le point

  • LES AMIS DE SARKOZY S'ACHARNENT CONTRE LA CHINE.

    Un actionnaire principal de Christie's a financé des éléments pour l'"Indépendance du Tibet"

    François Pinault, un riche homme d'affaires de France, qui a financé depuis longtemps des éléments pour l'"indépendance du Tibet" et l'organisation "les reporters sans frontières", est un actionnaire principal de la compagnie Christie's qui a mis en vente aux enchères les deux statues d'animaux en bronze de Yuanminyuan, a-t-on appris des sources sûres.Ce monsieur est en outre l'actionnaire principal du groupe dont fait partie la maison YSL.

    Parallèlement, la déclaration de Christie's concernant cette vente et les propos de Pierre Bergé, selon lesquels "les deux têtes d'animaux en bronze seraient rendues, si les droits de l'homme sont améliorés en Chine et que le feu vert soit donné à l'indépendance du Tibet", ont paru dans le magazine français Le Point. Ce magazine est également contrôlé financièrement par M.Pinot.

    Ce dernier place sous son contrôle des centaines de marques d'articles de luxe et de prêts-à-porter dans les magasins Printemps et Gucci à Paris, la vente aux enchères de Christie's et le magazine "Le Point ". En outre, M.Pinot est un ami intime du Président français Nicolas Sarkozy. Il utilise depuis longtemps son magazine "Le Point" pour intervenir dans la politique de France.

    Quant à deux statues d'animaux en bronze, leurs prix de marché réels ne sont pas élevés. 14 millions d'euros pour chaque article, c'est déjà le prix maximum. Il serait probable que la compagnie ait surenchéri les prix des articles exprès pour pouvoir extorquer de l'argent aux acheteurs patriotes chinois par la suite.