mode

  • Des marques de prêt-à-porter haut de gamme, telles qu'Armani, Ralph Lauren et Fendi.échouent aux tests de qualité à Shanghai

    shanghai 2010 399.jpg

    Parmi les fabricants dont les vêtements ont été recalés aux derniers tests de qualité des autorités de Shanghai figurent des marques de prêt-à-porter haut de gamme, telles qu'Armani, Ralph Lauren et Fendi.

    Les produits d'autres marques internationales et détaillants réputés ont également été pénalisés par les autorités, c'est le cas de certains vêtements Marks & Spencer, Lacoste et Muji.

    Les problèmes répertoriés concernent la teneur en fibres textiles, la solidité de la couleur, les niveaux excessifs de formaldéhyde, le pH élevé et les erreurs d'étiquetage de certains vêtements, selon un communiqué du Bureau administratif industriel et commercial de Shanghai.

    Les vendeurs concernés ont dès lors reçu la consigne de retirer immédiatement tous ces produits de leurs rayons.

    Les responsables du Bureau ont examiné un total de 226 lots de vêtements et découvert que 65 d'entre eux ne répondaient pas aux normes de qualité nationales.

    Les vêtements de plusieurs grandes marques ont été recalés aux tests sur la teneur en fibres textiles.

    Il s'agit notamment de manteaux pour homme Fendi vendus dans la boutique de la maison italienne au Plaza 66 de Shanghai, de manteaux pour femme Ralph Lauren provenant du centre commercial Reel Mall, de vêtements de sport disponibles dans la boutique Lacoste de l'Orient Shopping Center à Nanjing Road, et de chapeaux et robes vendus dans la boutique de l'enseigne japonaise Muji de l'Infinite Plaza.

    L'étiquetage de ces vêtements ne correspondrait pas à leur véritable composition.

    En outre, les pantalons et chemisiers Marks & Spencer vendus dans le centre Wanda Plaza du quartier Wujiaochang présentent quant à eux des défauts au niveau de la solidité de la couleur, précise le Bureau.

    Des erreurs d'étiquetage ont encore été repérées dans un lot de vêtements de la boutique Diesel du district de Jing'an.

    Les autorités conseillent dès lors aux consommateurs de toujours vérifier attentivement les étiquettes et la qualité des vêtements qu'ils achètent.

  • 50 raisons pourquoi Shenzhen en plus d'être la plus belle ville de Chine , est la meilleure ville du monde (suite)

    6 La Mode:

     

    jixiang-zhai-ss13-mascot-yang-fan-fashion-shenzen-vfs-london-fashion-week-2_zps6ab11f30.jpg

    Jixiangzhai @ London Fashion Week

     


    Promenez-vous dans l'un des grands centres commerciaux de Shenzhen et vous vous sentirez comme vous êtes dans un collage de découpes de magazines de mode. Quand il s'agit de nous présenter à travers la mode, nous sommes audacieux et créatifs indépendamment de l'âge et du sexe. «Shenzhen est une ville jeune qui a pris l'initiative dans toutes les professions, avec plus de dix grands centres commerciaux à grande échelle, il offre un environnement facilitant la mode. De plus Shenzhen attire des tonnes de talents, chaque individu a son / sa propre façon d'exprimer la mode. Vous voyez des éléments de la mode multivariées simplement en marchant dans la rue. Je peux dire que nous faisons un effort collectif pour faire que cette ville ait un aspect des plus à la mode. », Dit Joséphine Chan, une fille qui, dans ses propres mots," aime la mode pour les os ". Propre marque de mode de Shenzhen Jixiangzhai qui combine l'élégance traditionnelle avec un style moderne a fait son apparition sur la London Fashion Week.

    fashion_josephine_.jpg

    Josephine Chan

    7 Transport Pratique:

     

    images 10.jpg

     

    «Il ya dix ans, nous attendions avec impatience l'achèvement de la première ligne de métro , nous dépendions des minibus . Maintenant il ya plusieurs lignes de métro en opération offrant un transport efficace dans de nombreuses parties de Shenzhen ", dit Pantelis Kostoulas, qui vit à Shenzhen depuis 10 ans. Avec cinq lignes de métro qui couvrent suffisamment l'ensemble de la ville et près de 1000 autobus circulant tôt le matin jusqu'à minuit, se rendre d'un endroit à Shenzhen à un autre, est toujours un jeu d'enfant. Les taxis sont relativement cher ici, mais ils sont omniprésents - c'est la parole de la ville: «Nous sommes là pour vous". Cher pour la Chine, 2,5 € la prise en charge, incluant les 4 premiers Km. ,ensuite 30 centeuros le KM

     

    8. La montagne:

     

     

     

    imagesNJ2RAUOM.jpg

     

    Shenzhen est béni des Dieux avec son avantage géographique d'être dans une zone de collines. Ce qui signifie que vous n'avez pas àrouler de longues distances  pour prendre sur ces pics. Avec plusieurs sites de randonnées accessibles à l'intérieur de la ville comme Wutong Montagne et Nanshan Mountain, vous pouvez jouir des plaisirs de la nature et une séance d'entraînement libérateur, sans les tracas de la préparation pour un long voyage.

