occupy central

  • Hong Kong : trois leaders étudiants empêchés de se rendre à Beijing

    0019b91ed6e015d3b5ce01.jpg

    Trois leaders étudiants du mouvement pro-démocrate de Hong Kong, qui tentaient de se rendre à Beijing pour rencontrer des dirigeants chinois, se sont vus interdire l'embarquement samedi, en raison de documents de voyage non-valides.

    Alex Chow, secrétaire général de la Fédération des étudiants de Hong Kong, et deux autres leaders du mouvement Occupy Central, se sont présentés à l'aéroport international de Hong Kong samedi après-midi afin de prendre un avion pour Beijing, mais la compagnie Cathay Pacific a refusé de leur remettre leur carte d'embarquement, au motif que leurs documents de voyage n'étaient pas valides.

    Leur « permis de retour », visa permettant aux habitants de Hong Kong de voyager dans la partie continentale de la Chine, ont été révoqués par les autorités, a indiqué le personnel de la compagnie.

    Le même jour, la secrétaire en chef de l'administration de Hong Kong, Carrie Lam, a déclaré qu'il n'était pas nécessaire d'adresser une pétition au gouvernement central, car celui-ci prend en compte dans ses décisions les différents appels du peuple de Hong Kong, dont il est pleinement conscient.

    Selon Tsang Yok-sing, président du conseil administratif de Hong Kong, les objectifs de la Fédération des étudiants ne sont pas clairs. Le pouvoir central a réitéré a plusieurs reprises les critères de base de la réforme constitutionnelle de Hong Kong, et il n'y a pas de négociation possible en dehors de ces critères, a-t-il déclaré.

    Traduit de xinhuanet.com

  • Confirmation de mes articles sur Occupy Central (Hong Kong): un complot monté voilà deux ans par l'étranger, selon la BBC

    c03fd559e56615b9530901.jpg

    Les membres de groupes pro-gouvernementaux rassemblés lors d'une veillée à la bougie samedi à Hong Kong.

    Quand dès sympathisants ou moi-même l'affirment  , certains pourraient douter mais ici voici que la BBC s'en mêle . Elle, ne peut être soupçonnée de complaisance avec le pouvoir de HK ou chinois.

    Loin d'être une « manifestation improvisée », le mouvement Occupy Central actuellement en place dans le centre de Hong Kong aurait été secrètement préparé voilà près de deux ans avec la participation d'activistes à l'étranger, affirme la BBC dans un article publié sur son site internet.

    C'est un « secret de polichinelle » du Forum pour la liberté d'Oslo, connu comme étant « l'un des plus grands rassemblements de militants des droits de l'homme dans le monde », que les plans des manifestations ont été élaborés voilà près de deux ans, écrit Laura Kuenssberg, correspondante en chef de BBC Newsnight, dans cet article.

    Les « militants pour la démocratie » des quatre coins du monde ont participé à « l'organisation de leur lutte, tous ensemble », explique l'article.

    Dès le mois de janvier 2013, les « organisateurs » auraient mis sur pied un projet pour convaincre 100 000 personnes d'occuper les rues du centre de Hong Kong.

    « Leurs stratégies ne se limitaient pas à prévoir le moment et la nature des manifestations, mais il s'agissait aussi de choisir la manière dont elles seraient organisées », souligne l'article. Nombre de personnes impliquées dans les manifestations, peut-être plus de 1000, ont par ailleurs reçu une formation spécifique pour rendre la campagne aussi efficace que possible.

    « Les manifestants ont appris à bien se comporter durant une manifestation », selon Jamila Raqib, directrice exécutive de l'Albert Einstein Institution, établie près de Boston, dont les propos sont relayés dans l'article.

    Ils auraient également appris « comment garder leurs rangs, comment s'adresser à la police, comment gérer leur propre mouvement, comment se servir des agents de sécurité pour leur cause, des personnes spécialement formées pour cela », indique Raqib.

    Qu'ils aient lieu en Géorgie, en Ukraine, en Egypte ou à Hong Kong, « en observant ces mouvements, vous pouvez noter une série de règles », analyse Serdja Popovic, cité dans l'article.

    Serdja Popovic fut un des leaders du mouvement étudiant qui a conduit au renversement du régime de Slobodan Milosevic.

    c03fd559e56615b850922e.jpg

    Le 25 octobre, de nombreux habitants de Hong Kong se sont rassemblés avec des bougies au pied de la tour de l'horloge dans le quartier de Tsim Sha Tsui pour marquer leur opposition au mouvement pro-démocrate Occupy Central. Les membres de plusieurs organisations, telles que The Blue Ribbon, Police Support Association et Justice League, ont manifesté en faveur du retour à la tranquillité dans la ville.