la force qui a provoqué la mort de civils est inacceptable. Tous les comportements de violence contre violence doivent être abandonnés", a déclaré M. Wang, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue égyptien Sameh Choukri.

    Il a souligné le soutien de la Chine à l'initiative de trêve proposée par l'Egypte et d'autres pays, exhortant Israël et la partie palestinienne à cesser de poursuivre leurs demandes unilatérales en faisant recours à la force. Les deux parties doivent chercher à atteindre des programmes avec la sécurité mutuelle par des négociations responsables et établir un mécanisme de sécurité nécessaire, a indiqué M. Wang, ajoutant que pendant cet processus, Israël devait lever son blocus de sept ans de la bande de Gaza et libérer les Palestiniens. D'autre part, les préoccupations responsables d'Israël pour ses questions de sécurité doivent également être prises en compte, a noté M. Wang.

    A la mi-juillet, l'Egypte a proposé une initiative de cessez-le-feu à Gaza qui a d'abord été acceptée par Israël. Mais, le Hamas a rejeté l'initiative égyptienne, estimant que la proposition n'était pas complète et ne garantissait pas qu'Israël mettrait fin à son blocus de la bande de Gaza.

    Wang Yi a réaffirmé le soutien de la Chine aux demandes raisonnables et droits légaux du peuple palestinien à l'établissement d'un Etat indépendant. Il a noté que les deux parties devaient considérer les négociations de paix comme un choix stratégique inébranlable, et faire de leur mieux pour renouveler les dialogues et parvenir à un consensus le plus tôt possible, afin d'éviter l'échec des négociations et l'escalade de la confrontation.

    Le ministre chinois des Affaires étrangères a également appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à prendre la responsabilité nécessaire et à jouer un rôle important dans la résolution du conflit en cours entre les Palestiniens et Israël. La communauté internationale doit travailler également en coordination à la résolution de la question.

    Le monde doit aussi accorder une grande attention à la situation humanitaire en Palestine, particulièrement dans la bande de Gaza, a souligné M. Wang, ajoutant que la communauté internationale devait apporter à temps des aides et des soutiens nécessaires.

    "La Chine accordera une aide humanitaire d'urgence de 1,5 million de dollars US au peuple de Gaza, alors que la Croix-Rouge chinoise fournira également du soutien humanitaire à la bande de Gaza", a-t-il déclaré. "La Chine veut travailler avec la communauté internationale et faire des contributions pour mettre fin au conflit palestino-israélien".

  • Le pianiste chinois Lang Lang nommé messager de la paix à l'ONU

    001ec92b902913d9be3803.jpg

     

    Le 28 octobre, le pianiste chinois Lang Lang a été nommé messager de la paix par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. Les messagers de la paix de l'ONU sont souvent des élites de l'art, de la littérature, de la musique et du sport. George Clooney et Alia al Hussein sont également ambassadeurs à l'ONU.

     

    132838689_41n.jpg

     

     

    Cette nomination a été annoncée lors d'une cérémonie organisée au siège de l'ONU à New York, au cours de laquelle, M. Lang a interprêté la "Valse No1" de Chopin.

    Dans son communiqué, l'ONU a fait savoir que reconnu pour son engagement pour améliorer la vie des enfants à travers le monde, notamment en tant qu'ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF au cours des 10 dernières années, Lang Lang se joint à 11 autres Messagers de la paix des Nations Unies.

    Les Messagers de la paix sont des personnalités qui possèdent des talents reconnus dans les domaines de l'art, du cinéma, de la littérature, de la musique et du sport, et qui aident l'ONU dans le travail de sensibilisation, grâce à leur notoriété.

    Par leurs apparitions publiques, leurs contacts avec les médias internationaux et leurs actions humanitaires, ils favorisent la compréhension et le soutien de l'opinion publique au travail de l'ONU pour améliorer les conditions de vie de gens partout dans le monde, selon le communiqué.

     

    132838689_61n.jpg

    Dans plusieurs articles précédents, j'ai présenté Lang Lang en y ajoutant des vidéos , pour les amateurs de belle Musique.

  • La Chine va maintenir la paix, faciliter la coopération et promouvoir le développement

     

    Les priorités de la diplomatie chinoise pour cette année sont de maintenir la paix et de traiter de manière responsable les questions épineuses régionales et internationales par la dialogue, la consultation et la négociation, a indiqué mardi le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang Jiechi, lors d'une conférence de presse en marge de la session annuelle parlementaire du pays.

    La Chine renforcera davantage la coopération amicale avec les autres pays, et les organisations régionales et internationales pour élargir les intérêts communs et traiter conjointement les défis mondiaux, afin de préserver la paix dans le monde et de promouvoir le développement, a déclaré M. Yang.

    Le travail diplomatique de la Chine vise à créer un environnement extérieur plus favorable cette année en traitant de manière appropriée les risques et défis extérieurs afin de servir l'objectif premier du pays consistant à transformer à un rythme rapide le mode de développement économique.

    "La Chine va poursuivre une action diplomatique variée, reposant sur ses multiples composantes, et continuera d'innover tant sur le plan théorique que pratique afin d'apporter des contributions positives à l'ouverture du 18e Congrès du Parti communiste chinois et à la mise en oeuvre complète du 12e Plan quinquennal", a poursuivi M. Yang.

