malaisie

  • Comment célèbre-t-on la fête de la lune ou de la Mi-Automne dans le monde?

    13524893_11n.jpg

    Célébrée le soir du 15ème jour du huitième mois lunaire par de nombreuses populations ethniques chinoises, la Fête de la mi-automne est une fête traditionnelle chinoise également appelée la Fête de l’automne. Elle a lieu au milieu de l’automne. On dit que cette nuit-là la pleine lune est la plus grosse et la plus ronde de l’année. Pour cette célébration vieille de plusieurs millénaires, dans la nuit de la mi-automne, les Chinois ont coutume de boire et de manger tout en admirant la lune et les moeurs exigent que les épouses, qui sont allées voir leurs parents ce jour-là, rentrent chez leurs époux le jour même, une signification du complet et de la béatitude. A Hong Kong, après le 15, encore imprégné de l’atmosphère festive, on prolonge les carnavals jusqu’à la nuit du 16, appelée ainsi « la Fête à la poursuite de la lune ». 

    La fête de la Mi-automne, qui tombe cette année le 8 septembre, est l'une des plus importantes fêtes traditionnelles chinoises. C'est une occasion de réunions de famille avant les congés de sept jours de la fête nationale qui commenceront le 1er octobre.

    0019b91ec9811573a19905.jpg

    En Corée du Sud, connue sous le nom de Chuseok, la fête de la Mi-Automne est une fête importante de la moisson et un congé de trois jours dans le pays. Elle est célébrée le 15e jour du 8e mois du calendrier lunaire. Pendant cette célébration des bonnes récoltes, les Coréens visitent la ville natale de leurs ancêtres, partagent un festin de mets traditionnels, tels que songpyeon et vin de riz, dansent ou admirent la lune. Cette photo prise le 10 septembre 2013 montre des femmes en costume traditionnel qui préparent des songpyeon pendant la fête à Séoul.

    0019b91ec9811573a1b308.jpg

    Singapour attache une grande importance à la fête de la Mi-Automne. Des galas sont organisés par les établissements commerciaux dans de nombreuses collectivités. En plus des activités de célébration comme manger des gâteaux de lune, allumer des lanternes, il y a des visites de jardins et des danses du dragon. La photo montre des lanternes en soie dépeignant des personnages mythologiques et illuminant le ciel nocturne de Singapour lors de la fête de la Mi-Automne, le 28 août 2011.

    0019b91ec9811573a1b809.jpg

    La Malaisie, un pays qui est le foyer de plusieurs races, est un autre endroit ayant une forte concentration de Chinois, soit environ 25 % de la population totale. À la fête de la Mi-Automne, les Chinois locaux organisent toutes sortes de célébrations, y compris admirer la lune, manger des gâteaux de lune et transporter une lanterne. La photo montre un couple tenant des lanternes lors des célébrations de la fête de la Mi-Automne, dans un temple à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 25 septembre 2007.

    0019b91ec9811573a1c50a.jpg

    La fête de la Mi-Automne, ou Chuseok, est l'une des fêtes traditionnelles les plus importantes en Corée du Nord. Ce jour-là, presque chaque famille cuisine des songpyeons et en partage. Certaines familles vont également au cimetière pour honorer les parents décédés. La photo, prise le 19 septembre 2013, montre des Nord-Coréens, debout, qui posent ensemble à côté de la tombe d'un membre de la famille dans un cimetière, alors qu'ils observent Chuseok, à Pyongyang.

    0019b91ec9811573a1d10b.jpg

    Des enfants présentent un spectacle au cours de la fête de la Mi-Automne, aussi connue comme la fête de la Lune, au Palais des enfants à Hanoi, au Vietnam, le 2 octobre 2009, la veille de la fête de la Mi-Automne. La fête est un grand jour pour les enfants du pays, car ils peuvent profiter de toutes sortes de gâteaux de lune, admirer de belles lanternes et recevoir une variété de jouets.

