jean-christophe victor

  • Vidéo de l'émmission de Arte "Le Dessous des Cartes" sur la Chine (avril 2013)

    "Le Dessous des Cartes" , est une émmission  de Jean-Christophe Victor bien connue des téléspectateurs de Arte.  Né le 30 mai 1947, enseignant français expert en géopolitique et en relations internationales, Jean-Christophe Victor , fils de l'explorateur bien connu Paul-Émile Victor est docteur en ethnologie (Institut d'ethnologie du Musée de l'Homme) et diplômé de chinois à l'INALCO ( Institut national des langues et civilisations orientales).

    Cette étude a retenu toute l'attention de la nouvelle équipe dirigeante chinoise. La Chine a l'avantage d'avoir un pilote dans l'avion , ce qui n'est pas le cas de beaucoup de pays occidentaux . Les décideurs chinois s'activent à rectifier ce qui doit l'être .

    2449c95a541d6de4d9e0cd37950af336.jpg

     

     

    Je dois préciser que depuis les statistiques citées dans cette vidéo, ce n'est plus 500.000 mais 900.000 chinois qui sont sortis de la pauvreté, ci qui n'empêche que je ne suis pas d'accord avec Jean-Christophe Victor quand il dit que la Chine n'est plus un pays émmergent , car nonobstant les 900.00chinois sortis hors de la pauvreté, il reste encore 500.000 personnes dans la misère la plus profonde et le fait que la Chine soit classée concernant le PIB par habitant 93e pays avec un PIB de 4382 $ ( la Belgique 17e et la France 18e) pour le Fond Monétaire International.

    Pour la CIA , la Chine est 117e  PIB de 8400 $ (la Belgique 30e et la France 35e)

    Pour la Banque Mondiale , la Chine est 96e PIB de 7599 $ ( la Belgique 19e et la France 25e)

    Jean-Christophe-Victor.jpg

     

    Demain, mardi 30 avril à 22h50, la chaîne ARTE propose un documentaire sur la Chine actuelle.

    Jean Michel Carré, l’auteur du documentaire dit avoir réalisé ce reportage au cœur d’une Chine qui compte 1,5 milliard d’habitants. Il n’a interrogé que des Chinois. Ils ont accepté de parler à visage découvert. Ce qui, d’après lui, donne un caractère de vie démocratique et une liberté qui étonnent plus d’un Occidental. Sur le plan économique, il a noté le progrès accompli pour réduire les inégalités de revenus. L’an dernier, l’État n’a pas hésité à augmenter les bas salaires jusqu’à 20%.