     

    9.Les Plages :

     

    imagesW0BV0ZO2.jpg

     

     

    Nous profitons de tout ce que vous attendez d'une ville côtière. Oui, y compris des plages tentaculaires. Baignez-vous dans le soleil et prendre un bain à Dameisha et Xichong plages, les deux plages publiques populaires; ou si vous préférez, une expérience de luxe ,des plages privées tranquilles, Sheraton Dameisha Resort Shenzhen a ce qu'il vous faut. S'il vous arrive d'être un de ceux qui ressentent à la fois l'eau et le sable, vous pouvez toujours être divertis suffisamment en regardant les navires porte-conteneurs passent sur ​​les plages.

     

    10.  Qualité de l'air:

     

    Mangrove.jpg

     

    Mangrove de Shenzhen

    Parmi les principales métropoles du continent, Shenzhen est probablement la seule qui a un ciel bleu neuf jours sur dix. Nous n'avons pas compromis la qualité de l'air pour l'efficacité du développement monstrueux au degré d'autres villes chinoises . Alors, prenez une grande respiration, parce que ici vous le pouvez.

     

     

    weinisi.jpg

    Windows of the world , Shenzhen

     

     

    images 10.jpg

    A SUIVRE...

     
  • "Gangnam Style", pour la première fois une danse asiatique, phénomène de mode, déferle sur les USA et maintenant l'Europe!!!(voir le clip)

     中国要阅读的文章:

    Reading the article in English:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6206/en/archive/2012/11/04/gangnam-style-pour-la-premiere-fois-une-danse-phenomene-de.html

    Pour la première fois , une danse originaire d'Asie crée la mode en Amérique et bientôt en Europe. Phénomène de mode en Corée d'abord ,puis en Chine , la mode a rapidement franchit le Pacifique pour déferler sur l"Amérique et s'apprete à faire de même en Europe.

    psy_2349018b.jpg

    Une soudaine notoriété pour le chanteur sud-coréen PSY, qui a fait le buzz sur la toile avec son clip « Gangnam Style ». Plus de 200 millions d'internautes l'ont visionné sur Youtube.

    Grâce à son rythme simple mais addictif et à son humour, le clip s'est classé 2e au récent classement hebdomadaire «hot 100» de Billboard, meilleur classement Billboard pour un artiste sud-coréen. Le chanteur PSY a été invité à plusieurs programmes vedette de la télévision américaine NBC, dont « Today » et « The Ellen DeGeneres Show ».

    La chorégraphie de PSY, qui consiste à se déhancher en imitant un cavalier sur sa monture, est aujourd'hui massivement reprise par ses fans dans le monde entier.

    Gangnam est le nom d'un quartier huppé du sud de Séoul.

     

     

    En Chine,les copies de Gangnam Style suscitent des préoccupations sur la créativité

     

    123808199_121n.jpgSur Youku.com, un des plus gros sites Web chinois de médias, plus de 4 000 vidéos tournées dans les écoles, les parcs et même dans des mariages ont été mis en ligne peu de temps après que le single du rappeur Psy, 34 ans, eut été en tête du hit-parade aux États-Unis et au R-U.

    La version la plus populaire présentant des jeunes femmes en bikini et des hommes à moitié nus criant « à la chinoise » a été visionnée plus de 9,26 millions de fois sur le site - environ quatre fois autant que l'original.

    La vidéo originale met en vedette Psy qui exécute une danse comique à cheval dans divers endroits de l'arrondissement Gangnam de Séoul.

    Dans des certaines vidéos tournées dans des universités, on peut voir les étudiants faisant leur « invisible danse à cheval » dans les ascenseurs, ce qui a choqué les professeurs et d'autres passants.

    Mais les copies chinoises semblent avoir suscité plus de critiques que d'éloges, soulevant la question de la raison pour laquelle la Corée du Sud peut produire une exportation musicale si populaire, alors que la Chine ne peut que la copier.

    « Le pays n'a-t-il rien d'autre à montrer fièrement au monde et ne faire que changer le mot « Gangnam » en « Chine » pour que le single devienne sa propre création ? » pouvait-on lire dans un commentaire en ligne.

