louvre

  • Zeng Fanzhi , le peintre vivant chinois le plus cher du monde , exposé au musée du Louvre

    0019b91ec98115b69db008.jpg

    From 1830 till now No4, la nouvelle création de Zeng Fanzhi, sera exposée au musée du Louvre à Paris dans la salle Denon, à côté du tableau La Liberté guidant le peuple d'Eugène Delacroix, du 22 octobre au 17 novembre.

    Réalisée en 1830, La Liberté guidant le peuple, œuvre représentative du peintre romantique français Eugène Delacroix, occupe une place importante dans l'histoire internationale de l'art et est l'une des œuvres les plus admirées au Louvre. Zeng Fanzhi a été invité par le musée à réaliser une nouvelle création sur le même sujet.

    L'idée de cette exposition serait née il y a trois ans. La décision a été prise par le musée du Louvre après de sérieux examens et discussions. La salle Denon est spécialisée dans la conservation des tableaux du 19e siècle, et la zone de la « salle rouge » au centre, où est accroché le tableau La Liberté guidant le peuple, est étroitement liée à l'histoire de l'art romantique français. Le musée du Louvre a revu la disposition de la salle rouge pour la présente exposition. La dernière création d'un artiste oriental est montrée, pour la première fois, à côté d'un tableau original d'un peintre occidental, ce qui permet d'ouvrir un dialogue entre le moderne et l'ancien, l'Orient et l'Occident.

     

    0019b91ec98115b69dc70a.jpg

    Zeng Fanzhi a consacré un an à la préparation de cette exposition et a fini par choisir l'une de ses dernières œuvres, après quatre essais. From 1830 till now No4, de la même taille que La Liberté guidant le peuple, a été réalisé avec des couleurs et des traits extrêmement vifs et contrastants.

     

    0019b91ec981149e1fa35e.jpg

    Depuis plusieurs années, les œuvres de Zeng Fanzhi suscitent un vif intérêt auprès des grands collectionneurs internationaux et ont souvent battu des records de ventes aux enchères. Son tableau The Last Supper, vendu à 23,3 millions de dollars en octobre 2013, a pulvérisé le record de vente aux enchères des artistes asiatiques en vie.

    « La vague de renaissance des arts chinois, a déclaré Jean-Luc Martinez, directeur du musée du Louvre, permet aux artistes d'excellence d'avoir une place sur la scène internationale. Le musée du Louvre engage, à travers cette exposition, des dialogues intéressants sur les arts avec la Chine et travaillera à fournir de meilleures occasions d'admirer des œuvres pour un nombre croissant de visiteurs chinois.

    0019b91ec98115b69dc209.jpg

  • Le Louvre, le Centre Georges Pompidou, le musée Van Gogh et le Rijksmuseum d'Amsterdam, fermeront leurs portes pour accueillir en exclusivité un groupe de 10 voyageurs chinois

    F201302251409261054414672.jpg

    Des articles à prix réduits, achetés avec avidité par les touristes asiatiques au magasin des Galeries Lafayette à Paris. Lors de la semaine de vacances de la Fête du Printemps, qui a débuté cette année le 9 février, de nombreux Chinois ont voyagé à l'étranger où ils ont acheté des produits de luxe. (Yoan Valat)

     

    Quatre des plus grands musées d'Europe, à savoir le Louvre, le Centre Georges Pompidou, le musée Van Gogh et le Rijksmuseum d'Amsterdam, envisagent de fermer leurs portes pour accueillir en exclusivité un groupe de 10 voyageurs en provenance de Chine continentale le 10 mars.

    Un habitant de Shanghai, qui dit s'appeler Charles Wang, est l'un des voyageurs qui ont payé 145 000 Yuans (11.200 Euros) chacun pour une visite de 10 jours en Europe.

    Également sur le calendrier de M. Wang, qui travaille dans la finance, le privilège d'entrer dans l'European Fine Art and Antiques Fair, le plus grand salon d'art et d'antiquités du monde, aux Pays-Bas, pendant une visite exclusive réservée aux voyageurs chinois le mois prochain.