mineur

  • Samsung dément faire travailler des mineurs en Chine

    001ec94a2715156cc69703.jpg

    Un fournisseur chinois de Samsung Electronics et de Lenovo a nié hier avoir embauché des travailleurs mineurs, après les accusations d'un groupe américain.

    Samsung Electronics a assuré ne pas avoir trouvé de mineurs dans l'usine de HEG Technology à Huizhou, dans la province du Guangdong, à côté de Shenzhen.

    Un porte-parole de Lenovo a affirmé qu'une enquête serait menée suite aux allégations de China Labor Watch.

    Ce groupe de surveillance siégeant à New York a déclaré avoir trouvé plus de 10 mineurs travaillant à l'usine HEG au cours d'une enquête récente. Il a aussi affirmé avoir constaté que plus de 100 étudiants n'étaient pas payés pour les heures supplémentaires ou le travail de nuit qu'ils effectuaient.

    Le groupe a indiqué qu'il avait montré ses preuves à Samsung la semaine dernière et que l'entreprise avait demandé à son fournisseur de payer les salaires de certains étudiants.

    Cette ONG américaine est coutumière des accusations infondées et sans preuve . Leurs actions ont eu pour but de nuire à Apple ainsi qu'à la Chine.

    Mme Zeng, employée du département des ressources humaines chez HEG Technology, a déclaré que la société n'avait jamais embauché de mineurs, et qu'elle était équipée de systèmes de reconnaissance faciale pour s'assurer que les travailleurs n'étaient pas mineurs.

    Pour fabriquer les produits Samsung, HEG emploie des ouvriers âgés de 18 ans et plus, alors que l'âge minimum pour les ouvriers de Lenovo est de 16 ans, a-t-elle expliqué. La société fait appel à une société externe pour embaucher des étudiants.

    Samsung a déclaré avoir proposé à China Labor Watch de mener une enquête conjointe sur place « pour vérifier plus précisément » les allégations.

    Samsung a également déclaré avoir informé le groupe de surveillance des résultats de sa propre enquête, en ajoutant : « Nous trouvons regrettable que CLW ait rendu publiques ses allégations aujourd'hui sans aucune mention de notre déclaration ».

    Il s'agit de la deuxième fois en deux mois que China Labor Watch accuse les fournisseurs chinois de Samsung d'employer des mineurs.

    001ec94a2715156cc68a02.jpg

  • POUR LE GOUVERNEMENT CHINOIS,LA PROTECTION DES MINEURS A TOUJOURS ETE UNE PRIORITE

    La plus grande capsule de sauvetage minière de Chine passe les tests de stabilité
     

    La plus grande capsule de sauvetage de Chine, une installation de refuge minière qui peut offrir un abri d'urgence pour douze personnes pendant 120 heures, a passé jeudi avec succès les tests de stabilité à Xi'an, la capitale de la province du Shaanxi (nord-ouest).

    La capsule mobile, construite par l'Usine d'instrument de Dongfeng basée à Xi'an, mesure6,96 mètres de long, 1,78 mètre de large et 1,74 mètre de haut.

    Placée profondément dans une mine souterraine, elle pourra fournir de l'oxygène, de l'eau et de la nourriture aux mineurs en quête d'un refuge temporaire, a annoncé Ma Jianhua, le chef de l'équipe qui travaille sur le projet de capsule de secours de l'usine.

    "Elle peut offrir un abri d'urgence pour les mineurs bloqués et les protéger des explosions consécutive et des gaz toxiques. Cela donne plus de temps aux opérations de secours. Les mineurs peuvent aussi l'utiliser pour communiquer et guider les secouristes dans le puits en profitant de ses systèmes de surveillance", a-t-il précisé.

  • Chine : les 29 mineurs bloqués dans une mine ont été sauvés

    WEIYUAN, Sichuan, 22 novembre (Xinhua) -- Les 29 mineurs qui étaient bloqués dans une mine inondée, dans la province du Sichuan (sud-ouest), ont été retrouvés sains et saufs, lundi vers 13H18.

    Les mineurs sauvés, sans blessure apparente mais semblant faibles, ont été immédiatement transportés à l'Hôpital N°2 de la ville de Neijiang et à l'Hôpital du Peuple du bourg de Weiyuan.