    0019b91ec9811573a1d60c.jpg

    Au Japon, la fête de la Mi-Automne est appelée Tsukimi ou Otsukimi (signifie littéralement regarder la lune). La coutume Tsukimi provient de la fête chinoise de la Mi-Automne, car la tradition de cette fête chinoise a été introduite au Japon il y a 1 000 ans. Contrairement aux Chinois qui mangent des gâteaux de lune pour célébrer la fête, les Japonais mangent habituellement des boulettes de riz appelées Tsukimi dango. En plus, les gens revêtent des costumes traditionnels et vont dans les temples pour brûler de l'encens.

  • Le vol MH 370 se serait terminé dans le sud de l'océan Indien, il n'y a pas de survivants, dit le PM malaisien

    mal.jpg

    De nouvelles analyses des données satellitaires suggerent que le vol MH370 de Malaysia Airlines "s'est terminé" dans le sud de l'océan Indien, a déclaré lundi le Premier ministre malaisien Najib Razak.

    M. Razak a dit qu'il a été informé par les représentants de la British Air Accidents Investigation Branch (AAIB), organisme britannique chargé des enquêtes sur les accidents aériens, qui l'a informé que Inmarsat, la société britannique qui a fourni les données de satellite indiquant que les couloirs nord et sud, faisait d'autres calculs sur les données.

    Ils avaient été en mesure de faire la lumière sur la trajectoire du vol de l'avion disparu en utilisant un type d'analyse jamais utilisé dans une enquête de ce genre", a-t-il dit.

    "Sur la base de leur nouvelle analyse, Inmarsat et l'AAIB ont conclu que le MH370 a volé le long du couloir sud, et que sa dernière postition était au milieu de l'océan Indien, à l'ouest de Perth", a déclaré M. Najib.

    Le Premier ministre malaisien a affirmé que c'était un endroit éloigné des sites d'atterrissage possibles, l'avion disparu a fini dans le sud de l'océan Indien, selon ces nouvelles données.

    "Nous partageons cette information avec un engagement d'ouverture et de respect pour les familles, deux principes qui ont guidé cette enquête", a-t-il dit.

    Les familles des passagers et membres d'équipage ont été informées de ce développement par Malaysia Airlines, a déclaré Najib RAzak.

    Selon des informations de presse, la compagnie aérienne malaisienne aurait dit lundi aux proches des 239 personnes à bord du MH370 qu'elle pensait que l'avion s'était écrasé dans l'océan Indien sans survivants.

    mal.jpg

    L'image de deux Iraniens voyageant avec des passeports volés a été visée, après que les observateurs eurent fait remarquer que la partie inférieure du corps des deux hommes était identique.

    Bien que les autorités soient persuadées de l'issue fatale du vol MH730 de nombreuses zones d'ombre restent d'actualité. D'abord, tant que l'on aura pas découvert des débris de l'avion, la certitude totale est impossible.

    Une chose est sûre , l'avion a été détourné car il a pris la direction sud-ouest au lieu de se diriger vers le nord-est.

    Acte de piratage ? oui, mais aucune organisation n'a réclamé la paternité de l'attentat. Seront-nous jamais ce qu'il s'est passé dans l'avion?

  • Photos privées du pilote de l'avion disparu et déclaration d'Interpol

    pil.jpg

    Alors que la Chine a mené une enquête sur tous les passagers chinois , avec la conclusion qu'il n' y avait aucun

    suspect parmi eux , le pilote fait l'objet d'une enquête approfondie depuis les révélations que l'avion aurait changé de direction et volé au moins 6 heures après avoir été déconnecté  des écrans de contrôle.

    pil.jpg

    Zaharie Ahmad Shah, 53 ans, est le pilote d'origine malaisienne qui était aux commandes du vol MH370. Il a rejoint Malaysia Airlines en 1981 et compte 18 365 heures de vol. Abdul Hamid Fariq, le copilote, est un citoyen malaisien de 27 ans employé par Malaysia Airlines depuis 2007, il totalise 2763 heures de vol.

     

    pil.jpg

    INTERPOL ne souhaite pas s'impliquer dans aucune sorte de controverse

    INTERPOL (Organisation internationale de police criminelle) a indiqué dimanche, dans une déclaration sur le vol disparu de Malaysia Airlines, ne pas souhaiter s'impliquer dans aucune sorte de controverse qui "ne ferait que détourner l'attention" pour retrouver le vol disparu MH370, ainsi que la cause de sa disparition.

