mo yan

  • « Beaux seins, Belles fesses » présenté à Paris par Mo Yan

    mo yan,prix nobel,écrivain,seins,fesses,seuil,dutrait,traduction

    Fin septembre, l'écrivain chinois Mo Yan, prix Nobel de littérature 2012, a rencontré ses lecteurs à Paris à l'occasion de la réédition du livre « Beaux seins, Belles fesses ».

    Mo Yan, né dans le Shangdong en 1955, a reçu le prix Nobel de littérature en 2012. Une douzaine de ses romans et nouvelles sont traduits en français et publiés au Seuil dont Le Maître a de plus en plus d’humour (2005), Le Supplice du santal (2006), Quarante et un coups de canon (2008), La Dure Loi du karma (2009), Grenouilles (2011) et Le Veau suivi de Le Coureur de fond (2012).

    Dans la province du Shandong, Shangguan Lushi donne naissance à neuf enfants dont un seul garçon, Jintong, Enfant d’Or, dernier-né après sept sœurs aînées, toutes nommées dans l'attente de la venue d'un garçon : Laidi, Zhaodi, Lingdi, Xiangdi, Pandi, Niandi, Qiudi, c'est-à-dire « fais venir le petit frère », « appelle le petit frère », « amène le petit frère », « pense au petit frère », « espère le petit frère », « songe au petit frère », et « réclame le petit frère ».

    Narrateur de cette vaste fresque de la société rurale, son attachement immodéré et obsessionnel au sein maternel l'entraîne dans des situations tragiques et burlesques.

    Les destins du garçon et de ses huit soeurs sont irrésistiblement liés aux aléas de l'histoire de la Chine au XXe siècle : de la résistance antijaponaise à la révolution maoïste, du Grand Bond en avant au néo-capitalisme sauvage.

     

    mo yan,prix nobel,écrivain,seins,fesses,seuil,dutrait,traduction

     

  • Prix Nobel: Le lauréat chinois Mo Yan appelle à porter plus d'attention à la littérature chinoise

    0019b91ec981122bfb9312.jpg

     

    L'écrivain chinois Mo Yan, lauréat du prix Nobel de littérature 2012, a appelé jeudi les lecteurs du monde entier à s'intéresser davantage à la littérature chinoise et a déclaré qu'il produirait de nouvelles oeuvres de qualité à l'avenir.

     

    S'exprimant lors d'une conférence de presse à Stockholm quelques jours avant de recevoir son prix aux côtés des lauréats de médecine, de physique, de chimie et d'économie, Mo Yan a dit espérer que les lecteurs liraient également plus d'oeuvres d'autres écrivains chinois.

     

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6677/zh/archive/2012/12/09/prix-nobel-le-laureat-chinois-mo-yan-appelle-a-porter-plus-d.html

    Reading the article in English :http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6677/en/archive/2012/12/09/prix-nobel-le-laureat-chinois-mo-yan-appelle-a-porter-plus-d.html

     

    A la question de savoir lequel de ses livres il recommanderait aux lecteurs occidentaux, Mo Yan a répondu qu'il choisirait "La dure loi du karma", qui est selon lui "un conte qui reflète les changements intervenus en Chine sur une longue période".

     

    Il a également exprimé son soutien aux jeunes auteurs. "L'avenir de la littérature repose sur les jeunes écrivains", a-t-il dit.

    Habitués avant Mo Yan à être encenssés malgré leur manque de talent ,les dissidents chinois ont critiqué samedi le prix Nobel de littérature Mo Yan pour son discours ambigu à Stockholm, certains n'hésitant pas à le traiter de "prostituée", de "nain" ou de traître. Pour ces écrivaillons , il suffisait de critiquer le pouvoir chinois , d'avancer quelques mensonges bref de verser dans la propagande , pour être reconnus écrivain.

    Alors que la presse occidentale aime donner la parole à quelques scélérats grâcement rétribués pour critiquer le gouvernement chinois , ils ont bien été obligé de relayer la pensée de quelqu'un qui tout compte fait ne fait qu'exprimer la pensée de l'immense majorité du peuple chinois .

     

    0019b91ec981122939601e.jpg

    "Pour un écrivain, la meilleure façon de parler, c'est l'écriture", a-t-il lancé, après avoir souligné que les polémiques soulevées par l'attribution de son Nobel visaient en fait "une personne (...) qui n'avait rien à voir avec moi". Alors messieurs les représentants des médias propagandistes , laisser s'exprimer Mo Yan , cet homme libre, et ne lui faite pas dire ce que vous voudriez qu'il dise.

