padma choling

  • CONTINUONS LE COMBAT CONTRE LE DALAI LAMA

    Le chef du gouvernement du Tibet qualifie de "persistante et acharnée" la lutte contre le dalaï lama
     

    Padma Choling, président de la région autonome du Tibet, a qualifié lundi la lutte contre la clique du dalaï lama de "durable, intense, compliqué et même acharnée".

    "Nous faisons toujours face à la tâche ardue de lutter contre les sécessionnistes et de maintenir la stabilité dans la région", a estimé Padma Choling, lors de son premier rapport d'activité du gouvernement soumis lundi pour révision à la législature locale.

    Les forces sécessionnistes, ayant à leur tête le 14e dalai lama, sont accusées d'avoir provoqué les émeutes mortelles à Lhassa et dans d'autres régions tibétaines en mars 2008.

    En ce qui concerne d'autres sujets, M. Choling a indiqué que l'objectif du gouvernement, à savoir un développement rapide et stable sur le long terme du Tibet, devait toujours se surmonter les difficultés causées par les retards de construction des infrastructures, l'écart de développement entre les zones urbaines et rurales et l'absence d'un système visant à assurer une croissance à long terme des revenus des habitants.


    En outre, M. Choling a fait savoir que l'économie régionale s'était accrue de 12,2% en 2010. Les revenus des résidents urbains et des nomades n'ont cessé d'augmenter, les efforts pour protéger l'environnement ont été renforcés, tandis que de nouvelles routes et de nouveaux aéroports ont été construits.

    Le gouvernement central a aidé, en matière de financement, de personnel et de ressources, au développement du Tibet au cours des dernières décennies. Ces efforts peuvent être constatés dans la complète rénovation de Lhassa et d'autres villes et bourgs de la région, et l'amélioration des moyens de transport - dont le remarquable chemin de fer Qinghai-Tibet qui a commencé à circuler en 2006, reliant la région avec le reste du pays.