    Depuis la disparition du vol MH370, INTERPOL a travaillé jour et nuit pour offrir toute l'aide aux enquêteurs et agents d'application de la loi en Malaisie, indique la déclaration.

    "Nous allons continuer de le faire", conclut la déclaration.

    Le 11 mars, le secrétaire général d'INTERPOL, Ronald K. Noble, a déclaré lors d'une conférence de presse donnée à Lyon, siège central de l'organisation, que ceux ayant utilisé des passeports volés dans le vol disparu de Malaysia Airlines n'étaient pas des terroristes.

    Selon les informations mises à la disposition d'INTERPOL, la disparition du vol MH370 ne semble pas une attaque terroriste, a expliqué M. Noble.

    INTERPOL a identifié deux jeunes Iraniens qui ont utilisé des passeports volés pour embarquer dans l'avion malaisien, ajoutant que l'un de ces deux Iraniens cherchait l'asile en Allemagne.

    INTERPOL a précisé qu'aucun d'entre eux n'a d'antécédents criminels.

    Samedi, le Premier ministre malaisien Najib Razak a indiqué que la disparition de l'avion pourrait être un acte délibéré, et que les autorités avaient réorienté leur enquête sur ses membres d'équipage et passagers, sans être en mesure de confirmer les informations évoquant un possible détournement de l'avion.

    Le vol MH370 de Malaysia Airlines, qui reliait Kuala Lumpur à Beijing, a disparu tôt le matin du 8 mars avec 239 personnes à son bord, déclenchant une opération de recherche massive impliquant plus d'une douzaine de pays.

  • Dernière minute:Tout prouve que l'avion a été détourné par un expert du pilotage ( Premier ministre malaisien)

    AVION.jpg

    Le Premier ministre malaisien Najib Razak a indiqué samedi que le système de communication de l'avion disparu de Malaysia Airlines a été désactivé juste avant qu'il n'atteigne la côte est de la péninsule de Malaisie.

    "Selon de nouvelles communications satellites, nous pouvons affirmer avec un haut degré de certitude que le système de communication de l'appareil a été désactivé juste avant qu'il n'atteigne la côte est de la péninsule de Malaisie", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

    "Peu après, près de la frontière entre les contrôles de circulation aérienne malaisien et vietnamien, le transpondeur de l'appareil a été désactivé".

    A partir de ce moment, le radar des forces aériennes malaisiennes affichait un appareil, présumé être le MH370 sans certitude, ayant changé de cap pour voler vers l'ouest en direction de la péninsule malaisienne avant de tourner vers le nord-ouest, a-t-il affirmé.

    "Ces mouvements laissent croire que quelqu'un à bord de l'avion menait des actions délibérées", a rapporté le PM.

    Selon les nouvelles données, les autorités malaisiennes de l'aviation et leurs homologues internationales ont déterminé que la dernière communication de l'appareil avec le satellite se trouvait dans un des deux corridors -- l'un au nord, s'étendant de la frontière entre le Kazakhstan et le Turkmenistan au nord de la Thaïlande, ou l'autre au sud, s'étendant de l'Indonésie à l'océan Indien.

    Compte tenu des derniers développements, les autorités malaisiennes ont recentré leur enquête sur les 12 membres d'équipage et les 227 passagers à bord de l'avion qui a disparu le 8 mars peu de temps après avoir décollé de Kuala Lumpur en direction de Beijing.

    "Malgré les reportages médiatiques supposant que l'avion a été piraté, je tiens à clarifier que nous continuons à examiner tous les angles possibles sur la cause de la déviation du vol MH370 de son parcours de vol initial", a-t-il indiqué.

    sans-titre.png

  • Dix satellites chinois redéployés pour localiser le Boeing de Malaysia Airlines

    La Chine a redéployé 10 de ses satellites dans l'espoir de parvenir à localiser le Boeing de la compagnie Malaysia Airlines disparu depuis quatre jours, a annoncé mardi la presse officielle.Les satellites chinois à haute résolution, contrôlés depuis la base de Xian, dans le nord du pays, vont être utilisés pour l'aide à la navigation, l'observation des conditions météorologiques, les communications et autres aspects des opérations de recherche, a indiqué le Quotidien de l'Armée populaire de libération chinoise. Près des deux-tiers des 239 passagers du vol MH370 reliant Kuala Lumpur à Pékin sont des citoyens chinois. Si la catastrophe se confirmait, ce serait la deuxième pire tragédie aérienne pour la Chine.

