lahsa

  • Le Palais du Potala du Tibet a accueilli 4 millions de touristes ces cinq dernières années

     

    Le Palais du Potala du Tibet a accueilli 4,04 millions de touristes et de bouddhistes ces cinq dernières années, ont annoncé mercredi les autorités du patrimoine locales.

    Le nombre de touristes a connu un essor à partir de la mise en service du chemin de fer Qinghai-Tibet en juillet 2006, ce qui a porté le nombre des touristes à 2 300 par jour contre 1 500 auparavant.

    Le nombre de touristes a dépassé 1 million en 2007, soit une augmentation de 56 % par rapport à l'année précédente, avant de retomber à 478 300 en 2008 en raison des émeutes meurtrières à Lhassa, le 14 mars 2008.

    Pourtant le tourisme du Tibet a repris son élan ces deux dernières années, avec une remontée du nombre des touristes : 780 000 en 2009 et plus d'un million en 2010.



    Le Palais du Potala, construit initialement au 7e siècle, a servi de palais d'hiver au dalaï lama et a été inscrit par l'UNESCO comme patrimoine culturel mondial.

    Norbu Linkag, le palais d'été du dalaï lama qui est également au patrimoine mondial, a reçu 2,3 millions de touristes et pèlerins bouddhistes entre 2006 et 2010, selon le bureau du patrimoine de la région autonome du Tibet.

     

  • TIBET:LE COMMERCE EXTERIEUR EN AUGMENTATION IMPORTANTE,MALGRE LA CRISE MONDIALE.

    Chine: le commerce extérieur du Tibet dépasse les 500 millions de dollars pour la première fois

    La Région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, a annoncé une forte croissance de son commerce extérieur en 2008. Malgré les émeutes du 14 mars à Lhasa, chef-lieu régional, et la récession mondiale, celui-ci a pour la première fois dépassé les 500 millions de dollars.

    Pendant les 11 premiers mois de 2008, le commerce extérieur de la région autonome a atteint 536 millions de dollars, en augmentation de 54% sur la même période de l'année précédente, a annoncé Ma Xiangcun, chef du département régional du commerce.

    Le volume des importations et des exportations a cependant rapidement diminué après les émeutes du 14 mars à Lhasa, a-t-il ajouté.

    Suite à ces émeutes, le Tibet a renforcé la sécurité à ses frontières, ce qui a nuit au commerce frontalier. En plus, la baisse des détaxes à l'exportation et la crise financière mondiale ont aussi contribué à cette diminution, avait-il expliqué en septembre. Il prévoyait alors un volume de commerce extérieur de 380 millions de dollars en 2008.

    Pour attirer davantage d'investissements étrangers, le gouvernement régional a adopté des mesures préférentielles afin de favoriser le commerce extérieur. Le bureau a approuvé l'installation de quatre compagnies étrangères qui doivent investir au total 27,14 millions de dollars.

    A la fin de 2007, le Tibet faisait des échanges commerciaux avec 55 pays et régions, soit 13 destinations de plus que l'année précédente. Le Népal reste son plus grand partenaire. Le volume des transactions commerciales entre les deux a augmenté de 45,81% à 262 millions de dollars, soit 66,67% du total.