melamine

  • LAIT CONTAMINE,SUITE JURIDIQUE.

    Chine: le groupe Sanlu impliqué dans le scandale du lait frelaté  confirme son dépôt de bilan

      

        SHIJIAZHUANG, 24 décembre-- Le groupe Sanlu, au  centre du scandale du lait contaminé par la mélamine qui a causé  la mort d'au moins six bébés et en a rendu 290 000 autres malades, a confirmé son dépôt de bilan mercredi. 

         Le tribunal populaire intermédiaire de la ville de Shijiazhuang, où se situe le siège de l'entreprise, a notifié à l'entreprise  qu'il accepterait sa pétition de faillite, a déclaré un  porte-parole de Sanlu. 

         Les produits de Sanlu avaient été découverts comme contenant de la mélamine, produit utilisé pour faire apparaître une teneur en  protéines plus élevée. L'utilisation de ce produit industriel  chimique dans les produits alimentaires est interdit. 

         Le scandale a fait surface au mois de septembre et le ministre  chinois de la Santé publique a déclaré le mois dernier que 1 272  enfants étaient encore sous traitement pour des troubles rénaux  causés par le lait contaminé. 

         Le gouvernement de la ville de Shijiazhuang a créé une équipe  de restructuration dirigée par un vice-maire pour négocier le  rachat de Sanlu avec les principaux acteurs intéressés, dont  Wandashan et Sanyuan. 

         Sanlu est une des plus grandes entreprises de Shijiazhuang,  employant environ 10 000 personnes.

  • OEUFS CONTAMINES PAR NOURRITURE DES POULES

    Oeufs contaminés: la nourriture des poules mise en cause
      

        DALIAN, 29 octobre-- Le gouvernement municipal de  Dalian a déclaré que les oeufs frais dans lesquels on a trouvé à  Hong Kong de la mélamine avaient été contaminés par la nourriture  donnée aux poules dans les fermes avicoles de la partie continentale de Chine. 

         Le gouvernement municipal de Dalian a publié mercredi un  communiqué dans lequel il précise que les oeufs examinés par le  Centre pour la Sécurité des Aliments de Hong Kong le week-end  dernier ont été produits le 6 septembre par la Hanovo Foods Co.  Ltd.de Dalian. 

         Ces oeufs proviennent d'une ferme de Hanovo qui produit  exclusivement pour le marché de Hong Kong. 

         Le gouvernement municipal a indiqué qu'il avait pris  immédiatement des mesures après avoir été informé de la  contamination le 27 octobre par le bureau pour le contrôle de la  qualité, l'inspection et la quarantaine de la province du  Liaoning. 

         Il a demandé à Hanovo, une firme privée de la partie  continentale de Chine, de rappeler tous les oeufs contaminés et de suspendre ses exportations. 

         Le bureau pour le contrôle de la qualité, l'inspection et la  quarantaine, en coopération avec d'autres départements, a envoyé  des inspecteurs aux fermes de Hanovo et testé leurs oeufs. 

         Le bureau a également mené des contrôles sur des échantillons  d'oeufs frais destinés aux marchés de la ville. 

         Au total, 72 lots d'oeufs ont été inspectés, mais aucun cas  supplémentaire de la contamination n'a été identifié, selon le  communiqué.

  • LAIT CONTAMINE 14 ARRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES

    Lait contaminé: 14 autres personnes impliquées dans le scandale  arrêtées par la police

       

     

         SHIJIAZHUANG, 8 octobre La police de la province  septentrionale du Hebei (nord) a arrêté 14 autres personnes  impliquées dans le scandale du lait contaminé, portant le nombre  de personnes arrêtées à 27 dans cette province. 

         Cao Aiping, chef-adjoint du département provincial de la  sécurité publique a révélé à Xinhua que la police avait interrogé  91 personnes. Treize personnes ont été arrêtées le 29 septembre. 

         Les suspects auraient produit, vendu ou ajouté de la mélamine  dans du lait frais pour tricher dans les tests de contenance en  protéine. 

         La mélamine, qui peut provoquer des problèmes urinaires tels  que des calculs rénaux, a été d'abord trouvée dans du lait en  poudre pour bébé fabriqué par le géant laitier Sanlu, basé à  Shijiazhuang, capitale provinciale. 

         Lors d'une campagne de dix jours sur les produits laitiers  lancée à la fin septembre, la police a confisqué plus de 380 kg de mélamine, d'après le département. 

         La mélamine a été trouvée plus tard dans d'autres produits  laitiers de compagnies chinoises telles que Yili et Mengniu. 

         La police de la Région autonome de Mongolie intérieure (nord)  où sont basées Yili et Mengniu, a arrêté six suspects impliqués  dans la production et la vente de mélamine. 

         Au total, 12 892 bébés ont été hospitalisés jusqu'au 21  septembre, selon le ministère de la Santé, qui n'a pas fourni de  chiffres mis à jour concernant le nombre de bébés malades.