    Un autre a dit : « En fait, je me sens bizarre d'entendre des paroles en chinois et de voir des filles à moitié nues. Pourquoi suivons-nous toujours la tendance, raillant les autres et faisant de bonnes copies « shanzhai », plutôt que de créer d'excellentes vidéos ? »

     

     Shanzhai » fait référence aux tristement célèbres produits chinois contrefaits, la plupart du temps des copies d'articles populaires comme les iPhone.

    Selon le sociologue Gu Xiaoming, professeur à l'université Fudan, la tendance de copier les autres était prévisible dans l'environnement culturel actuel en Chine qui, dit-il, fait peu pour encourager la créativité.

    « Cette danse est très facile à apprendre, certaines des paroles peuvent être mémorisées facilement, et le chanteur a un aspect aimable et simple qui incite les Chinois à participer et à créer leurs propres versions », a déclaré M. Gu.

    Ce dernier a comparé « l'invisible danse à cheval » à la danse de traditionnelle chinoise avec tambour à la taille, mais selon lui, cette dernière ne pourrait avoir une popularité mondiale, car elle est difficile à apprendre.

    Selon lui, les émissions de télévision pour enfants se concentrent à leur montrer le monde adulte, souvent à des époques anciennes, plutôt que de leur inculquer le désir d'être original et créatif.

     

     

    Cette déferlante Sud-coréenne sur la Chine, me rappelle quand en 2009 , toute la Chine était scotchée sur son écran tv pour regarder des soaps coréens qui ont autant de succès en Chine que les séries américaines en Europe.

    J'ai présenté , à l'époque , le feuilleton qui avait le plus de succès : La vie en Rose , et dont le thème musical était la chanson d'Edith Piaf qui du coup eut une nouvelle vie en Chine plus de 50 ans après sa création.

     

  • De la veste Sun Yat-sen au qipao , voici le « costume national » en Chine

    La veste Sun Yat-sen

     

    Actuellement, l'apparition fréquente de la veste Sun Yat-sen et du qipao dans des feuilletons à la télévision suscitent des discussions sur le sujet du « costume national » : Qu'est-ce que les gens pensent du « costume national » ? Est-ce que les Chinois ont besoin d'un « costume national » ? Selon quels critères un vêtement peut-il être baptisé « costume national » ?

     

     

    veste mao


    Portons un « costume national » ?

    « Le vêtement transmet des messages sur la politique, l'économie, la culture et la coutume. » a dit un professeur en histoire du vêtement. Il pense que le vêtement définit une identité au pays, à l'individu.
    Tout au long de l'histoire de la Chine, chaque dynastie avait un système de vêtements depuis la dynastie Han de l'est. Mais après la Révolution de 1911 qui a beaucoup promu la liberté, l'égalité, la démocratie s'est érigée contre ce système.
    Le Festival de la Culture de Mode de Shanghai en 2006 a fait venir des experts des quatre coins du monde pour definir le « costume chinois ». Et ces dernières années, plusieurs députés de l'APN et membres de CCPPC ont proposé un « costume national ».
    Mais il y a également des gent qui sont contre cette idée de « costume national » en critiquant cette unification vestimentaire.

     




    Qu'est-ce qui peut être « costume national » ?

    Un vêtement est un symbole spécial. Les habits portant les éléments traditionels présentent bien la culture du pays : le kimono au Japon, le hanbok en Corée du Sud ; le sari en Inde pour les femmes...etc. Alors que pour la Chine, qui est immense et a une telle lonque histoire, quel costume peut y être national ?

    La veste Sun Yat-sen a été considérée depuis longtemps comme le « costume chinois » sur la scène mondiale. Le professeur en histoire du vêtement a dit que la veste Sun Yat-sen a été en fait occidentalisée. Après la Révolution de 1911, il s'est développé la popularité du port de la veste Sun Yat-sen, puisque les politiciens célèbres et les fonctionnaires la portaient, ce qui était favorable à l'industrie textile de la Chine. Jusqu'à aujourd'hui encore, la veste Sun Yat-sen reste toujours un choix pour les événements sérieux.

    Le qipao, conçu comme « costume national » pour les Chinoises en 1929 a été proposé en même temps avec l'habit de la dynastie Tang, qui a été aussi recommandé.

    Avec ces choix, la question se pose, « Que peut être le costume chinois ? » D'après le professeur, le « costume chinois » doit avoir plusieurs représentants qui correspondent à différents événements.


    Pourquoi une discussion sur le « costume national » ?

    « En fait, cette discussion reflète la demande du peuple chinois de diffuser la tradition et la culture du vêtement de la Chine. » a dit le premier docteur chinois de design, Liu Xiaogang.