  • Que de mystères autour de l'avion de Malaysia Airlines disparu!!!

    Près de 48 heures se sont écoulées depuis la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines qui transportait 239 personnes, dont plus de 150 Chinois. Leur sort reste inconnu jusqu'à présent.
    Le centre de contrôle du trafic aérien à Subang (Malaisie) a perdu le contact avec l'avion, un Boeing 777-200, moins d'une heure après son départ de Kuala Lumpur, capitale malaisienne.
    Voici des explications d'experts sur certains des grands mystères qui entourent la disparition de l'avion.
    Comment l'avion peut perdre soudainement son contact ?
    Les analystes ont donné trois possibilités : 1. L'avion vole dans un cumulo-nimbus et perd le contrôle.

                                                                  2. Certains accidents ont eu lieu faute des  pilotes.     

                                                                  3. La communication air-sol est coupée en raison d'un dysfonctionnement.

    Les contrôleurs au sol surveillent l'avion par trois voies : le radar, la communication vocale et le système de liaison de données air-sol basé sur la technologie de communication par satellite.

    L'absence d'un appel "suggère que quelque chose de très soudain et très violent s'est passé", estime William Waldock, qui enseigne l'enquête sur les accidents à L'Université Embry- Riddle Aeronautical, à Prescott (Etats-Unis), cité par les médias.
    S'il y avait une défaillance mécanique mineure, ou même quelque chose de plus grave comme l'arrêt des deux moteurs de l'avion, les pilotes auraient probablement eu le temps d'envoyer un signale de détresse, a-t-il affirmé.
    Le 1er juin 2009, le vol AF447 de la compagnie aérienne Air France, un Airbus A330-200, s'est abîmé dans l'océan Atlantique avec 228 personnes à bord. La foudre était initialement considérée comme la cause de l'accident. Mais le rapport d'enquête sorti trois ans plus tard montre qu'une défaillance technique et le facteur humain étaient à l'origine de l'accident.    
    Qu'est-il advenu de l'avion à l'altitude de croisière ? 

       
    La disparition du MH370 est particulièrement mystérieuse du fait qu'il s'est apparemment produit quand l'avion était à l'altitude de croisière, pas pendant les phases les plus dangereuses de décollage ou d'atterrissage.
    Seulement 9% des accidents mortels se produisent quand l'avion est à l'altitude de croisière, selon un résumé statistique des accidents d' avions commerciaux établi par Boeing.
    Les experts pensent que l'avion se serait soudainement désintégré en vol ou aurait plongé verticalement à haute vitesse.
    Après les attaques terroristes 9-11 en 2001 à New York, les avions du monde entier ont installé des portes pare-balles pour les cockpits d'avion, pour permettre aux pilotes d'avoir suffisamment de temps d'informer le sol si un avion est détourné par des terroristes.
    En outre, il est impossible pour l'avion de disparaître de l'écran radar si le transpondeur reste actif.

    Quelle est la chance pour survivre ?


    Dans le milieu de l'aviation, il est dit que l'on préfère s'écraser sur une colline plutôt que dans l'eau.
    Si un avion a explosé avant de plonger dans la mer, les chances de survie sont  presque nulles, et les fragments de l'avion pourraient se disperser autour d'un rayon de plus de 100 km.
    Si l'avion perd le contrôle avant de s'écraser dans la mer, les chances de survie sont également très faibles.
    Un atterrissage d'urgence contrôlé dans l'eau est extrêmement rare pour les compagnies aériennes commerciales et est très exigeant pour la capacité et  la psychologie des pilotes.
    Yin Zhuo, membre du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois et expert militaire de renom, a déclaré aux médias que la chance de survie est rare pour un avion atterrissant dans la mer.
    "L'avion pourrait se désintégrer quand il s'abîme dans l'eau en raison de la force de l'impact", a-t-il affirmé.

