malbouffe

  • Après le scandale de Husi, la firme américaine qui vend de la viande avariée,il est temps de réfléchir aux effets du fast-food sur la Chine

    0019b91ec9811542d9ef04.jpg

    Il a l'air bon, mais avez-vous pensé à toute la merde qu'il contient

    Dans Zhuang Zi, on mentionne l'exploit qui consiste à « transformer quelque chose de mauvais et en putréfaction en élément rare et éthéré ».

    Après le scandale qui a frappé Husi, je pense que nous pouvons attribuer cet art de la métamorphose à ce fournisseur américain de fast-food.

    Selon un reportage paru la semaine dernière, la société mère de KFC et Pizza Hut a ouvert 6 387 franchises en Chine jusqu'à présent. Ce chiffre doit probablement être réévalué tous les jours étant donné la vitesse à laquelle les hamburgers, frites et sodas continuent d'infiltrer tous les coins et recoins de l'Empire du Milieu.

    McDonald's et consorts ont eu un attrait irrésistible dans la conquête de nos appétits, et les arches dorées envahissent aujourd'hui le paysage chinois. Husi et d'autres sociétés similaires ont été accusées de beaucoup de choses, mais ce qui m'étonne le plus est à quel point leurs produits allèchent petits et grands. Le scandale les dégoûtera certainement des hamburgers et des frites pendant un moment, mais pas pour longtemps.

    Ce scandale aura eu lieu en vain si nous ne parvenons pas à y voir le résultat naturel d'une intention plus large et insidieuse de la part des capitalistes d'homogénéiser nos styles de vie à leur profit. Avec la restauration rapide, la vraie cuisine se trouve sur la chaîne de montage de Husi, où le goût est fabriqué, puis livré aux restaurants déjà congelé, en conserve ou déshydraté. Dans les franchises de fast-food, la nourriture est chauffée et servie en quelques instants.

    Qui eu cru une telle réussite dans le pays de la "Cuisine" , là où la cuisine est élévée au rang d'Art. À Husi, l'exploit qui consiste à renouveler quelque chose de pourri est possible grâce à la technologie ; les chimistes et aromaticiens conspirent pour évoquer l'illusion d'un goût parfait, en utilisant moult additifs, avant de passer à la friture et la congélation instantanée.

    Ainsi, les chaînes de restauration rapide sont devenues dépendantes de Husi. Lorsque la branche de Husi à Shanghai est en difficulté, McDonald's se tourne simplement vers Husi dans le Henan. Les entreprises concurrentes auront besoin de temps avant de maîtriser son art de la transformation.

    Alors que les groupes de restauration rapide se trouvent aujourd'hui à l'avant-garde de l'uniformisation et l'internationalisation , il serait dommage de n'examiner que les retombées d'un incident, en s'abstenant de considérer les multiples facettes qui vont au-delà des préoccupations nutritionnelles.

    fast-food-mafia-digital-art-hd-wallpaper-1920x1080-1453.jpg

    Au fur et à mesure que notre paysage est homogénéisé, franchisé et entouré de chaînes, la nouvelle génération accueille à bras ouverts une culture typiquement américaine, que l'on peut appeler la Disneyfication. Tout ceci est vivement encouragé par un puissant sponsor : le capital.

    Dans les pays occidentaux, les géants de la restauration rapide sont régulièrement mis en cause pour leur exploitation impitoyable d'une main-d'œuvre bon marché, leurs conditions de travail épouvantables, ou le gaspillage d'énormes étendues de terres cultivées qui les fournissent.

    En Chine, l'acte d'accusation va rarement au-delà des carences nutritionnelles. Il est grand temps que les Chinois réfléchissions aux lacunes de leur réglementation contre le pouvoir incontrôlé des multinationales, aux fausses promesses de la malbouffe, et à l'avenir de la Chine, qui dépend de la santé de ses enfants.

    L'industrialisation et les lignes d'assemblage ne font que représenter la manière déshumanisante selon laquelle nous nous nourrissons. La restauration rapide implique la participation d'opérateurs et d'entreprises de différents pays, rassemblés par un seul objectif, le profit. Il est difficile d'imaginer pourquoi ces chercheurs de profits résisteraient à la tentation d'économiser quelques centimes sur un kilo de porc ou de pommes de terre lorsque l'opportunité se présente. Dans un contexte de concurrence acharnée, seuls les plus impitoyables et les plus téméraires survivent.

    Par conséquent, une dissection approfondie de l'industrie de la restauration rapide doit nécessairement inclure la menace que celle-ci représente à l'égard de notre culture, la propagation de l'obésité à l'échelle mondiale, et la disparition des méthodes de cuisine raffinées qui constitue le mode de vie chinois.

     

    DSCN02951.jpg

  • Les Américains vendent de la viande avariée en Chine, mais c'est la Chine que l'on accuse

    MI-BF370_MCYUAN_G_20100819175339.jpg

    Shanghai Husi Food, au coeur d'un scandale alimentaire, postdatait certains de ses produits afin de les vendre après leur date normale de péremption, rapporte samedi l'agence de presse officielle Chine nouvelle. La police a arrêté cinq personnes dans le cadre de cette enquête.

