nexen

  • L'ambassadeur de Chine au Canada estime qu'Ottawa ne devrait pas politiser l'offre d'achat de la pétrolière Nexen par la Chine

    PC_120723_et18o_sables-bitumineux-nexen_sn635.jpg

    Installations de traitement des sables bitumineux de Nexen près de Fort McMurray, en Alberta (archives) Photo : PC/Jeff McIntosh

    L'ambassadeur de Chine au Canada estime qu'Ottawa ne devrait pas politiser l'offre d'achat de la pétrolière Nexen (TSX:NXY) soumise par la China National Offshore Oil Company (CNOOC).

     

    « Les affaires sont les affaires. Elles ne doivent pas être politisées. Si nous politisons tout cela, alors nous ne pouvons pas faire des affaires », a déclaré Zhang Junsai dans une interview accordée au quotidien Globe and Mail.

     

    Durant la semaine, le ministre des Finances Ted Menzies a déclaré que des députés conservateurs lui avaient fait part de leurs craintes et de leurs inquiétudes concernant la transaction.

     

    L'offre de 15,1 milliards de dollars est présentement examinée par Industrie Canada, qui doit déterminer si celle-ci se fait dans le meilleur intérêt du pays. Les autorités canadiennes ont le droit d'examiner et de bloquer tout investissement étranger de plus de 330 millions de dollars.

     

    Les actionnaires de Nexen ont accepté l'offre à l'unanimité jeudi et n'attendent que l'autorisation du gouvernement canadien.

     

    Si l'accord est approuvé, il s'agirait de la première acquisition d'un groupe énergétique canadien par une société contrôlée par Pékin. Il constituerait par ailleurs l'acquisition la plus importante jamais réalisée à l'étranger par une entreprise chinoise, d'après des données de Thomson Reuters.

     

    « Le Canada veut continuer à développer ses relations avec la Chine, mais nous voulons qu'elles se développent de façon à entraîner des résultats bénéfiques pour les deux côtés », a souligné dans un communiqué un porte-parole du ministre du Commerce Ed Fast. Ce dernier doit d'ailleurs rencontrer son homologue chinois, Chen Deming, dimanche à Vancouver.

    Merci à Pierre Gillard qui ne manque jamais de m'informer depuis son lointain Canada.

     
  • Le groupe pétrolier et gazier chinois Cnooc acquiert le canadien Nexen pour 15,1 milliards de dollars

    PC_120723_i089q_cnooc-siege-social_sn205.jpg

    Le groupe pétrolier et gazier chinois Cnooc va acquérir le canadien Nexen pour 15,1 milliards de dollars, ont annoncé lundi les deux groupes dans un communiqué commun.Avec cette opération, Cnooc réalise la plus grosse acquisition chinoise à l'étranger. Ce montant, qui représente un prix de 27,50 dollars par action Nexen, offre une prime de 61% par rapport au cours de clôture du titre vendredi, ont souligné les deux sociétés. L'accord est soumis à l'aval des diverses autorités réglementaires et de la concurrence.

    Cette acquisition « renforce les positions de Cnooc au Canada, au Nigeria et dans le Golfe du Mexique, lui donnera une présence significative dans la mer du Nord britannique et diversifie sa base de croissance », a estimé le groupe chinois, qui financera l'opération à la fois par sa trésorerie et par endettement externe. Cnooc a ajouté avoir l'intention de conserver l'équipe de direction et les salariés de Nexen, et de renforcer les investissements sur les actifs du groupe canadien. Cnooc établira à Calgary (Canada) son siège pour l'Amérique du nord et l'Amérique centrale. Le conseil d'administration de Nexen s'est prononcé en faveur de l'opération, et recommande à ses actionnaires d'en faire de même. Les deux sociétés prévoient de finaliser la transaction au cours du quatrième trimestre 2012.

     

    e38ca58c-acd0-11de-a6dc-b648764ea0a5.jpg

    Faire progresser la production de 2,7% cette année

    La China National Offshore Oil Corporation (Cnooc), troisième compagnie pétrolière chinoise derrière China Petroleum et PetroChina -et première en offshore -veut faire progresser sa production de 2,7% cette année. Pour servir cet objectif, le groupe compte ouvrir de nouveaux champs d'hydrocarbures sur son territoire et procéder à quelques acquisitions à l'international.

    La production de Nexen s'établissait en moyenne à 207.000 barils équivalent pétrole par jour (après royalties) au deuxième trimestre 2012. A fin 2011, ses réserves prouvées atteignaient 900 millions de barils équivalent pétrole et ses réserves probables, 1,12 milliards.

    Les membres d'équipage prennent leur repas à la cantine de la plate-forme d'exploration et de forage en eau profonde CNOOC 981

    vie sur la plate-forme d'exploration et de forage CNOOC 981