    Voici quelques exemples réussis de l'atterrissage de l'eau :

    Le 15 janvier 2009, le vol 1549 de US Airways a réussi à se poser avec succès sur la rivière Hudson, entre New York et du New Jersey, après l'annonce de multiples impacts d'oiseaux. Tous les 155 passagers et membres d'équipage à bord se sont échappés et ont été sauvés.
    Le 13 avril 2013, un jet de la compagnie indonésienne Lion Air s'est abîmé dans l'océan et s'est cassé en deux tout en essayant d'atterrir sur l'île indonésienne de Bali. Tous les 101 passagers à bord et les sept équipes en sont sortis sains et saufs.

    Pourquoi est-il si difficile de localiser l'avion disparu ?


    La recherche se poursuit dans les mers entre la Malaisie et le Vietnam où il a disparu des écrans.
    La principale épave de l'AF447 a été trouvé deux ans plus tard.
    Wang Xiaopeng, chercheur de l'Académie chinoise des sciences sociales, a déclaré que selon les informations officielles, la région où l'accident avait eu lieu fait partie du golfe de Thaïlande.
    Qian Chuanhai, directeur du Centre de prévision météorologique du typhon et de la mer de Chine, a déclaré que les conditions météorologiques et de mer seraient bénéfiques pour les opérations de recherche d'ici mardi.

  • Les Etats-Unis enquêtent sur une éventuelle attaque terroriste au sujet de l'avion de Malaysia Airlines

    Malaysia_Airlines_Boeing_777-200ER_PER_Koch-1.jpg

    Des responsables américains enquêtent sur l'éventualité d'une attaque terroriste au sujet de l'avion disparu de la Malaysia Airlines, après que deux personnes sur la liste des passagers du vol MH 370 ont été confirmés comme n'étant pas à bord et ayant eu leurs passeports volés en Thaïlande, ont rapporté samedi les médias locaux.

    Les Américains ont déclaré qu'ils n'avaient trouvé aucun lien évident avec une attaque terroriste, mais qu'ils vérifiaient les listes des passagers et faisaient des enquêtes de renseignement à leur sujet, selon NBC News.

    "Nous sommes au courant des indications sur les deux passeports volés," a confirmé un important responsable américain cité par NBC News. "Nous n'avons pas déterminé de lien avec du terrorisme jusqu'ici, même s'il est encore très tôt, et que cela n'est en aucun cas définitif", a-t-il dit.

    Le ministre autrichien des Affaires étrangères a confirmé samedi à Xinhua que l'Autrichien de 61 ans, qui était sur la liste du vol de Malaysia Airlines disparu, n'était pas dans l'avion mais en Autriche et en bonne santé.

    Cet Autrichien avait perdu son passeport en Thaïlande en 2012, a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Martin Weiss, ajoutant que manifestement il n'y avait aucun ressortissant autrichien à bord.

    Le père de l'Italien dont on pensait qu'il se trouvait sur le même vol disparu, Luigi Maraldi, a indiqué à Xinhua qu'on avait volé son passeport à son fils au mois d'août dernier, dans un magasin de location de voitures en Thaïlande.

    Maraldi a téléphoné à son père tôt samedi matin pour lui dire qu'il n'était pas dans le vol disparu, mais sain et sauf en Thaïlande.

    Le vol MH370, un Boeing 777-200, transportait 12 membres d'équipage et 227 passagers à son bord, dont 154 Chinois, lorsqu'il a perdu le contact avec la tour de contrôle de Subang tôt samedi matin.

    Une mission internationale de recherche et de sauvetage n'a jusqu'ici pas réussi à trouver de traces de l'épave du vol disparu de la Malaysia Airlines, plus de 24 heures après le dernier contact radio, a indiqué la compagnie aérienne dans son dernier communiqué de presse.

    La police de l'est de la Chine a confirmé dimanche qu'un Chinois de la province orientale du Fujian, dont le numéro de passeport G25****18 figure sur la liste d'embarquement fournie par la Malaysia Airlines, n'était pas à bord de l'avion disparu.

