monde musulman

  • Les Chinois construiront la grande mosquée d'Alger , troisième plus grand édifice religieux musulman du monde pour 1 milliard d'euros

    Les relations entre pays africains et Chine n'ont jamais été si florissantes . La Chine premier partenaire commercial du Brésil...

    Les pays émergents et en voie de développement démontrent que le monde tourne très bien éloigné des pays occidentaux.

    La China State construction ENRG (CSCEC) a remporté l'appel d'offres, damant le pion à d'autres groupes, notamment espagnols. Il réalisera le troisième plus grand édifice religieux musulman du monde pour 1 milliard d'euros.

    Le groupe public chinois China State construction ENRG (CSCEC) a obtenu la réalisation de la grande mosquée d'Alger, troisième plus grand édifice religieux au monde, pour plus de 109 milliards de dinars (1 milliard d'euros) et un délai de réalisation de 48 mois, a annoncé ce mercredi 19 octobre le ministère des Affaires religieuses algérien au site électronique TSA. L'information a été confirmée de source officielle.

    Le groupe chinois était en concurrence avec deux groupements. Le premier est algéro-espagnol, composé de Cosider (public), ETRHB Haddad (privé) et FCC Construction (Espagne). Il avait proposé 1,3 milliard d'euros et un délai de réalisation de 44 mois. Le second est italo-libanais, composé de Astaldi et ACC, avec une offre financière de 2,18 milliards d'euros et un délai de réalisation de 42 mois.

    D'une capacité de 120.000 fidèles, la future grande mosquée d'Alger dotée d'un minaret de 300 m de hauteur, sera le troisième édifice religieux musulman au monde, après les mosquées de Médine et de la Mecque, en Arabie Saoudite.

    Le projet comprend bâtiments indépendants, disposés sur un terrain d'environ 20 hectares avec une surface brute de plus de 400.000 m2, à Mohammadia à l'est de la capitale, en face de la baie d'Alger. La grande mosquée d'Alger sera dotée également d'une salle de conférences, d'un musée d'art et d'histoire islamiques, d'un centre de recherches sur l'histoire de l'Algérie, de locaux commerciaux, d'un restaurant, de bibliothèques et d'un parking de 6.000 places.

    Ali Idir, à Alger