    Le scandale a éclaté la semaine dernière à la suite d'un reportage télévisé montrant des employés de Shanghai Husi Food - filiale chinoise d'un fournisseur américain, OSI Group - mélanger de la viande avariée avec de la viande fraîche.  Le fournisseur en question avait pour clients plusieurs marques américaines, comme McDonald's et Yum Brands, maison mère de KFC et de Pizza Hut.

    Jusque là, cela va à peu près bien. Sauf que l'on omet une chose , le fournisseur de viande avariée est aussi à 100% américain. Alors la presse , les médias de propagande occidentaux comme la RTBF (Radio Télévision Belge francophone) au lieu d'annoncer clairement l'information , taisent la nationalité américaine du fournisseur et en plus se mettent à stigmatiser la Chine et se lancent dans de longues diatribes mensongères accusant ,une fois de plus, la Chine de tous les maux.

    Comme j'ai horreur de la propagande et des mensonges gratuits , voici ce que cachent vos médias : la confession du PDG de la société incriminée. En voici la traduction:

    « Ce qui est arrivé à Shanghai de Husi est totalement inacceptable. Je ne vais pas essayer de défendre ou expliquer,", a déclaré Sheldon Lavin Président et chef de la direction d'Aurora un groupe OSI basé en Illinois, qui est propriétaire de Husi alimentaire.
     

     

    « Je m'excuse sincèrement à tous nos clients en Chine, » Lavin a déclaré dans un communiqué. « Nous portons la responsabilité de ce faux pas et feront en sorte que cela  ne se reproduise plus. »
    Voilà qui devait être dit. Si vous vous posez la question d'où vient ce témoignage, sachez qu'il ne vient évidement pas d'Europe où presque toute la presse est pourrie quand on parle de la Chine ,  cela ne vient pas non plus d'un journal chinois  ( on m'accuserait d'être partial) mais je l'ai trouvé dans " l'Indian Express" , que je vous ai traduit.
     

    FOREIGN201407241450000210779609833.jpg

    En conclusion, comme entre Américains on s'entend comme larrons en foire, McDonald's Chine a annoncé jeudi dans un communiqué qu'elle mettrait fin à son partenariat commercial avec Shanghai Husi Food Co., Ltd, filiale de l'américain OSI Group, et avait choisi Henan Husi, une autre filiale d'OSI Group comme nouveau fournisseur.

    Ca aussi il fallait le savoir.

  • Mc DONALD'S , LE TEMPLE DE LA MALBOUFFE FETE SES 20 ANS EN CHINE

    McDonald's célèbre ses 20 ans en Chine
     

    Vingt ans après l'ouverture de son premier restaurant en Chine, McDonald entend s'y répandre le plus rapidement possible. Mais la compagnie perd du terrain en faveur de KFC, dont les produits semblent davantage flatter le palais des Chinois.

    Froide journée à Beijing. Ce qui n'empêche pas les clients de se rendre chez McDonald, la plus populaire des chaînes de restauration rapide du pays.

    C'est que McDonald célèbre ses 20 ans en Chine.

    Ce qui a commencé comme un point de restauration unique en 1990 s'est très vite répandu dans tout le pays.

    Aujourd'hui, McDonald compte un millier de restaurants en Chine, un chiffre que la compagnie entend doubler d'ici 2013.

    Et pour marquer cet anniversaire, McDonald a décidé de retaper son décors intérieur dans plusieurs points de Beijing.

    Kenneth Chan , directeur général de McDonald en Chine

    "Nous sommes là pour le long terme et quand nous avons ouvert nos restaurants à Shenzhen en 1990, nous cherchions un engagement à long terme ici. Notre objectif ultime est d'essayer de nous élargir au fur et à mesure que nos consommateurs ruraux se déplacent vers les centres urbains. Nous nous assurons donc d'une stratégie claire en termes d'ouverture de points dans les places qu'il faut. En même temps, nous voulons créer une différence marquante par rapport au reste de nos concurrents. "

     

     

    Le premier Mc Donald de Chine , ouvert en 1990 à ShenzhenPB120195.JPG


    Le célèbre Big Mac de McDonald coûte quatre fois plus cher qu'un bol de nouilles en Chine.

    La recherche explique que la clientèle semble plus confiante chez McDonald parce qu'elle sent que les ingrédients sont plus sûrs et de meilleure qualité que ceux utilisés par les chaînes de restauration locales.
    Je ne suis jamais entré dans ces temples de la malbouffe pour y manger quoi que ce soit , il existe en Chine suffisament de bons restaurants et aussi de bons fast-food locaux où en 10 ans je n'ai jamais été déçu .
    Mais McDonald est confronté à une concurrence féroce. Selon Shaun Rein, de la recherche sur le marché chinois, KFC et Kungfu, la marque locale de nouilles, se taillent la part du lion sur le marché, en adaptant leurs menus au goût chinois.

    Shaun Rein

    "KFC a mieux localisé ses offres de menus que McDonald. KFC a des brochettes de calmar et du gruau de riz pour le petit déjeuner, alors que McDonald offre exactement le même produit que l'on peut avoir partout ailleurs dans le monde. Et pour en dire plus, je pense que McDonald va avoir beaucoup plus de concurrence du côté des marques intérieures chinoises. "

    McDonald est la chaîne numéro un de la restauration rapide dans le monde. Il projette d'ouvrir des comptoirs de vente à l'extérieur pour attirer la population mobile grandissante dans le pays.

    Il espère que cette innovation le maintiendra en tête dans un secteur où la concurrence est de plus en plus féroce.