    Cependant, la police a annoncé que le nom du propriétaire du passeport ne correspondait pas au nom fourni par la Malaysia Airlines. Le propriétaire du passeport est toujours au Fujian et n'a pas d'enregistrement de départ, selon la police.

    Le propriétaire a indiqué que son passeport n'avait jamais été perdu ou volé.

     

    Des proches des passagers de l'avion malaisien disparu s'envoleront vers un endroit tenu secret

     

    Des proches des passagers de l'avion disparu de Malaysia Airlines seront amenés à l'aéroport international de Kuala Lumpur et s'envoleront dimanche matin vers un endroit tenu secret, a rapporté l'agence de presse d'Etat Bernama.

    Citant un proche non identifié d'un des passagers, l'agence Bernama a également rapporté que le Premier ministre malaisien Najib Razak et son épouse ont prévu de rencontrer ces proches après l'aube.

     

    Le gouvernement malaisien a fait part de sa gratitude envers la Chine, les Philippines, Singapour, le Vietnam et les Etats-Unis pour leur assistance et leur coopération.

     
     
     
  • LA CHINE CONTRE LA PIRATERIE SOMALIENNE

    Conférence de presse du 18 décembre 2008
    W020081213729812741818[1]

     

    Dans l’après-midi du 18 décembre 2008, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Liu Jianchao a tenu une conférence de presse, et répondu aux questions concernant, entre autres, la lutte contre la piraterie en Somalie.

    Liu Jianchao: Bonjour, Mesdames et Messieurs, vous pouvez poser vos questions.

    Q: Selon des sources, la Chine enverra dans le Golfe d’Aden des navires militaires pour combattre la piraterie somalienne. Veuillez confirmer cette information. Si c’est vrai, combien de navires seront envoyés là-bas? De quel type seront-ils? Quand partiront-ils? Pourquoi la Chine accepte-t-elle maintenant de participer aux efforts internationaux de lutte contre la piraterie?

    R: Permettez-moi d’abord de vous donner quelques informations de base. Depuis un certain temps, surtout depuis le début de cette année, les attaques et les détournements de bateaux menés par des pirates se sont multipliés dans le Golfe d’Aden au large de la Somalie. La piraterie est devenue un grand fléau international et constitue une grave menace pour le transport maritime international et le commerce et la sécurité en mer. Je peux partager ici avec vous quelques chiffres. Selon les statistiques de l’organisation kényenne «Seafarers Assitance Programme», en 2007, plus de 300 bateaux ont été détournés ou attaqués par des pirates au large de la Somalie. Du début à novembre 2008, plus de 40 bateaux, avec leurs 600 marins, ont été pris en otage par des pirates somaliens. A l’heure où je vous parle, une vingtaine de bateaux et près de 300 marins sont toujours aux mains des pirates.

    Pour ce qui concerne la Chine, de janvier à novembre 2008, 1 265 bateaux commerciaux chinois ont emprunté cette route maritime, soit trois à quatre par jour. Et 20% d’entre eux ont été cibles d’attaques des pirates. Cette année, on a constaté sept détournements de bateaux concernant la Chine, dont deux bateaux chinois avec 42 marins à bord. Les cinq autres sont soit des bateaux étrangers ayant des marins chinois à bord ou transportant des marchandises chinoises, soit des bateaux battant pavillon hongkongais. Jusqu’à ce jour un bateau de pêche chinois, avec ses 18 marins, est toujours détenu par des pirates.

    Comme vous l’avez certainement remarqué, l’ONU a adopté récemment plusieurs résolutions autorisant les Etats à prendre, conformément au chapitre VII de la Charte des Nations Unies, des actions pour lutter contre les pirates dans les eaux territoriales somaliennes. Le gouvernement fédéral de transition somalien a lui aussi appelé les autres pays à entrer dans les eaux territoriales de son pays pour l’aider à combattre les pirates. Le gouvernement chinois salue la coopération efficace de la communauté internationale sur la lutte contre la piraterie somalienne et soutient les différents pays dans leurs efforts pour envoyer, conformément au droit international et aux résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité de l’ONU, des navires militaires pour combattre les pirates somaliens. La Chine, de sa part, envisage activement d’envoyer bientôt des navires militaires dans le Golfe d’Aden et au large de la Somalie pour participer aux efforts d’escorte et travaille activement en ce moment pour préparer et organiser la mission. Une fois le dispositif mis en place, nous ferons une communication officielle et vous en donnerons des informations précises.

