mst

  • SEXE EN CHINE.

    La Chine lance une campagne pour briser les tabous sexuels

    La Chine a lancé dimanche 15 février une campagne nationale d'éducation sexuelle visant à briser les tabous traditionnels et sensibilisant la population à soigner les maladies sexuellement transmissibles (MST) et l'infertilité.

    Seulement 7% des femmes et un peu plus de 8% des hommes font immédiatement appel à l'aide médicale pour des problèmes qui concerne leur sexualité, tandis que plus d'un 1/3 de la population n'a jamais demandé de l'aide, a déclaré l'un des conseillers de la campagne.

    "Ces chiffres sont choquants", a déclaré lors de la conférence de presse Xia Enlan, chef du Département d'obstétrique et de gynécologie à l'Hôpital Fuxing sous l'égide de l'Université des Sciences de Beijing.

    "Le nombre de patients qui ont vu un médecin pour les problèmes liés à la sexualité est extrêmement faible", a-t-elle ajouté. "Et le retard dans le traitement peut avoir des conséquences très graves."

    La campagne, intitulée "La campagne prêtant attention à la santé et l'harmonie de la vie sexuelle", va s'occuper de la publication des affiches d'information, de l'organisation de concours et du parrainage d'une Foire des jouets sexuels de Beijing, ont affirmé les organisateurs, dans une tentative de briser "les tabous" concernant le sexe.

    La campagne sera dirigée par la vedette de Hongkong Yvonne Yung et son mari Will Liu, qui seront ses "Ambassadeurs".

    "La santé sexuelle est une partie importante de la vie familiale et elle les aide à bâtir une société harmonieuse", a déclaré Cui Yandi du Centre de développement de la femme et de l'enfant, l'un des sponsors principaux du programme.

    La Chine a annoncé une augmentation des cas de la syphilis d'un cinquième l'an dernier, avec un total de 257 474 cas, selon le Ministère de la santé, alors que le nombre de cas de gonorrhée a diminué d'un dixième.

    Le VIH / SIDA en Chine se transmet principalement au moyen des contacts sexuels à l'heure actuelle, alors que dans le passé, la plupart des personnes ont été infectées suite à l'utilisation de drogues intraveineuses.

    A la fin de 2007, d'après les estimations, il y avait 700 000 personnes infectées par le VIH, une augmentation par rapport à l'estimation antérieure de 650 000 cas.

    Le gouvernement a lancé une campagne télévisée pour promouvoir l'utilisation du préservatif, ce qui est un grand pas pour un pays où parler du sexe est problématique pour beaucoup de gens, car la traditionnelle timidité reste un énorme problème, a dit Mlle.Xia.

    "C'est un sujet tabou. L'influence de la pensée féodale y a joué un grand rôle depuis de nombreuses années. Les gens ne sont pas très ouverts", a-t-elle dit à Reuters.

    "Les gens ont besoin d'en parler maintenant alors que l'économie a connu une croissance rapide et nous sommes de plus en plus ouverts", a dit Mlle.Xia.

    "La façon traditionnelle de penser n'a pas été effacée", a-t-elle ajouté. "Nous avons besoin de plus de publicité, et il faut apprendre à parler ouvertement de cette question. C'est pourquoi nous avons besoin de cette campagne