père noël

  • La Chine fête Noël mais la ville de Wenzhou interdit les célébrations de Noël dans les écoles

    aa 4335.JPG

    Pour Noël, Shenzhen troque ses palmiers pour des centaines de sapins qui ornent

    les rues, les centres commerciaux et les restaurants.

    A la veille de Noël, des alertes d’embouteillage ont été émises dans de nombreuses villes à travers toute la Chine, une fête qui devient de plus en plus populaire dans le pays. Des embouteillages sont attendus dans les zones autour  des bars et principaux quartiers commerçants, ainsi que des églises.

     

    A Xi'an, dans la province du Shaanxi (centre de la Chine), la police a annoncé de nouveaux plans de contrôle de la circulation dans les zones d’activités importantes de la ville pour faire face aux aux possibles encombrements.

    aa 4487.JPG

    A Beijing, les églises sont bondées. Chez nous , à Shenzhen, la fête a un côté profane et commercial, mais en est-il différemment  en Europe?

    Noël est célébré par un nombre croissant de personnes en Chine, qui voient ce moment de fête plus comme une occasion pour des rencontres et du shopping, sans aucun lien religieux.

     

    Cet événement est devenu une activité commerciale annuelle majeure, ou l’on voit de nombreuses rues et grands magasins qui sont parés de mille lumières, décorés d'arbres de Noël, et de Pères Noël.

    Pour les plus jeunes, cette période est l'occasion d'offrir des cadeaux, se réunir avec des amis et d’organiser une fête de Noël.

    aa 4345.JPG

    Oui, c'est bien Shenzhen, pour l'occasion, le parc Windows of the world célèbre Noël et brille de ses illuminations.

    Une ville située dans l'est de la Chine a interdit toutes les activités de Noël dans les écoles et maternelles.

    La ville de Wenzhou, dans la province du Zhejiang, a déclaré que cette décision visait à inciter les écoles à mettre en avant les fêtes traditionnelles chinoises. Cette ville ne vous dit probablement rien, mais la grande majorité des Chinois que vous croisez ç Bruxelles ou Paris, viennent de cette ville ou de cette région.

    "Aucune école secondaire, primaire ou maternelle ne pourra organiser des activités ou des fêtes sur le thème de Noël," selon un communiqué publié par les autorités de la ville chargées de l'éducation, ajoutant qu'il y aurait des inspections pour vérifier l'application de cette décision.

    L'interdiction de célébrer Noël ne vise pas à réprimer toutes les fêtes occidentales, mais à maîtriser l'engouement pour ces fêtes et attacher plus d'attention aux fêtes chinoises, a indiqué Zheng Shangzhong du bureau de l'éducation de la ville.

    Les écoles ont plutôt la vocation d'expliquer aux élèves le sens des fêtes traditionnelles telles que la Fête des lanternes, la Fête des bateaux-dragons ou la Fête du Printemps, a-t-il rajouté.

    Célébrer Noël est devenu trop populaire parmi les jeunes chinois selon eux. Cette fête chrétienne représente une chance de faire les magasins et de faire la fête avec des amis et proches , cela stimule la consommation intérieure ,ce qui est un souhait du gouvernement chinois, mais les partisans de la culture traditionnelle chinoise y voient une menace d' intrusion culturelle.

     

    aa 4501.JPG

  • J'ai visité le village du Pére Noël, il ne vient pas de Laponie mais de Yiwu en Chine!!!

    922769_1309174541YgM5.jpg

    imagesYAI2DKB7.jpg

    Dans les contes occidentaux, Noël est plein de mignons esprits immortels du nord qui construisent leurs cabanes dans la neige. On voit Père Noël sur un traineau , tiré par ses rennes.

    En fait , j'ai découvert où il vit quand il ne distribue pas ses cadeaux et où il les fabrique .

    En réalité, la plupart des cadeaux et des décorations de Noël sont produits dans la ville de Yiwu, à 300 km au sud de la métropole de Shanghai. Seulement, ce ne sont pas des esprits immortels, mais des ouvriers chinois qui travaillent 12 heures par jour pour approvisionner le marché international.

     

    sans-titre.png

    Il n'y a pas de manteau de neige, ni de grands sapins, mais 600 ateliers qui produisent toute la gamme des décorations de Noël, des sapins étincelants aux bonnets du père Noël.

    Quand on arrive à Yiwu, le chauffeur de taxi vous met directement au parfum. Ici, dit-il , on peut tout trouver sauf la surprise. C'est pour cela que les importateurs arrivent quotidiennement des quatre coins de la planète. Vous trouverez, ici, tous les objets de dévotion de tous les cultes, dans le même atelier vous verrez les Saintes Vierges qui seront bientôt sur les étals de Lourde. Dans un autre coin de l'atelier, tous les objets qui feront le bonheur des bouddhistes et les musulmans ne sont pas oubliés. Si vous avez une idée en tête , à Yiwu , vous trouverez la personne qui vous  fabriquera l'objet que vous désirez diffuser. C'est ainsi que c'est ici qu'est venu le concepteur de cette trompette dont j'ai oublié le nom, qui animait chaque match de football lors des championnats du monde en Afrique du Sud.

     

    c03fd559e5661604b7373e.jpg

    Si les Chinois des grandes villes connaissent Noël,   les gens qui travaillent à Yiwu , viennent pour la plus part de la campagne. Si , grâce à la mondialisation, presque tous les gens de Yiwu sont devenus riches, les travailleurs venant de la campagne, même si leur condition de vie à Yiwu est meilleure que dans les campagnes dont ils sont issus, travaillent pour des salaires médiocres . Salaires qui s'améliorent d'années en années car quand j'y suis allé la première fois en 2007 , on pouvait parler de salaires de misère. Sans oublier les conditions de travail déplorables à l'époque et qui sont ,disons passables, aujourd"hui.

    « Noël, c'est à peu près comme la fête du Printemps à l'étranger, je suppose. » s'interrogent des travailleurs , âgés entre 19 et 40 ans qui viennent de la campagne de Guizhou ( la province la plus pauvre de Chine). Ils teignent chaque jour 5 000 flocons de neige en rouge pour Noël.

     

    c03fd559e5661604b7373a.jpg

    Ces flocons rouges seront transportés au centre de distribution de Yiwu, où l'on trouve toutes sortes de gadgets comme des jouets, des fleurs en plastique, des parapluies, des vêtements, des horloges, des seaux d'eau...

    Ce complexe, le plus grand du monde selon l'ONU, comporte actuellement cinq divisions, dont une réservée aux produits de Noël.

    La distribution en ligne n'a malheureusement pas beaucoup contribué à la relance des ventes cette année, notamment sur le plan international. « Les commandes étrangères ont baissé, mais les commandes chinoises ont augmenté », a noté Cai Qinliang, directeur adjoint de l'Association de la production pour Noël de Yiwu. Noël est devenu omniprésent dans les grandes surfaces, les restaurants et hôtels des grandes villes chinoises.

    En fait, le Père Noël semble être plus célèbre que Jésus Christ en Chine, selon une observation de The Economist, magazine hebdomadaire britannique.

    c03fd559e5661604b73738.jpg

    c03fd559e5661604b73737.jpg