jilin

  • La Chine innove contre la pollution et la déforestation , elle invente l'imprimante à eau

     

    imprimante-jet-eau-640x400.jpg

     

    Une équipe de chercheurs de l’Université Jilin à Changchun (nord-est de la Chine) est parvenue à mettre au point une technique d’impression tout à fait unique. Avec une imprimante à jet d’encre classique dont l’encre des cartouches a été remplacée par de l’eau et un papier fait de colorants invisibles lorsque secs mais qui se révèlent une fois mouillés, il est possible d’imprimer ses documents en quatre couleurs.

    Autre avantage , dans les 24 heures, le papier est blanc à nouveau et peut ensuite être réutilisé.

    Une innovation qui peut aider à combattre dans le même temps, l’une des principales causes de la pollution (l’encre) et l’un des principaux problèmes environnementaux (déforestation). Les statistiques disent en fait que 40% de papier de bureau atteint la poubelle après une seule utilisation, quand il pourrait être utilisé pour de nombreuses fois encore.

    La merveille, dans ce cas, n’est pas dans l’imprimante, mais dans un papier spécial qui est traité avec un produit chimique spécial (le oxazolidina). Le papier, en contact avec l’eau, est coloré pour une période d’environ 22 heures fournissant, selon les chercheurs, une rédaction claire à un coût égal à un centième par rapport à celles des imprimantes à jet d’encre. Sans perte de qualité et de solidité du papier. Et pourquoi pas, avec d’importantes économies pour les entreprises.

    Le coût est dérisoire, les colorants du papier s’avèrent très peu toxiques et les chercheurs espèrent bien parvenir à améliorer encore la qualité d’impression et l’intensité des couleurs. Avec le système d’impression à jet d’eau, « non seulement nous faisons économiser énormément d’argent mais nous contribuons aussi à limiter le gaspillage de papier », annonce Sean Zhang, professeur de chimie membre de l’équipe du projet.

    . Personne n’a jamais pensé que l’encre invisible avec lequel les adultes et les enfants s’amusaient à faire des blagues et se moquer des amis,  pourrait être utilisée pour défendre l’environnement et faire quelque chose de bon pour la planète.

    Il semble déjà loin le temps où la Chine se contentait d'être l'atelier du monde .

    iùprimantes.jpg

     

  • 6387 BARILS DEVERSE DANS UNE RIVIERE EN CRUE ONT ETE RECUPERES

    Chine : plus de 6 300 barils de produits chimiques récupérés le long du fleuve Songhuajiang

    Des ouvriers ont récupéré 6 387 barils de produits chimiques et repéré 684 autres déversés par la crue du fleuve Songhuajiang (nord-est), quatre jours suite aux inondations, ont annoncé dimanche soir des responsables locaux.

    Les barils de produits chimiques ont été tous récupérés dans la province du Jilin et les tests de la qualité des eaux montrent que le fleuve Songhuajiang, principale source de l'eau potable pour des millions d'habitants de la région, n'est pas contaminé, ont confirmé des responsables du gouvernement provincial du Jilin.

    Un total de 3 662 barils remplis de produits chimiques et 3 476 barils vides ont été déversés mercredi matin dans la rivière Wende après que les entrepôts de deux compagnies chimiques eurent été frappés par la crue dans la ville de Jilin dans la province du Jilin.

    Des torrents ont ensuite porté les barils dans le fleuve Songhuajiang, provoquant une panique sur la contamination éventuelle des eaux.

    Plus de 12 000 soldats, policiers armés, ouvriers d'urgences et habitants locaux du Jilin ont été mobilisés le long du fleuve Songhuajiang pour repêcher les barils, ont ajouté les responsables locaux.

    Des ouvriers ont récupéré 6 387 barils de produits chimiques et repéré 684 autres déversés par la crue du fleuve Songhuajiang (nord-est), quatre jours suite aux inondations, ont annoncé dimanche soir des responsables locaux.

    Les barils de produits chimiques ont été tous récupérés dans la province du Jilin et les tests de la qualité des eaux montrent que le fleuve Songhuajiang, principale source de l'eau potable pour des millions d'habitants de la région, n'est pas contaminé, ont confirmé des responsables du gouvernement provincial du Jilin.

    Un total de 3 662 barils remplis de produits chimiques et 3 476 barils vides ont été déversés mercredi matin dans la rivière Wende après que les entrepôts de deux compagnies chimiques eurent été frappés par la crue dans la ville de Jilin dans la province du Jilin.

    Des torrents ont ensuite porté les barils dans le fleuve Songhuajiang, provoquant une panique sur la contamination éventuelle des eaux.

    Plus de 12 000 soldats, policiers armés, ouvriers d'urgences et habitants locaux du Jilin ont été mobilisés le long du fleuve Songhuajiang pour repêcher les barils, ont ajouté les responsables locaux.

  • DES BARILS DE PRODUITS EXPLOSIFS DANS UN FLEUVE DU NORD-EST DE LA CHINE

    Chine : 7 000 barils de produits chimiques déversés dans le fleuve Songhuajiang

    Plus de 7 000 barils de produits chimiques ont été déversés dans le fleuve Songhuajiang, un grand fleuve dans la province du Jilin (nord-est), ont annoncé jeudi les autorités locales.

    Parmi ces 7 000 barils, 3 000 contiennent des liquides explosifs, soit 170 kg par baril, et les restant 4 000 sont vides, ont confirmé des responsables du gouvernement lors d'une conférence de presse tenue jeudi matin dans la ville de Jilin de la province du Jilin.

    L'accident s'est produit mercredi vers 10H00 dans le district de Yongji de la ville de Jilin quand les eaux de crue provoquées par de fortes pluies ont balayé les containers dans le fleuve Songhuajiang.Ces barils, produits dans une usine chimique locale, contiennent plus de 160 000 kilogrammes de liquide explosifs, a indiqué le département.

    Selon un journaliste de l'Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle), des dizaines de barils flottaient dans le fleuve

    Quelque 400 barils ont été récupérés.

  • RENARD ARGENTES DANS LE DONGBEI.

    Des renards argent arctiques rencontrent le public dans le parc d'attraction de glace et de neige de ChangchunF200812261349062498620469[1]

    Sept adorables renards argent arctiques ont récemment été présentés aux visiteurs dans le parc d'attraction de glace et de neige de Changchun, situé dans la province du Jilin (nord-est de la Chine).

    Le renard argent, originaires des régions nordiques d'Amérique du Nord et de Sibérie de l'ouest, est une espèce issue de la mutation du renard rouge dont la couleur du poil s'est transformée en raison des conditions naturelles. Le seul détail qui distingue le renard argent et le renard rouge, qui ont une apparence et une taille similaires, est la couleur différente de leurs poils.F200812261349092465328979[1]