norvège

  • Est-ce la fin du monde occidental?

    Le criminel norvégien Anders Behring Breivik, l’auteur des deux attaques du 22 juillet en Norvège, était sous l’emprise de produits illégaux au moment où il a perpétré son massacre. « Je peux confirmer qu’il avait eu recours à des stupéfiants illégaux. Je ne souhaite pas commenter quel type de produits, mais il en avait consommé », a déclaré lundi à l’AFP le procureur de la police, Paal-Fredrik Hjort Kraby, citant le résultat d’examens sanguins.

    Petit à petit nous en savons plus , mais il reste un black out sur la drogue utilisée . Peut être s'agit-il de la même drogue que les anglais vendaient en Chine , ça leur a rapporté des sommes folles et en prime ça leur a permis de mettre main basse sur le caillou de Hong Kong dans la banlieue de Shenzhen.

    Se moquant des victimes , les uns, les autres , tirant la couverture de leur côté usent et abusent de tous les stratagèmes les plus dégueulasses , comme font les socialistes français , les bobos de tout poil .

    Et si ce type avait agit ainsi simplement parce que c'est sa nature , la nature de l'homme occidental d'être bestial, raciste car il n'est pas le premier à "péter un plomb" comme cela , c'est même fréquent en Amérique . Ce type est dégoûté de voir son pays où des vieillard séniles remettent des prix à n'importe qui , des criminels , des repris de justice des va-t'en guerre de tout poil. Peut être que ce type est dégoûté de voir qu'en Europe on étouffe les affaires qui secouent périodiquement la population européenne . Les consommateurs plusieurs fois victimes de scandales de la dioxine , de la vache folle , de la viande aux hormones , des médicaments qui tuent ou handicapent (médiator aujourd'hui , thalidomide hier) , des huiles frelatées (voir en Espagne ou les huiles d'une grande marque française venant d'Ukraine) etc , etc...Et qu'à chaque fois les responsables s'en tirent sans sanction ou alors avec des sanctions symboliques.

    La propagande habile parvient à détourner l'attention de l'individu lambda occidental . On lui fait croire que si ça va mal , c'est en Asie , en Afrique que ça va mal . Les pauvres , ils croient que c'est chez le voisin que ça brûle , alors que le feu est dans leurs écuries et que les flammes lèchent leurs maisons.

    Peut être , digère-t-il mal le fait qu'on est à la fin d'une civilisation , celle du monde occidental qui s'essouffle marqué il y a une vingtaine d'année par la disparition du régime soviétique auquel le régime capitaliste anglosaxon semble ne plus pouvoir survivre .

    Enfin tout cela n'est que conjoncture mais une chose est certaine , ce type est fou , malade et ce qui est sûr que des types comme lui , il y en a beaucoup en Europe et en Amérique.

     

  • Plus de 200 Chinois en Norvège manifestent contre le Comité Nobel

     
        
    Plus de 200 ressortissants chinois en Norvège ont manifesté vendredi à Oslo contre le Comité Noble pour sa décision d'accorder le Nobel de la paix 2010 à Liu Xiaobo, un prionnier chinois.

    Selon les organisateurs, les manifestants étaient venus de 13 communautées chinoises.

    Portant les pancartes sur lesquelles on lisait "Liu Xiaobo est un criminel", "Pas de ingérence dans les affaires intérieures de la Chine", "Opposition au Nobel de la paix à Liu Xiaobo", "Prix de la paix = Outil politique", les manifestants ont scandé des slogans comme "la Chine contribue à la paix mondiale".

    Parmi les manifestants figurait un Norvégien qui tenait une bannière où était écrit "Liu Xiaobo n'a rien fait pour la paix".

    Ma Lie, président de l'Association norvégienne pour la promotion de la réunification pacifique de la Chine, a indiqué que le Comité Nobel avait pris une fausse décision en accordant le Noble de la paix à Liu Xiao, disant qu'il ne devait pas intervenir dans les affaires intérieures de la Chine.

    Il a demandé au Comité Nobel de comprendre réellement la notion de la paix mondiale.

    Le 29 novembre, les représentants des ressortissants chinois en Norvège ont remis une lettre ouvere à Geir Lundestad, secrétaire du Comité Nobel norvégien, pour protester contre sa décision de décerner le Nobe de la paix à Liu.