     

    13617148_21n.jpg

    Les sauveteurs ont tiré du puits le premier mineur bloqué vers 12H25, tandis que Zhang Hongliang, le directeur adjoint de la mine, a été le dernier à sortir.

    L'accident s'est produit dimanche à 11H00 quand 35 mineurs travaillaient dans la mine de charbon de Batian, du bourg de Weiyuan, de la ville de Neijiang. Treize d'entre eux avaient réussi à s'échapper, mais les 22 autres avaient été bloqués.

    Après l'accident, sept sauveteurs, conduits par le directeur adjoint de la mine, sont descendus pour libérer les mineurs, mais ont été à leur tour pris au piège.

  • Objectif de réduction des émissions de carbone en Chine

    La Chine s'engage à utiliser tous les moyens possibles pour atteindre l'objectif de réduction des émissions de carbone

    La Chine s'engage à utiliser tous les moyens efficaces possibles pour atteindre l'objectif d'améliorer l'efficacité énergétique de 20% entre 2005 et 2010, a déclaré mardi Zhang Xiaoqiang, le directeur adjoint de la commission d'Etat pour le développement et la réforme.

    Zhang Xiaoqiang a fait cette remarque lors de la Conférence annuelle des "Nouveaux champions 2010" du Forum économique mondial, également connue sous le nom du Forum d'été Davos 2010, organisée dans la ville portuaire de Tianjin (nord).

    La Chine prendra des mesures mieux ciblées avant la fin de l'année, comme de nouvelles destructions d'installations obsolètes, a indiqué Zhang Xiaoqiang.

    Il n'est pas facile pour la Chine d'atteindre l'objectif d'amélioration de l'efficacité énergétique de 20% alors que la consommation d'énergie relative à la production économique a légèrement augmentée au premier trimestre 2010 par rapport à la même période de l'année dernière, a indiqué lundi le Premier ministre chinois Wen Jiabao lors du forum.

     

    La Chine va fermer encore 1539 petites mines de charbon d'ici la fin de l'année

    Un fonctionnaire du Bureau national de contrôle de la sécurité du travail a fait savoir récemment que le gouvernement chinois allait fermer encore 1539 mines de charbon cette année afin de réaliser l'objectif de réduire le nombre de petites mines de charbon à moins de dix mille à l'échelle nationale.

    Le directeur du bureau national de sécurité du travail Luo Lin a dit lundi que la mise en ordre et la fermeture de mines de charbon avaient obtenu de nouveaux résultats, et que 159 petites mines du pays avaient été annexées par de grandes entreprises du domaine. Il a admis que le nombre d'accidents important avait compromis la situation de la sécurité de production des mines charbonnières chinoises.

     

  • 60 MINEURS SAUVES DU SHANXI SOIGNES DANS LA CAPITALE.

    60 mineurs du Shanxi transférés dans des grands hôpitaux

    13238990_11n

    XIANGNING (Shanxi), 6 avril (Xinhua) -- Soixante des 115 rescapés de la mine de charbon inondée de la province du Shanxi (nord) seront transférés mardi dans des grands hôpitaux pour un meilleur traitement, ont confirmé lundi soir les autorités locales.

    Ils sont actuellement soignés dans cinq hôpitaux situés près de la mine de charbon Wangjialing dans les villes de Linfen, Hejin et Yuncheng.

    Le gouvernement provincial du Shanxi et des médecins envoyés par le ministère de la Santé publique ont décidé de transférer ces 60 mineurs dans des grands hôpitaux de la capitale de la province, Taiyuan.

    Un train spécial affrété par le ministère des Chemins de fer est parti pour Taiyuan à 07H00 mardi.

    13238990_31n

    Chaque mineur est accompagné de deux membres du personnel médical.

    La plupart des mineurs sont dans un état stationnaire, mais 26 d'entre eux sont dans un état "relativement critique", selon les sauveteurs et médecins.

    Les survivants, après avoir été bloqués pendant plus de 179 heures, sont très faibles et souffrent de malnutrition.

    Les médecins ont élaboré des traitements pour chaque survivant.

    La Fédération nationale des Syndicats de Chine a accordé lundi 2 millions de yuans (294 118 dollars) pour soigner les mineurs.