    Q: Selon certaines sources, hier, un navire chinois a été attaqué par des pirates dans le Golfe d’Aden. Il a réussi à échapper au danger grâce aux secours des parties concernées. Pourriez-vous nous le confirmer et donner des informations concernées?

    R: Comme vous l’avez appris par les médias, le cargo «Zhenhua-4», propriété de China Communications Construction Company Ltd., a été attaqué au large du Golfe d’Aden par des pirates dont neuf sont montés à bord du navire.

    Après avoir appris cette nouvelle, le gouvernement chinois y a prêté une haute importance et les services concernés se sont mobilisés dans l’immédiat pour mener les opérations de secours d’urgence. Ils ont dirigé les membres de l’équipage dans leurs actions pour qu’ils tiennent tête aux pirates, tout en sollicitant le Centre antipiraterie du Bureau maritime international basé en Malaisie d’assister les opérations de secours par la coordination des navires de guerre présents dans cette zone maritime. Ensuite, la partie malaisienne a immédiatement envoyé des hélicoptères militaires et navires de guerre pour venir au secours. Grâce à la collaboration et aux assistances des différentes parties, les pirates ont été finalement repoussés, et le cargo «Zhenhua-4» et ses 30 membres de l’équipage ont été sauvés.

    La partie chinoise remercie profondément la Malaisie et d’autres pays ainsi que des organisations internationales concernées pour leurs assistances efficaces au cours de ces opérations de sauvetage.

     

    Q: Je voudrais savoir si l’équipage a riposté ou non lorsque ce cargo chinois a été attaqué. Est-ce qu’il y a des règlements chinois sur les mesures à prendre par les équipages pour riposter aux attaques?

    R: Les marins chinois prendront les mesures correspondantes selon les plans de prévention des attaques de pirates et les réalités sur place. Je ne connais pas les mesures prises par les membres de l’équipage du cargo «Zhenhua-4». Cependant, je suis persuadé qu’ils auraient pris, de manière très intelligente, de différentes mesures pour tenir tête aux pirates, ceci pour, en premier lieu, assurer la sécurité de l’équipage et du cargo, et en second lieu, gagner du temps pour attendre les opérations de secours concernées. Je crois que les opérations d’hier ont été bien réussies et donnent un bon exemple pour développer la coopération internationale visant à, d’une part, assurer la navigation normale des bateaux dans le Golfe d’Aden et la zone maritime somalienne, et d’autre part, lutter contre la piraterie.

    Q: Lors de la Conférence commémorative du 30e anniversaire du lancement en Chine de la politique de réforme et d’ouverture sur l’extérieur qui a eu lieu aujourd’hui, le Président Hu Jintao a évoqué à plusieurs reprises le socialisme aux couleurs chinoises. Pourriez-vous nous donner la signification précise du socialisme aux couleurs chinoises? En outre, toujours selon le Président Hu Jintao, la Chine poursuivra sa propre voie de développement et elle ne se soumettra à aucune pression venant de l’extérieur. Comment la partie chinoise pourra-t-elle réaliser cela?

    R: Ce matin, tout comme vous, j’ai suivi attentivement le discours du Président Hu Jintao prononcé à la Conférence commémorative du 30e anniversaire du lancement en Chine de la politique de réforme et d’ouverture sur l’extérieur. Dans son discours, le Président Hu Jintao a passé en revue les grands succès et les expériences réussies obtenus dans la construction du socialisme à la chinoise au cours des 30 dernières années, tout en éclaircissant le chemin et l’orientation à suivre dans l’avenir. Ce discours, très riche en contenu, est à étudier davantage par nous tous. Nous pourrons procéder à des échanges de vues plus approfondis à ce sujet à une autre occasion.

    Si vous n’avez plus de questions, je lève la séance et je vous souhaite une bonne et heureuse année 2009! Au revoir!