napolitano

  • Italie: des milliers de personnes défilent dans les rues pour rendre hommages à deux Chinois assasinés à Rome

    131354078_61n.jpg

    Le 10 janvier, des milliers de Chinois et de personnes d'origine chinoise marchent dans les rues de Rome pour rendre hommages à leurs deux compatriotes assasinés la semaine dernière à Rome. Une famille chinoise est attaqué lors d'un vol à main armée perpétré mercredi dernier à Rome. Le père et la fille en bas âge ont été tués, la mère a été blessée.

    131354078_71n.jpg

    Le président italien rend visite à la veuve d'un Chinois assassiné à Rome

    Le président italien Giorgio Napolitano a rendu visite lundi à Zheng Liyan, une Chinoise qui a été blessée et dont le mari et la fille ont été tués lors d'un vol à main armée perpétré mercredi dernier à Rome.

    Le président italien a dit qu'il voulait par sa visite exprimer sa sympathie à une mère "ravagée de douleur après le terrible meurtre de sa fille et de son mari", et il a déclaré que c'était aussi un geste d'amitié envers le peuple chinois et un geste de solidarité avec la communauté chinoise.

    Mme Zheng est actuellement soignée à l'Hôpital San Giovanni de Rome. Elle et son mari tenaient un bar et un bureau de change à Rome. La semaine dernière, les époux rentraient chez eux avec leur fille en bas âge, lorsque deux individus armés se sont approchés d'eux pour leur demander de l'argent. Essuyant un refus, les deux malfaiteurs ont abattu le père et la fille, et la mère a été blessée.

    Le président Napolitano s'est dit satisfait de la réaction du gouvernement, de la police et des institutions judicaires du pays qui sont déterminés à ce que l'enquête permette de retrouver et de traduire en justice les auteurs de ce crime.

    De son côté, l'ambassadeur de Chine en Italie, Ding Wei, qui accompagnait le président italien lors de sa visite auprès de la victime, a remercié le chef de l'Etat de s'être déplacé en personne, et a souhaité que les meurtriers soient jugés le plus rapidement possible.

    La police italienne soupçonne deux jeunes immigrés d'Afrique du Nord d'avoir tué Zhou Zheng et la petite fille, née en mars dernier. Les suspects sont activement recherchés en Italie et à l'étranger.

    131354078_91n.jpg