meilleure ville chinoise

  • Une étude britannique qui choisit Beijing comme ville la plus agréable de Chine subit des milliers de remarques ironiques des internautes chinois

    sans-titre.png

    Le cabinet indépendant britannique Economist Intelligence Unit se retrouve sous le feu des critiques en Chine pour avoir choisi Beijing au sommet de « l'indice d'habitabilité » dans la partie continentale de Chine.

    Selon le think tank, la ville australienne de Melbourne est la plus agréable à vivre dans le monde sur la base de 30 facteurs, dont la sécurité, les soins de santé, les ressources éducatives, les infrastructures et l'environnement.

    Les autres villes du top 10 mondial sont Adelaide, Sydney, Perth, Vancouver, Toronto, Calgary, Vienne, Helsinki et Auckland.

    Cependant, les Chinois ont exprimé leur surprise en trouvant leur capitale désignée comme la meilleure ville de la partie continentale de Chine. Elle est suivie par Tianjin, Suzhou, Shanghai, Shenzhen, Dalian, Guangzhou et Qingdao. Un article publié en ligne par le journal Le Quotidien du Peuple sur ce classement a obtenu plus de 150 000 commentaires.

    « N'est-ce pas ironique ? Cela devrait peut-être être annoncé le 1er avril », a écrit un commentateur.

    « Beijing, la ville la plus agréable de Chine ? C'est la plaisanterie la plus drôle de cette année ! » a jugé un autre.

    La qualité de l'air est depuis longtemps un sujet de préoccupation pour la capitale et ses villes voisines, un problème également évoqué par le magazine The Economist dans un article citant le directeur scientifique de Berkeley Earth, Richard Muller, qui déclarait que respirer l'air de Beijing était équivalent à fumer presque 40 cigarettes par jour.

    Beijing était l'une des dix villes chinoises avec la pire qualité de l'air le mois dernier, selon un classement publié par le ministère de la Protection de l'environnement.

    Cependant, certains ont défendu le classement en suggérant que si Beijing n'était pas la ville la plus vivable, des dizaines de milliers de personnes ne viendraient pas s'y installer année après année.

    Tianjin a dépassé Suzhou au poste de deuxième ville la plus vivable dans la partie continentale de la Chine, ce qui a également suscité une controverse en raison des explosions destructrices survenues la semaine dernière, tuant 114 personnes dans le port du nord de la Chine.

    « On ne peut pas reléguer Tianjin en bas du classement juste à cause des explosions », jugeait toutefois un commentateur. « Ces explosions ne signifient pas nécessairement que la ville n'est pas sûre. »

    L'indice d'habitabilité établi par Economist Intelligence Unit contraste avec une liste similaire établie par l'Institut chinois de la compétitivité des villes, et basée sur sept grands indices comme l'environnement, la sécurité urbaine, le dynamisme de l'économie, la culture et l'image.

    La liste de l'institut chinois des meilleures villes de Chine en 2015 classait Shenzhen au sommet, devant Zhuhai. Les deux villes sont situées dans la province du Guangdong en Chine du Sud.

    Ce n'est évidemment pas moi qui contredirai cet indice chinois. Habitant Shenzhen, je ne cesse de marteler que Shenzhen, la ville la plus propre de Chine, est la meilleure ville chinoise pour habiter. Peu de villes au monde offrent un littoral de plus de cent km. , des montagnes et un centre ville des plus animés tout en étant la grande métropole la moins polluée de Chine.

     

     

     

    FPO_SZH_011.jpg

    Shenzhen centre

    L'Economist Intelligence Unit (EIU) est une entreprise indépendante appartenant au groupe The Economist Group.

    Par ses recherches et ses analyses, l'EIU offre des prévisions et du conseil à ses clients. Il fournit aux pays, industries et aux entreprises des analyses mondiales. L'EIU faisait partie de la Business International Corporation, une entreprise britannique acquise par l'organisation parente en 1986. Il est connu en particulier pour ses rapports mensuels par pays, ses prévisions nationales sur cinq ans, ses rapports de risque des pays, et ses rapports industriels. L'entreprise s'est également spécialisée dans les recherches sur mesure pour les entreprises qui demandent une analyse pour des marchés particuliers ou des secteurs de marché.

    Franchement, dorénavant , je prendrai les études de ce think tank avec des pincettes.

     

    nj0181-15_1.jpg

    Shenzhen bord de mer