    L'artiste dissident, Ai Weiwei qui est pour la plus part des Chinois un véritable détraqué sexuel, dans un tweet, a jugé le discours de Mo Yan "impuissant, honteux, une traîtrise et un reniement de tous les principes".La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe.

    Une autre intellectuelle s'est montrée élogieuse. "C'est la première fois qu'un chinois non dissident obtient un prix Nobel, alors c'est bien normal que les médias chinois le portent aux nues", a-t-elle déclaré à l'AFP "Il est évident que Mo Yan est libre de ne pas prendre une position dissidente", a-t-elle ajouté.

    Au fait quand un Français reçoit le Nobel, les médias français réagissent de la même manière.

    Je ne pourrai pas terminer cette rubrique sans rendre hommage à un homme , plus talentueux que bien des prix Nobel , qui a eu le courage d'aller jusqau'au bout de sa pensée en refusant le prix Nobel, Jean-Paul Sartre.

    http://static.haisentito.it/haisentito/fotogallery/625X0/16977/sartre.jpg

     

  • L'écrivain Mo Yan "très surpris" d'avoir remporté le prix Nobel de Littérature

    131901326_31n.jpg

    L'écrivain chinois Mo Yan a déclaré jeudi soir qu'il était "très surpris" d'avoir remporté le prix Nobel de Littérature.

    "Je suis très surpris d'avoir gagné ce prix, parce que je pensais que je n'étais pas le mieux placé en matière de qualification, parmi les écrivains chinois. Il y a un très grand nombre de bons écrivains et je ne figure pas dans le haut du classement", a-t-il indiqué à la presse.

                                          Qui est Mo Yan ?

     

    131900803_61n.jpg

     L'auteur Guan Moye, de son pseudonyme Mo Yan, est né en 1955 et a grandi à Gaomi dans la province de Shandong dans l' est de la Chine. Ses parents étaient agriculteurs.

    Âgé de 12 ans lors de la Révolution culturelle, il a quitté l' école pour aller travailler, d' abord dans le secteur agricole, puis dans une usine. En 1976, il a rejoint l' Armée de libération populaire et c'est à cette époque qu'il a commencé à étudier la littérature et à écrire. Il a publié sa première nouvelle dans un journal littéraire en 1981.

    "Dans ses écrits, Mo Yan puise dans ses expériences de jeunesse et dans le cadre de sa provinc natale. Cela transparaît clairement dans son roman Hong gaoliang jiazu (1987, en français Le Sorgho rouge), indique l'académie dans la biographie de M. Mo.

    Ce livre regroupe cinq histoires qui se déroulent et s' entremêlent à Gaomi au cours de plusieurs décennies troublées du 20ème siècle, dépeignant le banditisme, l' occupation japonaise et la dure condition des travailleurs agricoles pauvres, selon cette biographie. Le Sorgho rouge a fait l' objet d' une adaptation cinématographique réussie par le célèbre réalisateur chinois Zhang Yimou en 1987.

     

    le-sorgho-rouge-1988-7258-221207134.jpg

    Gong Li , héroïne du "Sorgho rouge"

    Mêlant fantastique et réalité, perspectives historiques et sociales, Mo Yan crée un monde dont la complexité rappelle ceux des écrits de William Faulkner et de Gabriel Garcia Marquez, trouvant également son point de départ dans la longue tradition orale et littéraire chinoise, commente l'académie dans son commentaire biographique.

    Outre ses romans, Mo Yan a publié de nombreuses nouvelles et essais sur différents sujets. Malgré sa critique sociale, il est considéré dans sa patrie comme l'un des plus éminents auteurs contemporains, ajoute le communiqué.

    Des dizaines de ses œuvres ont été traduites en Anglais, en Français ou encore en Japonais, entre autres langues.

    L' année dernière, le prix Nobel de Littérature avait été décerné au poète suédois Tomas Transtromer.

    Alfred Nobel, industriel suédois inventeur de la dynamite, a fondé le prix Nobel dans son testament en 1895. Les premiers prix ont été attribués six ans plus tard.

    La cérémonie de remise des prix aura lieu le 10 décembre.

    Chaque prix se compose d' une médaille, d' un diplôme personnel et d' une somme de 8 millions de couronnes suédoises, soit environ 1 million de dollars.

    131900803_71n.jpg