jasmin

  • Les socialistes français ignorent tout de la réalité chinoise

    Le maire de Paris , Bertrand Delanoë , ne brille pas par son intelligence, c'est le moins que l'on puisse dire . Il nous rappelle que ce serait une catastrophe pour la France si un de ses amis socialistes devait présider au destin de la France.

    Lors de ce que les socialistes appellent pompeusement "Université d'été", ce qui ressemble plus à un rassemblement de potaches, le maire de Paris a dit espérer une contagion des révoltes arabes à la Chine . 

    Qu'un quelconque pillier de bistrot tienne ce genre de propos saugrenus peut ne pas surprendre, mais venant du plus haut officier d"état civil de la plus grande ville de France , cela interpelle .

    Faut-il ou être bête ou de la plus grande mauvaise foi pour confondre les dictatures arabes avec des potentats au pouvoir depuis des décennies et la Chine .

    Alors que dans ces pays arabes le peuple vit dans la misère , en Chine , chaque année , 30 millions de personnes sortent de la pauvreté grâce au pouvoir éclectique des dirigeants chinois.

    Les tyrans arabes ont plombé les économies de leur pays, les dirigeants chinois ont propulsé un pays du tiers monde au rang de deuxième puissance économique de la planète.

    L'obscure maire de la ville lumière a enchéri en déclarant :“Les printemps arabes, moi je les vois, c’est une nouvelle ère de la liberté dans le monde”,  faisant remarquer qu’”en Chine on a suivi la révolution de Jasmin  au point d’en utiliser le nom”, lors de rassemblements auxquels avaient appelés des opposants au régime communiste de Pékin en mars-avril.

    Delanoë n'est pourtant pas sans savoir que si appel il y a eu , c'est venant d'un pays hors de Chine que vinrent ces appels ( les Etats-Unis pour ne pas les nommer) et que ces appels ne trouvèrent le moindre écho.

    Il faudra qu'un jour , on se rende compte , en occident, que le Parti Communiste Chinois jouit d'une base solide et populaire . Comment pourrait-il en être autrement pour une équipe qui gagne.

    Quand Jacques Dutronc chantait "700 millions de chinois " , la Chine était au même niveau que l'Afrique , avec un niveau économique inférieur à l'Amérique latine.Aujourd'hui , elle n"a plus que les USA en point de mire , même si elle traîne un boulet de 600 millions de pauvres. Pauvreté qu'elle mettra 20 ans à éradiquer , si elle continue sur le même rythme sa progression économique.