nouvel an lunaire

  • Forte croissance de la consommation en Chine

    001aa0bab90b1252239a0f.jpg

    Pendant le congé de sept jours du Nouvel An lunaire, les Chinois ont dépensé 13,3 % de plus dans les magasins et les restaurants, ce qui illustre la grande confiance des consommateurs, en dépit de l'essoufflement de la dynamique de croissance de l'économie au début de 2014.

    Selon les analystes, les chiffres des dépenses du congé suggèrent que la demande des consommateurs chinois est restée solide, même si les dépenses de luxe ont été frappées par l'approfondissement de la campagne de frugalité du gouvernement.

    En Chine, le Nouvel An lunaire qui, cette année, tombait le 31 janvier, est la fête la plus importante pour le regroupement familial. Le congé d'une semaine signifie traditionnellement des folies pour beaucoup des 1,4 milliard de Chinois.

    Durant le congé de la « Semaine en or » qui a pris fin le 6 février, les ventes des entreprises de vente au détail et de restauration se sont élevées à 610,7 milliards de yuans (500 milliards €), en hausse de 13,3 % par rapport à l'année dernière, ont révélé, jeudi, les données du ministère du Commerce.

    Comme les gens célébraient l'année du Cheval dans le cycle de douze années du zodiaque chinois, les bijoux portant le thème du cheval se sont beaucoup vendus, avec des ventes en hausse respectivement de 35 %, 31,6 % et 30,2 % en glissement annuel dans les centres commerciaux des provinces du Hubei, du Liaoning et du Heilongjiang, selon le ministère.

    Cependant, les ventes de produits de luxe dans leur ensemble ont chuté, en partie en raison de la campagne nationale contre l'extravagance et l'appel à un style de vie frugal. Dans la ville de Fuzhou, en Chine du Sud-Est, le volume des ventes de boissons alcoolisées coûteuses a chuté de près de 70 % dans certains supermarchés.

    Les secteurs du tourisme et des divertissements ont prospéré.

    Au cours des trois premiers jours de la fête, les recettes au box-office ont dépassé celles de l'ensemble du congé du Nouvel An lunaire en 2013.

    Les recettes nationales du tourisme ont atteint 126,4 milliards de yuans pendant le congé, en hausse de 16,4 % par rapport à il y a un an, a indiqué l'Administration nationale du tourisme, vendredi.

    Le nombre de touristes a dépassé 231 millions à travers le pays au cours des sept jours, une hausse de 14 % par rapport à l'année dernière.

    Un autre chiffre éloquent : au cours des sept jours, la valeur totale des transactions au pays et à l'étranger par l'entremise des cartes UnionPay a bondi de 23 % en glissement annuel pour se situer à près de 200 milliards de yuans.

    Les paiements par carte dans les supermarchés et les centres commerciaux ont continué à mener la croissance, en hausse de 22 % et de 27 % respectivement, selon China UnionPay, l'opérateur national de la carte bancaire.

    Les dépenses du congé constituent une bonne occasion d'examiner la confiance des consommateurs chinois, a déclaré Lu Ting, économiste en chef pour la Chine chez Bank of America Merrill Lynch dans une note de recherche.

    « En fait, chaque année, c'est le premier ensemble de données fiables de l'activité, car les autres données mensuelles de janvier sont sensiblement biaisées par le calendrier du congé du Nouvel An lunaire », a-t-il indiqué.

  • Les Chinois du monde entier célèbrent la Fête du Printemps

    fete.jpg

    Sao Paulo

    fete.7.jpg

    Budapest

    fete3.jpg

    Barcelone

    fete4.jpg

    Shanghai

    fete5.jpg

    Shanghai

    fete6.jpg

    Rangoon

    fete8.jpg

    Rangoon

    fete9.jpg

    Los Angeles

    fete10.jpg

    Los Angeles

    fete11.jpg

    Vancouver

    fete14.jpg

    Vancouver

    fete12.jpg

    Chicago

    fete13.jpg

    Hong Kong

    fete15.jpg

    Mexico

    fete16.jpg

    Calcutta

    fete7.jpg

    Paris

    jiangsu.jpg

    Waterloo (Belgique)

  • L'orchestre de musique traditionnelle de la province du Jiangsu et le violoncelliste belge Alexandre Debrus ont donné un concert à Waterloo pour le Nouvel An lunaire

    jiangsu.jpg

     

    A l’occasion du Nouvel An lunaire , l'orchestre de musique traditionnelle de la province du Jiangsu et le violoncelliste belge Alexandre Debrus ont donné un concert de musique classique et de musique traditionnelle chinoise , le premier février à Waterloo , Belgique.

     

    Les artistes ont eu un grand succès et ont enchanté l’auditoire. Ces musiciens, d’horizons et de cultures différents ont proposé de manière originale une symbiose de la musique traditionnelle chinoise et la musique classique occidentale.

     

    Veuillez excuser la qualité de retransmission mais cette vidéo a été filmée avec un simple I-Pad

     

    Alexandre Debrus a interprété le Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur de Vivaldi , accompagné par l’orchestre du Jiangsu et manifestement, Alexandre Debrus a pris énormément de plaisir a exécuter ce concerto de Vivaldi revisité. Parallèlement monsieur Debrus a joué en compagnie de la joueuse de erhu , (sorte de violon chinois à deux cordes)Cheng Jing , un traditionnel chinois.

     

    jiangsu 2.jpg

     

    Outre les musiciens , la danseuse Song Fei’er a donné une interprétation remarquable de « L’Ame du paon » , œuvre popularisée par la célèbre danseuse Yang Liping et la chanteuse Fang Lili nous a charmé avec sa magnifique voix de soprano colorature en interprétant deux ballades évocatrices de régions chinoises.

