laba

  • Distribution gratuite de bouillie pour la Fête Laba dans les temples en Chine

     

    laba.jpg

    Le 8 janvier 2014, un grand nombre de personnes se sont rendues au Temple des Lamas de Beijing pour déguster de la bouillie de riz Laba, créant une queue qui s'est étendue sur une centaine de mètres de long. Aujourd'hui, c'est la Fête Laba, une célébration traditionnelle chinoise, coutume folklorique annuelle lors de laquelle on déguste de la bouillie, le 8e jour (ba) du douzième mois du calendrier lunaire (la), d'où son nom. Les visiteurs du Temple des Lamas ont pu profiter d'un bol de bouillie offert gracieusement, composée de riz, de dates rouges, de graines de lotus et de longanes, préparée dans le froid de l'hiver, et qui a constitué pour eux une bénédiction chaleureuse.

    F201401081622391688332758.jpg

    Parmi les nombreuses fêtes chinoises traditionnelles, la Fête du Printemps est la plus importante et la plus passionnante. C'est une célébration prolongée du Nouvel An lunaire qui dure plusieurs semaines, la Fête du Printemps englobant le Festival de Laba (腊八节), la veille du Nouvel An lunaire (除夕), la fête du Nouvel An lunaire (春节), et le Festival des Lanternes(元宵节)qui marque la fin de la Fête du Printemps. Chaque année, avec l'arrivée du dernier mois de l'année lunaire, l'esprit festif arrive sur la terre. Le festival de Laba, qui est fêté le huitième jour du douzième mois lunaire, marque le début officiel des célébrations de la Fête du Printemps.

     

    F201401081622333013817625.jpg

    Ce jour férié remonte à l'ancienne coutume chinoise du rituel de sacrifice aux ancêtres au cours du dernier mois de l'année lunaire. Après ce rituel, les participants organisaient une fête pour se retrouver ensemble autour de la viande du sacrifice. C'était l'une des premières expressions de la tradition chinoise d'un festin communautaire. Le festival de Laba est populairement surnommé Festival de Laji(腊日祭)(la Fête du Sacrifice de la fin de l'année), et c'est une autre indication de son origine très ancienne et de son association avec des rituels de sacrifice qui remontent à l'Antiquité. Il paraîtrait que le Bouddha Sakyamuni avait atteint l'illumination le huitième jour du douzième mois lunaire. En conséquence, avec l'introduction du Bouddhisme en Chine, le Festival de Laba était également connu comme la Journée de l'Illumination.


    F201401081622234180172873.jpg

    La coutume de manger de la bouillie de Laba n'est pas seulement une façon d'exprimer le respect pour le Bouddha et les esprits ancestraux. Cette bouillie est également un plat très nourrissant et bon pour la santé. Dans son ouvrage encyclopédique de phytothérapie Bencao Gangmu (本草纲目)(Compendium of Materia Medica), l'éminent médecin de la dynastie Ming Li Shizhen affirme que la bouillie de riz « augmente la force de la vie, produit de la salive, nourrit l'estomac et la rate, et favorise la transpiration en cas d'un problème de santé».
    F201401081622152961932165.jpg

    Des touristes françaises dégustent des bouillies de Laba gratuites dans le temple.

    Hier les employés et les volontaires du Temple Xingshan de Xi'an ont fait ensemble de la bouillie Laba. Chaque année, de nombreux habitants de Xi'an choisissent d'y aller pour manger de la bouillie Laba.