moines

  • Le village d’étudiants à l’Institut de bouddhiste de Larung Gar en Chine , province du Sichuan

     

    FOREIGN201606071009000266842575618.jpg

    Alors que des sites de propagande pro tibétains en exil, soutenus par les milieux antichinois américains , dont la CIA veulent faire croire à la démolition de cette ville soutenue par les gouvernements chinois ,central comme régional, voici la réalité qui est tout le contraire.

    FOREIGN201606071009000264757135180.jpg

    Is this the world's busiest campus? Incredible images reveal the densely packed 'village' where Tibetan monks study Buddhism

    These dizzying photographs reveal the densely packed 'village' where thousands of Tibetan monks and nuns call home.

    Rudimentary log cabins, painted in traditional Tibetan red, are piled high along the hillsides and valleys.

    They're all centred around a palatial structure - the Larung Gar Buddhist Institute.

    The school, situated in the remote Gharze Prefecture of ‪‎Sichuan‬ province, southest ‪‎China‬, is the largest of its kind in the world and where many devout followers flock to learn about the religion.

    Jesse Earl Rockwell, 32, from Santa Barbara, ‪‎California‬, spent six days in the area to photograph this incredible sprawling hillside habitation. 

    FOREIGN201606071009000252207161773.jpg

    Est-ce le campus le plus achalandé du monde ? Ces incroyables images révèlent la densité du « village » les moines tibétains étudient le bouddhisme

     

    Ces photographies révèlent ce « village » à forte densité que des milliers de nonnes et de moines tibétains appellent " la maison".

     

    Des cabanes rudimentaires, peintes en rouge tibétain traditionnel, sont empilées sur les collines et les vallées.

     

    Ils sont tous centrés autour d’une structure palatiale - l’Institut bouddhiste de Larung Gar.

     

    L’école, située dans la préfecture  éloignée de Gharzede la province du Sichuan, Chine du sud-ouest, est le plus grand dans son genre dans le monde et où de nombreux disciples fervents se pressent pour en savoir plus sur la religion.

     

    Jesse Earl Rockwell, 32 ans, de Santa Barbara, en Californie, a passé six jours dans la région pour photographier ces habitations de coteaux tentaculaires incroyables.
     

    FOREIGN201606071009000266262046727.jpg

     

  • Chine: un institut bouddhiste enseigne avec des iPads

    Un institut bouddhiste moderne s'est ouvert hier, et utilise des iPads pour aider les moines à apprendre l'anglais et lire des classiques du bouddhisme dans la langue de Shakespeare.

    À l'Institut bouddhiste du Henan, les enseignants et les étudiants utilisent des iPads pour accéder à des cours en ligne créés à l'étranger.

    L'institut est le premier établissement d'enseignement supérieur du bouddhisme dans la province du Henan, selon un reportage de China News Service hier.

     



    En adoptant les dernières technologies, les responsables espèrent dissiper le stéréotype des pratiques ascétiques et attirer davantage de jeunes dans l'étude du bouddhisme.

    En plus des cours théoriques sur le bouddhisme, l'anglais, des discussions sur le cinéma et des cours d'art figurent au programme. L'anglais est obligatoire, avec des leçons de 90 minutes deux fois par semaine.



    Lin Gu, qui enseigne les classiques du bouddhisme en anglais, indique que la transmission du bouddhisme reposait initialement sur la traduction. Apprendre l'anglais peut aider les Occidentaux à comprendre le bouddhisme chinois, selon lui.

    Alors que le Henan compte 500 centres d'activités bouddhistes, seulement 30 % de leurs directeurs ont reçu une formation spéciale, selon l'agence d'information.

  • EXAMEN POUR LES MOINES TIBETAINS

    Les moines tibétains se préparent pour l'examen bouddhique annuel
      

        LHASA, 5 janvier-- Les moines des principaux monastères de la région autonome du Tibet (sud-ouest) se sont réunis à Lhasa, capitale tibétaine, pour passer l'examen annuel permettant  d'obtenir le titre de Geshé Lharampa, le diplôme académique le  plus élevé du bouddhisme tibétain. 

         Un total de 331 moines venus des monastères de Sera, de Drepung et de Ganden et du temple de Jokhang ont participé à une session  de révision de 14 jours dans un monastère situé à 30 km du  centre-ville de Lhasa, pendant laquelle ils ont discuté des  interprétations du soutra bouddhique et ont procédé à des  simulations d'épreuves orales. 

         La session, qui a commencé le 30 décembre, permet aux moines de se préparer à l'examen officiel permettant d'obtenir le titre de  Geshé Lharampa (doctorat en philosophie), le diplôme académique le plus élevé de l'école de Gelugba, connue également comme la "Secte Jaune", du bouddhisme tibétain, qui aura lieu au printemps  prochain.  

         La date exacte de l'examen officiel n'a pas encore été décidée. 

         L'examen et la session de révision remontent à près de mille  ans. Ils ont été suspendus pendant seize ans à la suite d'une  émeute provoquée par des séparatistes en 1988. 

         22 moines ont reçu le titre de Geshé Lharampa depuis que  l'examen a repris en 2004.

  • LE TEMPLE SHAOLIN ET LA TRADITION

    F200901041558562172322127[1]

    Le temple Shaolin offre le « gruau du jour du Sacrifice d'hiver »

    F200901041558572257665517[1]

    A l'occasion de la fête du Sacrifice d'hiver qui tombait cette année le 3 janvier, soit le 8e jour du 12e mois lunaire, les moines du temple de Shaolin ont offert aux touristes le traditionnel gruau. Cette bouillie de riz, préparée à base de légumineux, profite à la santé.

    F200901041558572464418081[1]