maire

  • Chine : Ancien maire de Shenzhen condamné à mort avec sursis pour corruption

    Xu Zongheng, ancien maire de Shenzhen (sud de la Chine) a été condamné à mort avec deux ans de sursis pour corruption par la Cour populaire intermédiaire de Zhengzhou dans la province du Henan (centre).

    Xu a également été privé de ses droits civiques et ses biens personnels confisqués, a annoncé le tribunal.

    Agé de 56 ans, Xu a accepté plus de 33,18 millions de yuans (environ 5,1 millions de dollars) de pots-de-vin donnés par des entreprises de matériaux de construction et des responsables subalternes entre 2001 et 2009, quand il occupait des postes de haut responsable dans le gouvernement de Shenzhen dans la province du Guangdong.

    Selon le verdict, Xu a abusé de ses pouvoirs et touché des bénéfices en aidant neuf entreprises et individus à changer des plans immobiliers, à gagner des contrats dans des projets de construction ou à chercher une promotion.

    La peine de mort avec deux ans de sursis a été décidée parce que Xu a confessé tous ses crimes, indique le verdict.

    Xu est devenu maire de Shenzhen en 2005 et a été limogé de son poste pour de "graves violations de la discipline" en juin 2009.