     

    Les Qipaos

     

  • Exposition de vêtements chinois de différentes dynasties et époques

    Robe impériale de la dynastie Qin.(1644-1912)

    Robe de femme des dynasties Wei (220-265) et Jin (265- 420)

    Robe de femme des dynasties du Nord et du Sud (420-581)

    Robe de femme de la dynastie Tang.(618-907)

    Robe-dragon de la dynastie Song.Dynastie des Song du Nord(960-1127)

                                                   Dynastie des Song du Sud(1127-1279)

    Robe de femme de la dynastie Yuan.(1271-1368)

    Robe d'aristocrate de la dynastie Ming.(1368-1644)

    Robe de femme de la nation Han de la dynastie Qing.

    Robe de mariage de la période de la République de Chine.(1912-1949)

  • UNE MODE INSPIREE PAR L'EPOQUE TANG (de618à907)

    Qingdao Fashion Week: un souffle provenant de la dynastie des Tang

    F200906170849412619017929[1]

    Le 15 juin, des mannequins en train de présenter les dernières creations inspirées des costumes de la cour impériale de la dynastie des Tang (618-907), lors de la Qingdao Fashion Week qui se déroule actuellement à Qingdao, ville côtière située dans la province du Shandong.

    F200906170849422894520878[1]F200906170849412233811942[1]F200906170849411037640031[1]
    F200906170849411663632952[1]

  • DEFILE DE MODE A SHANGHAI.

    Défilé de mode haute couture d'inspiration chinoise

    F200902051515041327716652[1]

    Un défilé de mode haute couture a récemment eu lieu à Shanghai, présentant au public de somptueuses robes inspirées des éléments de la culture chinoise, tels que des décorations et des motifs de pivoine que l'on retrouve dans la peinture chinoise traditionnelle. Les couleurs préférées des Chinois, à savoir le rouge, le jaune ou bien encore le vert, ont également été utilisées, apportant éclat et fraîcheur à ces magnifiques créations.

    F200902051515051655281431[1]F200902051515052553022838[1]

    F200902051515064551266341[1]

  • HONG KONG FASHION WEEK.

    Hong Kong Fashion Week
    F200901151356592916361461[1]F200901151357003206731811[1]F200901151357004352260963[1]F200901151357011127629813[1]F200901151356582784016982[1]F200901151357011943411390[1]F200901151357012168622736[1]
    CLIQUEZ SUR LES PHOTOS

    Dans le cadre de la Hong Kong Fashion Week, des défilés de mode, présentant les dernières créations de la saison Automne - Hiver 2009, ont été organisés du 12 au 15 janvier dans le Centre de convention et d'exposition de Hong Kong.

    F200901151356583560171438[1]

  • EVOLUTION DES VETEMENTS DES CHINOISES

     

    30 années de réforme et d'ouverture de Chine : Coup d'œil sur les vêtements de filles chinoises à différentes époques

    F200810101635242191580102[1]

    En 1986, quelques filles en jupe bavardent dans une rue à Beijing.

    Des les années 80, un film intitulé « la robe rouge à la mode », qui raconte l'histoire d' une jeune ouvrière avec sa belle robe, était en vogue en Chine. Grâce à la robe rouge portée par l'héroïne du film, très appréciée par les gens, les filles chinoises ont pu enfin se débarrasser de leurs vêtements de couleur monotones et sombre. Elles attachaient de plus en plus de l'importance à la couleur et la mode des vêtements. Durant la première moitié des années 80, il était très à la mode pour les filles chinoises de porter des robes rouges en été et des blousons rouges en hiver.

    Au milieu des années 90, des minijupes ont fait leur apparition. Au début, des robes de ce style ont été considérées comme « les pires catastrophes » selon certains médias conservateurs.

    En entrant au 21ème siècle, les femmes chinoises sont devenues de plus en plus exigeantes quant aux caractéristiques et à l'originalité des vêtements. En même temps, des vêtements caractéristiques chinois, comme des vêtements de style Tang et des robes traditionnelles chinoises, ont acquis leur renom dans la communauté internationale. De nos jours, une variété diverse et multiple de vêtements associés aux éléments populaires parent les femmes chinoises à toute occasion et en quatre saisons, en abolissant les restrictions de temps et de mode.F200810101635202647210302[1]
    Les pantalons très populaires dans les années 80.


    F200810101635172373014989[1]Des robes à bretelles étaient à la mode dans les années 90.F200810101635153485563414[1]En 1991, des minijupes étaient à la mode à Dalian, province du LiaoningF200810101635125772092510[1]L'été de 1994, des filles en robe marchent dans une rue à Chengdu, province du Sichuan.F200810101635092764318515[1]

    Le 5 avril, deux filles en belle robe marchent à la place de Quancheng à Jinan, province du Shandong.

    F200810101635044661319918[1]En juillet 2008, deux filles marchent dans une rue de Shanghai.