jeux

  • La campagne anti-jeux d'argent est devenue un des pivots de la lutte anti-corruption menée par le gouvernement chinois:Beijing sanctionne 7162 fonctionnaires

    La campagne anti-jeux d'argent est devenue l'un des pivots de la lutte anti-corruption menée par le gouvernement chinois.

    Plusieurs milliers de cadres du Parti et de responsables gouvernementaux ont été sanctionnés par Beijing pour des infractions liées aux jeux de hasard depuis le milieu de l'année dernière, d'après un rapport publié par le gouvernement central.

    Parmi les 30 villes et provinces dont venaient les 7162 fonctionnaires, celles ayant rapporté le plus grand nombre de cas sont celles du Zhejiang (1575) et du Guangdong (1127). Concernant la nature des sanctions infligées, Beijing a seulement précisé qu'elles comprenaient de simples avertissements et des sanctions administratives.

    Parmi les façons déguisées d'offrir un pot-de-vin, une pratique répandue consiste à laisser un fonctionnaire gagner une partie de mah-jong, a confié au Beijing Youth Daily un responsable de la commission pour l'inspection disciplinaire du Guizhou. Les gagnants peuvent empocher jusqu'à 100 000 yuans (12 852 euros) en une seule fois, a-t-il affirmé.

    Selon un homme d'affaires cité par le quotidien, certains patrons perdent intentionnellement dans l'espoir de se voir plus tard accorder des traitements de faveur.

    Le journal indiquait également que certains fonctionnaires accros aux jeux se servaient dans les fonds publics pour couvrir leurs pertes.

    En mai dernier, Cong Jun, directeur adjoint du Bureau de gestion de la sécurité publique de Liuzhou (région autonome Zhuang du Guanxi), a été interpellé pour avoir utilisé 3 millions de yuans issus de fonds publics dans des paris sportifs.

    Lu Shengle, directeur du Bureau des finances de Liangjiang, dans la province du Guangxi, est accusé d'avoir détourné 3,23 millions de yuans des caisses de l'Etat au cours des quatre dernières années pour jouer à des jeux d'argent.

    Dans la province méridionale du Hainan, des fonctionnaires ont été sanctionnés pour avoir joué pendant leurs heures de travail, selon le rapport.

    L'affaire la plus récente concerne M. Jin, l'un des responsables du gouvernement de Fotang, une commune du district de Yiwu, placé sous enquête pour avoir contracté plus de 4 millions de yuan de dettes dans des casinos de Macao.

    L'enquête a été lancée après que le fonctionnaire avait tenté de se suicider en mettant le feu à sa voiture, dans laquelle se trouvait sa mère de 79 ans, devant les portes du gouvernement de Fotang le 26 septembre dernier.

    Gravement blessés, l'homme et sa mère ont été hospitalisés et sont désormais dans un état stable.

     

  • Les paris sportifs grands gagnants de la Coupe du monde

    001aa0c6c27e152c5dbc08.jpg

    En plus de regarder des matchs et de boire de la bière avec des amis pendant la nuit, Shen Yiren, un vendeur de 27 ans habitant à Shenzhen, a trouvé une autre façon de participer au carnaval du football : les paris sportifs.

    Il vient ainsi de dépenser environ 3 000 yuans (350 €) pour la finale entre l'Allemagne et l'Argentine par le biais de son application mobile sur les paris en ligne.

    On peut déplorer l'existence de paris sur des activités sportives , pour moi, cela devrait être interdit. Le pari comme tout jeu d'argent est complètement antinomique à l'éthique sportive. Mais le football lui-même depuis qu'il a opté pour le sport spectacle est en complète contradiction avec les valeurs que le sport devrait véhiculer.

     "Je n'aurais jamais espéré une telle commodité en 2010 lorsqu'il m'a fallu payer en dollars pour payer par Paypal mes participations aux paris en ligne", a déclaré M. Shen. "Maintenant, je n'ai besoin que de cliquer sur quelques boutons" .

    Quand on connait la passion qui unit le Chinois au jeu , on peut déplorer cette dérive , ludique au départ , mais débouche rapidement sur des drames humains tout en remplissant les poches d'organisateurs dont l'appât du gain est la seule motivation. Et ce qui est vrai pour la Chine , l'est en fait sur les 5 continents.

     

    Yu Wensheng, vice-président de 500.com, une société cotée en bourse aux Etats-Unis et spécialisée dans les loteries et paris  sportifs, a déclaré que les ventes quotidiennes ont augmenté de trois à cinq fois au cours de la Coupe du monde, et que le nombre quotidien de participants a été multiplié par dix. Dopé par le marché, le prix de ses actions a augmenté de 8% lors de la première semaine du tournoi.

    « Les chiffres de ventes sont plus élevés que nous l'avions estimé à la fin de l'année dernière », a déclaré M. Yu.

    D'autres acteurs, tels que le géant du commerce électronique Alibaba et la société de l'Internet Tencent, ont contribué à rendre les paris plus facile pour les gens. Les utilisateurs de l'application de discussion en ligne mobile WeChat de Tencent peuvent ainsi parier tout en discutant avec leurs amis sur les matchs. Pour seulement 2 yuans, vous pouvez vous asseoir à une table de paris en ligne.

    Les ventes des loteries ont totalisé 309 milliards de yuans ( 36 milliards d'€)en Chine l'année dernière.

    « L'Internet a tout changé », a déclaré Cheng Yang, spécialiste de l'industrie de la loterie dans la région autonome Zhuang du Guangxi.

    « Avant 2010, nous avions des produits de loterie et des réseaux de vente limités. Aujourd'hui, presque tous les grands acteurs de l'Internet ont rejoint la partie, ce qui a vraiment changé les règles ».

    Chine 2014 Liliane 973.JPG

    Visite de Tencent, société de Shenzhen, qui développe QQ sorte de MSN et Skype chinois, et We Chat sorte de Twitter chinois.

  • Quatre morts et un blessé lors d'un raid contre les jeux d'argent dans le sud de la Chine à Shenzhen

     

    4847710_1_z.jpg

     

    Quatre personnes ont été tuées et une autre blessée alors qu'elles essayaient d'échapper à la police au cours d'un raid sur un site de jeux d'argent samedi à Shenzhen, dans la province du Guangdong (sud), selon la police locale.

    Tôt samedi matin, la police a reçu des informations selon lesquelles il se déroulait des jeux d'argent et a procédé à l'inspection d'un club de loisirs dans le district de Longgang à Shenzhen, a indiqué le bureau local de Longgang du Bureau de la sécurité publique de Shenzhen.

    Les suspects ont pris note des policiers en civil et ont commencé à s'échapper en sautant du troisième étage du bâtiment.

    La police à réussi à arrêter certaines personnes, mais d'autres avaient déjà sauté.

    Quatre personnes sont mortes malgré les soins d'urgence. Une personnes reçoit des soins médicaux dans un hôpital local, a indiqué la police.