m

  • IL VAUT MIEUX FAIRE ENVIE QUE PITIE

    Moody's envisage de relever la note de la dette de la Chine

    Shenzhen%20Port.jpg

    Alors que régulièrement , nous entendons que telle ou telle agence de notation a diminué la cote de tel ou tel pays européens, selon les quotidiens financiers "De Tijd et "L"Echo" , l'agence de notation Moody's a annoncé vendredi qu'elle envisageait de relever d'un cran la note de la dette souveraine de la Chine en raison "des performances solides de l'économie chinoise" et de ses fortes perspectives de croissance.

    Cette note, actuellement de A1, pourrait être relevée d'un cran à Aa3, la quatrième meilleure performance possible de Moody's, a rapporté l'agence Dow Jones, qui précise que les obligations chinoises avaient été relevées de A2 à A1 en novembre dernier.

    Moody's a dans la foulée annoncé qu'elle examinait un relèvement de sa note pour trois établissements chargés de financer des projets gouvernementaux, la China Development Bank (CDB), l'Export-Import Bank of China (CEXIM) et l'Agricultural Development Bank of China (ADBC).

    "La Chine émet très peu de dettes à l'extérieur et les investisseurs considèrent que les obligations d'Etat ont un risque quasi-nul", selon le communiqué de l'agence de notation cité par Dow Jones.

    L'endettement massif de plateformes de financement créées par les municipalités, districts et provinces dans le cadre du plan de relance mis en oeuvre pour répondre à la crise financière mondiale n'inquiète pas outre mesure l'agence de notation.

    "Bien que l'incertitude persiste quant au volume et à la solidité des opérations financières qui n'apparaissent pas dans les comptes des gouvernements locaux, nous pensons que le gouvernement central a suffisamment de marge de manoeuvre pour absorber de futures pertes", selon Moody's.

    Les investisseurs ont bien accueilli la nouvelle, l'indice composite des Bourses de Shanghai  et Shenzhen enregistraient une hausse de plus de 3,3% .

    Voilà une nouvelle qui décevra quelques journalistes occidentaux  qui aiment , prenant leurs rêves pour des réalités , propager des nouvelles alarmistes au sujet de la Chine et de son économie , et des quotidiens et hebdomadaires belges (généralement francophones) ainsi que français nous bassinent souvent avec des nouvelles sorties directement de leurs fantasmes.