nouvelle annee

  • LES TIBETAINS HEUREUX PREPARENT LEUR NOUVELLE ANNEE

    Les Tibétains fêtent la nouvelle année traditionnelle avec joie
    F200902241320301569914274[1]
    On fait des achats pour la fête.

    Après avoir accroché sur la porte des bandes de hada, un long foulard de soie blanc considéré comme signe de bénédiction, Degyi Drolkar arpenta fiévreusement sa nouvelle maison de 198 m2 dans le canton de Gongka près de Lhassa. Elle décore la maison pour fêter le Nouvel An tibétain, qui tombe mercredi 25 février.

    Elle a également accroché les portraits des dirigeants chinois anciens et actuels sur le mur, avec celui du feu président Mao Zedong occupant la position la plus visible.

    Elle se prépare à passer un Nouvel An tibétain joyeux et chaleureux dans sa nouvelle maison avec les membres de sa famille.

    "Je n'ai jamais imaginé que je pourrai posséder une aussi grande maison", a dit cette femme tibétaine âgée de 36 ans.

    "Ma famille était habituée de s'entasser dans une petite chambre, qui était sombre et humide, et maintenant, chacun de mes trois fils peuvent avoir leur propre chambre", dit-elle en rayonnait de joie.

    Degyi a encore moins imaginé de ne payer que 6 000 yuans (environ 878 dollars US) pour cette nouvelle maison. Grâce à un programme de logement pour les familles rurales à faible revenu, cette femme et 24 autres ménages dans Gongka, fêteront le Nouvel An tibétain dans des maisons neuves.

    Elle a également reçu un ensemble de meubles d'une valeur de 8 000 yuans gracieusement offerts par le gouvernement du canton.

    Le programme a été lancé en 2006. En 2008, le gouvernement régional a débloqué près de 680 millions de yuans pour aider près de 57 800 ménages d'agriculteurs et d'éleveurs à améliorer leurs conditions de vie, selon le Ministère de la construction de la Région autonome du Tibet.

    Le gouvernement espère faire emménager tous les agriculteurs et les éleveurs dans des maisons plus sûres et financièrement abordables dans les 2 années qui suivent.

    Alors que les Tibétains résidant en zone rurale comme Degyi et ses voisins décoraient leurs nouvelles maisons, les citadins ont été occupés à faire du shopping avant la fête.

    Mamie Kelsang dans la ville de Zetang, capitale régionale qui se trouve à 150 km au sud-est de Lhassa, se prépare à acheter "suffisamment" des choses pour la nouvelle année avec des subventions de la part du gouvernement.

    "Mon mari et moi dépendions toujours de nos enfants pour ce genre d'achats spéciaux pour la nouvelle année, mais cette année, nous comptons sur le gouvernement», dit-elle.

    Le gouvernement régional a distribué des bons d'achat de 800 yuans (environ 117 dollars) à chaque citadin dont le seuil de revenus correspond aux critères pour toucher les allocations de subsistance, et aux retraités des entreprises de l'Etat.

    "Nous avons 1 600 yuans à dépenser. Et c'est plus qu'assez pour le Nouvel An", sourit la vieille dame.

    Alors que la plus importante fête populaire s'approche, de nombreux Tibétains ont des projets de voyager, y compris Losang Cering de Lhassa.

    "J'ai passé la semaine de vacances du Festival de Printemps en voyage touristique à Chengdu il y a un mois. Maintenant, je vais avoir une autre semaine de vacances de 7 jours que je passerai dans ma ville natale de Shannan avec ma famille. Je suis vraiment heureux", a déclaré cet ouvrier d'usine âgé de 27 ans.

    Il y aura un show télévisé de 4 heures la veille de la Nouvelle Année tibétaine. Ce show pourra être reçu par 87% de la population locale, soit 2,88 millions d'habitants.

    Au programme, il y a près de 800 artistes venus de Beijing et des communautés tibétaines du Tibet et des provinces du Sichuan, du Yunnan et du Gansu.

    F200902241314511031810337[1]

    F200902241314531126712417[1]

    F200902241314542017017135[1]

    F200902241320301569914274[1]

    F200902241320272770630293[1]

  • ORCHIDEES POUR LA NOUVELLE ANNEE CHINOISE.

    xin_97a82fc8d2b041b0b6bd87bc39a2f6b8[1]
    Les marchés aux fleurs s'épanouissent à l'approche de la Fête du Printemps xin_cf58e86045464bb39cf6f4085a054821[1]

        HANGZHOU, 15 janvier   Photo d'orchidées dans une serre à Hangzhou, chef-lieu de la province du Zhejiang (est), le 15 janvier 2009. Le commerce local de fleurs bat son plein dans les marchés à l'approche de la Fête du Printemps, fête traditionnelle chinoise, qui tombera cette année le 26 janvier. xin_e4cba6b5b3f34ec3b5fe65c9cb55b416[1]