    Il a également noté que le monde avait connu des changements profonds et complexes.

    "La tendance à la paix et au développement s'accélère tandis que le monde est étroitement interdépendant, mais nous continuons de ressentir les impacts de la crise financière internationale. L'économie mondiale se rétablit lentement. Les défis du changement climatique, de l'énergie, de la sécurité alimentaire demeurent conséquents. Toutes ces questions auront un impact majeur sur la situation mondiale et la diplomatie chinoise dans l'avenir", a-t-il indiqué.

    Dans un long examen de la diplomatie chinoise au cours de la dernière décennie, il a affirmé que la Chine avait activement participé à la gouvernance mondiale, encouragé le développement du système international dans une direction favorable pour les pays en voie de développement, et avait consacré ses efforts à accroître la représentation et l'influence de la Chine et des pays en voie de développement dans les affaires internationales.

    "Au cours de la dernière décennie, la Chine est devenue un participant actif, qui a largement contribué à faire face aux défis régionaux et internationaux, et à traiter en particulier les dossiers chauds. Elle est également devenue un moteur de la croissance économique mondiale", a-t-il souligné.

  • ZHENG HE ET LA PAIX DE CHINE

    Les ''périples de Zheng He'' contre la ''version sur la menace de la Chine''

    "J'ai travaillé à l'étranger pendant plus de 20 ans, pour l'essentiel aux Etats-Unis et en Europe. J'ai constaté que les gens ordinaires ignorent les sept périples de Zheng He, à l'exception des milieux des historiens occidentaux", a noté Wu Jianmin, l'ex-ambassadeur de Chine en France.

    La Chine n'est pas une menace pour le monde

    Ayant travaillé comme ambassadeur de Chine à l'étranger pendant 9 ans, il a découvert que les partisans de la ''version sur la menace de la Chine'' sont nombreux, a révélé Wu. Pour convaincre ces derniers, il a cité l'exemple de Zheng He.

    ''Un jour, j'ai visité une école militaire en France. Un officier m'a demandé : 'La Chine est de plus en plus puissante. Nous l'avons tous constaté. Comment pouvez-vous vous engager à ne pas commettre une agression contre un autre pays ?' J'ai alors cité l'exemple des sept périples de Zheng He. 'Entre 1405 et 1433, la flotte chinoise de Zheng He était la plus puissante du monde. A l'époque, nos armes étaient les plus modernes dans le monde : alors que le reste du monde restait à l'ère des armes blanches, la Chine maîtrisait déjà les armes à feu. La Chine était plus civilisée que les pays visités par Zheng He. Toutefois, nous n'avons pas envahi ces pays. Les Chinois leur ont apporté le commerce, la civilisation chinoise, la porcelaine, le thé et la soie. Après cela, ils sont retourné chez eux''.

    L'exploit de Zheng He fait penser à la tradition plus lointaine des Chinois. ''Il y a 2500 ans, Confucius a recommandé de donner la priorité à la réconciliation, à l'époque des Trois Royaumes (220-280),Zhuge Liang a capturé sept fois Meng Huo et l'a relâché sept fois. Quand je les raconte, ces anecdotes surprennent les étrangers qui me demandent : 'C'est vrai ?' ''

    La montée pacifique et dans l'esprit ouvert

    Dans les circonstances actuelles, la célébration de l'exploit de Zheng He revêt une double signification : d'abord, on déclare ainsi que la montée de la Chine est pacifique (paix et développement). Il y en a beaucoup, dans le monde entier, qui craignent la montée de la Chine. Dans le monde actuel, un grand débat s'organise, des Etats-Unis à l'Europe, au Japon en passant par les pays en développement. Le sujet essentiel du débat est : que deviendra la Chine et quelle influence exercera-t-elle sur le monde après son redressement ?

    ''Il y a 600 ans, à l'époque de Zheng He, la Chine était la première puissance du monde sur le plan militaire, scientifique, culturel et enfin économique. Pourtant, les Chinois n'ont pas profité de leur supériorité militaire pour conquérir d'autres pays, pour les réduire à l'état de colonie. Cela montre que la bonne entente fait partie de la culture chinoise et que la montée de la Chine a un caractère essentiellement pacifique''.

    ''Deuxièmement, par une rétrospective du parcours de l'évolution de la Chine, on doit garder l'esprit ouvert et faire comprendre aux Chinois que la politique de la porte close signifie le retard et que tout pays en retard s'expose aux coups des autres'', a-t-il continué. Le PIB de Chine représentait le tiers du monde en 1820, mais n'était que de moins de 1% du monde en 1949, une chute libre en 129 ans. ''La Chine se trouve à un stade de développement essentiel. Comment réaliser un nouveau développement ? On doit mettre en œuvre la politique d'ouverture, tant sur le plan national qu'interrégional. Le protectionnisme régional doit être rejeté.''

    Politique diplomatique, véhicule de la culture pacifique

    ''Aujourd'hui, la Chine poursuit une politique étrangère d'indépendance et de paix. C'est un patrimoine essentiel d'une culture pacifique et légué par nos grands ancêtres. L'attachement à la paix, le respect de l'autre partie, l'esprit d'égalité et la réciprocité sont autant d'aspects qu'on peut voir à travers les sept périples de Zheng He. Ces principes passent jusqu'à nos jours'', a expliqué Wu.