jour des morts

  • Tradition de Chine. La fête de Qingming - Jour des morts

    Qingmingjie

     

     

    L'activité principale des chinois à cette occasion est d'aller se recueillir et nettoyer les tombes de leurs familles, personnages importants et martyrs pour leur rendre hommage. On fait des offrandes et brûle du papier monnaie afin d'envoyer de la richesse aux défunts. Des pétards sont lancés pour faire fuir les mauvais esprits. L'encens, trait d'union entre ciel et terre, est aussi brûlé afin de rentrer en contact avec l'au dela.

     

     

    Qingmingjie (清明節) est un jour désigné en Chine comme journée nationale de nettoyage des tombes depuis 1935.Qingmingjie est devenu un jour férié en République populaire de Chine depuis 2008, le 4 ou le 5 avril.  Dans les grandes villes, les cimetières sont remplacés par des columbarium où les coffrets renfermant les cendres des défunts sont conservés dans des cases. Les familles viennent chercher les coffrets, et les rapportent après une cérémonie familiale. A la campagne, la famille se réunit auprès des tombes familiales dans les champs, pour un repas après avoir désherbé les buttes de terre qui les marquent.

     

     

    Auparavant, le jour précédant la fête des Morts était la fête du Repas froid. Les gens dans l'antiquité l'ont prolongée à la fête des Morts. Avec le temps, les deux fêtes ont fusionné en une seule . Au contraire de la tristesse, on partage  pendant la fête la joie et l'espoir apportés par le printemps. Le délicieux jour de printemps et le reverdissement des arbres et des herbes rendent la nature pleine de vie. Depuis l'antiquité, les Chinois ont pour tradition de faire une excursion de printemps au cours de la Pure Lumière. On peut voir de nombreux excursionnistes se promener dans des sites magnifiques ou simplement dans la campagne.

     

     

     

    

     

    Jouer au cerf-volant est une autre activité très appréciée par les gens pendant la fête. On le fait non seulement dans la journée, mais aussi dans la nuit! Les petits lampions accrochés aux cerfs-volants scintillent comme les étoiles dans le ciel. On les appelle « lampes sacrées ».

     

    

    Aux environs de la Fête des Morts, les Pékinois affluent à Babaoshan, le plus grand cimetière de la ville, pour rendre hommage à leurs proches défunts. Le Qingming est une fête traditionnelle qui doit se maintenir car elle est l'essence d'une culture, selon Li Hanqiu.  « Les fêtes traditionnelles sont l'essence de la culture de la nation chinoise. Elle sont indispensables. Sans les fêtes traditionnelles, toute nation perdrait sa culture, son caractère, voire pourrait disparaître. » . Il y a un proverbe en Chine qui dit : « On songe davantage aux parents lorsque les fêtes traditionnelles approchent ». Et c'est vrai ! Ces fêtes nous rappellent à quel point, les parents, la famille, le pays natal nous manquent. Et elles nous rappellent notre culture et l'esprit de la nation.

     

     

    P1000185.JPG

    En pleine campagne près de Huizhou province de Guangdong , nous avons rencontré ce bâtiment , ouvert , au milieu d'une bananeraie . Il renferme les urnes des familles contenant les cendres des défunts.

    P1000186.JPG