     

    Des représentants de l’Ambassade de Chine et de la Mission chinoise auprès de l’Union Européenne ont honoré de leur présence cette manifestation qui a rapproché par la musique l’auditoire belge et chinois.

    jiangsu3.jpg

    Avant leur prestation de Waterloo , l'orchestre de musique traditionnelle de la province du Jiangsu a donné un concert au Grand auditorium de la Bibliothèque Nationale de France
     

    jiangsu4.jpg

    jiangsu6.jpg

    jiangsu5.jpg

     

     

  • Grand rush du Nouvel An chinois : ça y est,c'est parti!!!

     

    rush.jpg

    Bien que le grand rush des vacanciers du Nouvel An chinois ait débuté la semaine dernière, c'est bel et bien hier que les voyageurs devant la gare de Fuzhou étaient les plus nombreux. De fait, la Chine fait en ce moment face à un pic d'affluence sur l'ensemble de son réseau ferré.

    rush2.jpg

    Le grand chassé-croisé des vacanciers du Nouvel An chinois a débuté hier et durera une quarantaine de jours.

    rush2.jpg

     

    rush2.jpg

     

     

  • Chine : 3,62 milliards de voyages prévus durant les 40 jours de pic pour la Fête du printemps ou du Nouvel An

    F201401151503141199789329.jpg

    Environ 3,62 milliards de voyages seront effectués durant la saison pic de la Fête du Printemps, qui débutera jeudi et durera 40 jours, a annoncé mardi Lian Weiliang, vice-ministre chargé de la Commission nationale du développement et de la réforme.

    Ce chiffre représente une hausse de 200 millions par rapport à l'année dernière, a indiqué M. Lian lors d'une conférence de presse.

     

    F201401151503102389717098.jpg

    Le pic des voyages mettra le système de transports du pays à rude épreuve, et les passagers pourraient rencontrer des difficultés dans certaines régions pour obtenir des billets, a-t-il averti.

    La Fête du printemps, ou Nouvel An chinois, tombera cette année le 31 janvier. Il s'agit de la plus importante occasion de se retrouver en famille en Chine et constitue une période particulièrement difficile pour le système de transports du pays

    F201401151503131398188828.jpg

    F201401151503123245967813.jpg

  • Distribution gratuite de bouillie pour la Fête Laba dans les temples en Chine

     

    laba.jpg

    Le 8 janvier 2014, un grand nombre de personnes se sont rendues au Temple des Lamas de Beijing pour déguster de la bouillie de riz Laba, créant une queue qui s'est étendue sur une centaine de mètres de long. Aujourd'hui, c'est la Fête Laba, une célébration traditionnelle chinoise, coutume folklorique annuelle lors de laquelle on déguste de la bouillie, le 8e jour (ba) du douzième mois du calendrier lunaire (la), d'où son nom. Les visiteurs du Temple des Lamas ont pu profiter d'un bol de bouillie offert gracieusement, composée de riz, de dates rouges, de graines de lotus et de longanes, préparée dans le froid de l'hiver, et qui a constitué pour eux une bénédiction chaleureuse.

    F201401081622391688332758.jpg

    Parmi les nombreuses fêtes chinoises traditionnelles, la Fête du Printemps est la plus importante et la plus passionnante. C'est une célébration prolongée du Nouvel An lunaire qui dure plusieurs semaines, la Fête du Printemps englobant le Festival de Laba (腊八节), la veille du Nouvel An lunaire (除夕), la fête du Nouvel An lunaire (春节), et le Festival des Lanternes(元宵节)qui marque la fin de la Fête du Printemps. Chaque année, avec l'arrivée du dernier mois de l'année lunaire, l'esprit festif arrive sur la terre. Le festival de Laba, qui est fêté le huitième jour du douzième mois lunaire, marque le début officiel des célébrations de la Fête du Printemps.

     

    F201401081622333013817625.jpg

    Ce jour férié remonte à l'ancienne coutume chinoise du rituel de sacrifice aux ancêtres au cours du dernier mois de l'année lunaire. Après ce rituel, les participants organisaient une fête pour se retrouver ensemble autour de la viande du sacrifice. C'était l'une des premières expressions de la tradition chinoise d'un festin communautaire. Le festival de Laba est populairement surnommé Festival de Laji(腊日祭)(la Fête du Sacrifice de la fin de l'année), et c'est une autre indication de son origine très ancienne et de son association avec des rituels de sacrifice qui remontent à l'Antiquité. Il paraîtrait que le Bouddha Sakyamuni avait atteint l'illumination le huitième jour du douzième mois lunaire. En conséquence, avec l'introduction du Bouddhisme en Chine, le Festival de Laba était également connu comme la Journée de l'Illumination.


    F201401081622234180172873.jpg

    La coutume de manger de la bouillie de Laba n'est pas seulement une façon d'exprimer le respect pour le Bouddha et les esprits ancestraux. Cette bouillie est également un plat très nourrissant et bon pour la santé. Dans son ouvrage encyclopédique de phytothérapie Bencao Gangmu (本草纲目)(Compendium of Materia Medica), l'éminent médecin de la dynastie Ming Li Shizhen affirme que la bouillie de riz « augmente la force de la vie, produit de la salive, nourrit l'estomac et la rate, et favorise la transpiration en cas d'un problème de santé».
    F201401081622152961932165.jpg

    Des touristes françaises dégustent des bouillies de Laba gratuites dans le temple.

    Hier les employés et les volontaires du Temple Xingshan de Xi'an ont fait ensemble de la bouillie Laba. Chaque année, de nombreux habitants de Xi'an choisissent d'y aller pour manger de la bouillie Laba.