jiaozi

  • L'origine des jiaozi, les fameux raviolis chinois

     
     
     

    Le solstice d'hiver a lieu ce jeudi. Il s'agit là d'une des 24 divisions de l'année solaire du calendrier traditionnel chinois. Dans beaucoup de régions de Chine, les gens mangent ce jour-là des raviolis, les fameuses "jiao zi". Mais qui sait que les jiao zi doivent leur existence à Zhang Zhongjing, l'homme connu sous le nom "Saint de la Médecine".

    Zhang Zhongjing vivait sous la dynastie des Han de l'Est il y a 1800 ans. On dit que Zhang a noté un jour d'hiver que les oreilles de beaucoup de personnes revenant chez lui étaient gelées. Il a décidé d'envelopper du mouton, du piment et un peu d'herbes médicinales dans une pâte pliée en forme d'oreille. Les raviolis étaient alors bouillies et distribuées aux plus pauvres.

    Wang Lingxiang

    Docteur

    "Tout ce qu’utilisait Zhang dans sa recette permettait de réchauffer le corps, promouvoir le flux sanguin et dégeler les oreilles. Les raviolis avaient un merveilleux goût. Les raviolis, c'est toujours un succès."

    Ce met a été appelé au début "jiao er" dû à sa forme et finalement les gens l'ont appelé "jiao zi". Zhang les distribuait le jour du solstice d'hiver à la veille du nouvel an quand les gens récupéraient de leur maladie.

    Aujourd'hui, les jiaozi sont toujours un plat typique d'hiver dans le nord de la Chine, notamment pendant les Vacances de la Fête du Printemps. Aucun mot ne peut décrire l'amour des Chinois pour les raviolis. C'est que la nourriture est le symbole du foyer et de la chaleur.