nasa

  • Avec Tiangong -1 , la Chine affiche ses nobles ambitions

     

    Le lancement du premier module laboratoire spatial de la Chine, Tiangong -1, a attiré une attention générale dans le monde. Des appréciations objectives, des félicitations pour le progrès scientifique et technologique de la Chine et des intentions d'élargir la coopération avec la Chine sont des réactions normales de l'opinion mondiale. Mais il y a aussi des inquiétudes de ceux qui sentent que leur position favorable se trouve menacée.

    Ces inquiétudes proviennent naturellement des Etats-Unis. Un ancien directeur de NASA (National Aeronautics and Space Administration) a dit : « Ils (la Chine) sont nos rivaux en concurrence de force presque égale. Si nous ne serons plus considérés comme leaders du monde, je suis très inquiet pour l'avenir des Etats-Unis ».

    Il est impossible que le plus grand pays en voie de développement ait une force égale avec le plus grand pays développé. Même sous l'angle de la spécialité, l'exploration spatiale de la Chine n'a pas rapport avec la position des Etats-Unis qui prennent de l'avance dans ce domaine.

     

     

     



    Depuis toujours la Chine a de nobles ambitions d'apporter une plus grande contribution à l'Humanité. Même dans le passé, quand elle était arriérée et pauvre, elle n'a pas renoncé à ce grand idéal. En tant que grand pays, la Chine se développe tous azimuts. La Chine a son propre programme spatial et le lancement du module laboratoire spatial est tout à fait normal. La Chine attache une grande importance aux innovations scientifiques et technologiques et investira davantage dans ce domaine. La Chine pourrait encore réaliser de nombreuses autres percées dans le domaine de technologies de pointe.

    Pour observer la Chine, la possession d'une force réelle n'est qu'un aspect. Le plus important, c'est de voir sa manière d'appliquer sa force réelle. La Chine s'oppose fermement à l'extension de l'armement et de la course aux armements jusque dans l'espace. Cela est décidé par la stratégie chinoise qui consiste à ne jamais prétendre à l'hégémonie et à maintenir le développement pacifique.

    La Chine ne changera pas sa position de principe, celle d'utilisation pacifique de l'espace.

    Il y a 40 ans, le magasine américain « Newsweek » a publié un article sur la « diplomatie de Ping-pong ». Pour se terminer, cet article a cité les propos suivants d'un expert américain : « Les relations entre les Etats-Unis et la Chine ne pourront revenir dans la réalité que quand nous nous rendrons compte que la Chine a ses propres difficultés et nobles ambitions, comme les autres pays ». Ces remarques revêtent encore une importance pour l'heure actuelle.