métro

  • Mondial 2014:plus de 100 rames chinoises de la China CNR Corporation desservent le réseau du métro de Rio de Janeiro

    METRO_RIO_PRACA_ONZE_016.jpg

     

    Alors que les supporters de football des quatre coins du monde se rassemblent au Brésil pour la Coupe du monde de la FIFA 2014, il est fort probable qu'ils y emprunteront des rames de métro fabriquées en Chine.

    Plus de 100 rames construites par la China CNR Corporation desservent en effet le réseau du métro de Rio de Janeiro, dont une ligne mène à Maracana, le plus grand stade du Brésil qui accueillera la finale du Mondial le 13 juillet.

    « Les portes et fenêtres des rames de métro ont été spécialement conçues en tenant compte de l'enthousiasme des supporters de football », explique le constructeur chinois.

    Pour des raisons de sécurité, du polycarbonate a ainsi été utilisé à la place du verre sur les portes et les fenêtres des véhicules.

    « Les fenêtres ne peuvent être brisées, même si des fans un peu trop agités décident de lancer des pierres sur le métro », affirme Wang Yongzhi, ingénieur en chef chez CNR.

    En outre, la société a récemment envoyé une équipe de 60 spécialistes au Brésil pour garantir le bon fonctionnement des trains chinois durant la Coupe du monde.

    « Nos trains ont été chaleureusement accueillis par les passagers locaux lors de leur première introduction sur le réseau brésilien voilà deux ans », se félicité Wang. Et d'ajouter : « Nos rames sont propres et équipées de l'air conditionné, ce qui n'est pas le cas d'autres véhicules circulant sur le réseau. »

    001fd04cfc22150b8f8805.jpg

     

  • Manger ou mendier dans le métro de Beijing passible de 500 yuans d'amende (60€)

    images.jpg

    Hier, afin de renforcer la sécurité dans le métro de la capitale, le bureau des affaires légales du gouvernement municipal de Beijing a publié une nouvelle version (provisoire) du règlement destiné aux usagers des transports en commun. Selon les nouvelles règles, les individus refusant de se soumettre aux contrôles de sécurité ne seront pas autorisés à entrer dans le métro. Quant à ceux qui mendieront, s'allongeront sur les sièges, fumeront ou mangeront dans les wagons,  seront désormais passibles d'amendes pouvant aller jusqu'à 500 yuans.

    Les passagers à mobilité réduite et non-accompagnés pourront demander de l'aide auprès du personnel. Quant aux personnes malvoyantes voyageant avec un chien-guide, elles devront présenter leur carte de handicap visuel ainsi qu'un certificat d'aptitude du chien-guide. L'animal devra également être équipé d'une muselière.

    beijing-subway-performer.jpg

     

  • La Chine dévoile son futur tramway , la solution de l'avenir

    tram.jpg

    Un prototype du tram avancé a été présenté lundi pour des tests dans la province orientale du Shandong.

    Ce tram possède une vitesse maximale de 70 km/h et peut transporter plus de 300 passagers dans ses trois voitures, a indiqué Li Yanyi, l'un des concepteurs en chef de la société Sifang Locomotive and Rolling Stock Co., Ltd., basée dans la ville de Qingdao.

    Le fond est situé à seulement 35 centimètres au dessus du sol, ce qui est accessible aux personnes âgées et aux jeunes enfants, a indiqué M. Li, ajoutant que le tram faisait moins de bruit et consommait moins d'énergie par passager que les autobus publics ordinaires.

     

    tram3.jpg

    Le transport public représente une priorité du gouvernement, particulièrement dans les grandes villes telles que Beijing et Shanghai, qui sont réputées pour leurs embouteillages.

    Pour le moment, les trams à Shanghai, Tianjin, Dalian, Shenyang et Changchun ne possèdent qu'une longueur de ligne totale de 96,6 kilomètres. Plus de 200 lignes de tramway sont prévues à travers le pays pour une longueur totale de 4 000 kilomètres.

    tram2.jpg

  • De la musique classique est diffusée dans le métro de la capitale chinoise

    images.jpg

    Le métro à l'heure de pointe

    ALeqM5iChOs5fQT47QfgYtqpIwGTsq6VNA.jpg

    Les usagers du métro dans la capitale chinoise peuvent apprécier la musique classique de l'Opéra national de Chine depuis mardi, a-t-on appris de l'Opéra national.

    "Cette initiative vise à relaxer les gens dans cette ville grouillante", a expliqué Deng Yijiang, vice chef de l'Opéra national.

     

    La musique sera diffusée durant cinq périodes distinctes entre 05h30 et 22h30 chaque jour.

     

    Wang Chunqiang, fonctionnaire de la Commission municipale des Transports, a indiqué que la musique créerait un bon environnement pour les usagers et que de nombreux commentaires positifs avaient été reçus depuis le lancement à titre d'essai de cette initiative en novembre dernier.

     

    Le célèbre pianiste chinois Lang Lang a souhaité lors d'une interview que davantage de gens puissent profiter du charme des beaux arts.

     

    Selon les statistiques de Beijing Subway Company, le métro de la capitale chinoise a transporté 2,74 milliards de passagers en 2013, soit une augmentation de 30% par rapport à 2012.

