moquerie

  • Parc à thème sur les nains en Chine, humour inoffensif ou pure moquerie? Donnez votre avis

    F201210170851172366817486.jpg

    Les acteurs chantent, dansent et jouent leur rôle au « Royaume des nains » près de Kunming, dans la province du Yunnan.

     

    Devant un village de châteaux miniatures, un roi arborant une couronne et une tunique royale passe son armée en revue, escorté de deux gardes du corps armés. C'est alors qu'une transformation des plus étranges se met en œuvre. Le roi se transforme soudainement en Michael Jackson et entreprend la danse du moonwalk au rythme des applaudissements de ses sujets. C'est  le spectacle offert dans un parc à thème proche de la ville de Kunming, dans la province du Yunnan.

    L'argument de vente de ce parc est qu'une partie des employés et résidents du parc sont des personnes de petite taille, qui mesurent moins d'un mètre vingt et sont âgées de 18 à 50 ans. En tant que membres du personnel du Jardin écologique mondial des papillons (World Ecological Garden of Butterfly), ces personnes de petite taille montent sur scène pour un spectacle d'une heure chaque jour, au cours duquel il chantent, dansent et réalisent des tours de magie et toutes sortes d'acrobaties aériennes.

     


    F201210170851152854614201.jpg

    Les gardes patrouillent autour du parc.

     



    Depuis son ouverture en juillet 2009, le parc attire de nombreux visiteurs, mais nourrit également sans cesse la polémique.

    Certains militants chinois et étrangers se disent écœurés que d'aucuns se servent de ces personnes pour réaliser des profits. « Je trouve ça horrible », s'est exclamé Gary Arnold, porte-parole de Little People of America Inc., un groupe de soutien au nanisme de Californie, dans une interview au New York Times en 2010. « Quelle est la différence entre ce parc et un zoo? »

    Ce n'est pas l'avis du directeur du parc.

    « Nous ne nions pas nous servir de personnes de petite taille pour attirer les visiteurs. D'un point de vue commercial, il n'y a pas de mal à gagner de l'argent en vendant des émotions », défendait dimanche M. Luo, un employé du parc. « Mais le plus important, c'est que nous leur avons procuré un emploi et un mode de vie stables », ajoute-t-il.

    F201210170851141215711959.jpg

    Fangfang, 24 ans, et son petit ami Luo Xiang, qui fait partie de la garde royale, sur le balcon d'un château.

     

    Chen Mingjing, PDG d'une société de biotechnologie et propriétaire du parc, soutient le point de vue de son employé. Chen a même fait part aux journalistes d'un projet d'expansion du « Royaume des nains », qui emploie actuellement 100 personnes de petite taille, visant à en engager entre 1000 et 3000 au total.

    Yao Li, un citoyen de Kunming, s'est rendu dans ce parc à thème plus tôt cette année. « Honnêtement, je respecte les personnes de petite taille et je pense qu'il n'y a aucune honte à être indépendant financièrement. »

    Dans l'enceinte du parc, dont le billet d'entrée coûte 80 yuans (12,8$), les employés occupent des postes différents selon leurs aptitudes. Ils peuvent être acteurs, artistes, artisans, et même responsables logistiques ou restaurateurs. Leur salaire mensuel oscille quant à lui entre 1000 et 3000 yuans.

     



    Les petites annonces du royaume miniature sur le site officiel du parc offrent un « nombre illimité » de postes pour des adultes de moins d'un mètre vingt, autonomes et en bonne santé.

    À l'intérieur du parc, un dortoir accueille les citoyens du royaume. Et M. Luo d'ajouter que nourriture, logement et costumes sont fournis gratuitement aux membres du personnel. Luo confie encore que le Royaume des nains reçoit régulièrement des demandes d'emploi, même de candidats vivant à l'étranger.



    Les artisans fabriquent des poupées dans leur château miniature


    Les employés du parc jouent au basket-ball.