    Beijing_Metro_inside_train_9370.jpg

    metro-de-beijing.jpg

  • 10 millions de trajets par jour : le métro de Beijing est le plus fréquenté du monde

    0019b91ed6e012aa741a08.jpg

    Le 30 décembre 2012, quatre nouvelles lignes de métro ont été mises en service à Beijing. Beijing possède jusqu'à présent un total de 16 lignes de métro, pour un réseau d'une longueur totale de 442 km pourvus de 261 stations, dont 36 stations de correspondance, et est donc 388 km plus long qu'en 2002.

     

    Avec l'élargissement du réseau, le nombre de passagers a beaucoup augmenté. En 2002, le métro de Beijing transportait chaque jour 1,32 million de passagers en moyenne. En 2012, ce chiffre avait déjà atteint la barre des 8 millions de trajets par jour.

     

    Le 8 mars 2013, cette fréquentation s'est établie à 10 millions de passagers. Le métro de Beijing est ainsi devenu le plus fréquenté du monde, devant le métro de Moscou (8 à 9 millions de trajets par jour environ).

     

    Beijing ouvrira encore plusieurs lignes d'ici 2016. Ces dernières pourront améliorer la situation du trafic dans la ville, et promouvoir son développement. En 2016, la longueur totale du réseau de métro de Beijing atteindra 664 km.

    Beijing Metro Line5.jpg

    beijing-anchor-metro-car-full.jpg

     

  • Photo du jour : le métro de Nanjing, propre , sécurisé et agréable

    复件PB160051.JPG

    Comme souvent, les travailleurs chinois sont exemplaires. Ici je rends hommage au personnel du métro de Nanjing. Hormis la tenue élégeante de chacune des employées ,il faut souligner leur aptitude à aider les passagers et rendre votre parcours dans le métro le plus agréable possible. Ceci est vrai pour tous les métros chinois, mais la palme revient à celui de Nanjing.

    En Europe les métros sont crasseux et dangereux, ici, pas de tag, pas d'agression, et le personnel semble heureux de travailler.

  • Défilé improvisé de qipao dans le métro de Nanjing

    Alors que New York nous a gratifié d'une stupide journée "sans pantalon" , le métro de Nanjing a été le théâtre d'une présentation de jolis modèles qui portaient le Qipao , robe traditionnelle chinoise qui met la svelte et gracieuse silhouette de la femme chinoise en valeur.

    Le 11 janvier, un défilé improvisé de qipao a eu lieu sur la ligne n°1 du métro de Nanjing, à l'initiative de quelques jolies Chinoises portant ce vêtement traditionnel, ce qui a beaucoup attiré l'attention du public.


  • POUR LES TRANSPORTS PUBLIQUES , LA BELGIQUE A 30 ANS DE RETARD SUR LA CHINE

    L'année dernière, 25 infractions ont été constatées en moyenne chaque jour dans les gares et stations de métro bruxelloises, ce qui correspond à une infraction par heure, annonce le sénateur Open Vld Guido De Padt ,ancien ministre de l'intérieur .

    Métro bruxellois

    Devant de tels chiffres accablants pour les autorités belges, je n'entends aucune réaction des ONG tels Amnesty international ou non, Human watch et autres associations d'hurluberlus dont le but est de mener une bande de nigauds , les blings blings et bobos de la gauche  dont le but est de provoquer des incidents dans les pays africains et asiatiques afin d'y restaurer une nouvelle forme de colonialisme.

    S' ils étaient honnêtes , ils acquiesceraient avec mes déclarations, à savoir que les infrastructures et les transports sont de qualité supérieures en Chine et qu'il y règne une harmonie en concordance avec les "droits de l'homme" (les vrais , pas ceux dont se sert l"Occident pour instaurer son néocolonialisme)puisque chaque voyageur y est respecté , protégé de telle manière qu'il se sent à tout moment en sécurité , ce qui rend le voyage agréable . J'ai une vieille tante qui refuse de prendre le train en Belgique , tant elle a peur de voyager dans les trains belges.Son cas n'est pas exceptionnel, quand je parle avec des gens âgés , j'entends toujours ce même langage.

     

    Métro de Shenzhen

    Il en va de même du personnel , les chauffeurs de bus se font souvent agresser , les accompagnateurs de train sont souvent molestés et livrés aux pires dangers dans l'indifférence totale .

    Une partie de la file pour entrer dans le métro

     

    En Chine , là où on respecte les droits de l'homme des travailleurs , le chauffeur de bus est heureux d'aller travailler , car il sait qu'il ne courre aucun danger , ni venant des passagers , ni venant des automobilistes . Il sait qu'il va rencontrer tout au long de sa journée de travail, des gens aimables et souriants.Dans les trains , où le service est impeccable à tous les niveaux , les gens respectent les préposés qui sont chargés du bon ordre lors du voyage ou de la propreté des trains .

    J'ai rencontré monsieur René Trigallez, belge qui vit à Guangzhou depuis 7 ans et me vantait la propreté et la sécurité des transports dans sa ville  m'affirmant être fier de montrer sa ville de Guangzhou alors qu'il est honteux de montrer sa ville d'origine ,Liège.

    Quoi qu'en disent les propagandistes anti-chinois , j'en arrive à la conclusion que la société belge , mais on peut dire européenne , est une société beaucoup plus agressive que la société chinoise ;

    C'est probablement grâce à ce climat de liberté qui règne en Chine que de plus en plus d'étrangers aiment à y vivre.

    Le métro de Shenzhen avec ses portes de propection  que l'on nettoie à toute heure