intrenet

  • Les internautes chinois pourraient bientôt accéder à Internet par le LiFi en remplassement du WiFi

    lifi_environment.jpg

    Les expériences réussies des scientifiques chinois suggèrent que les internautes du pays pourraient bientôt accéder à Internet par le LiFi, soit la transmission de données par la lumière, au lieu du WiFi.internaute

    Le LiFi est une nouvelle technologie qui permet de transmettre des données par la lumière grâce à des ampoules LED qui servent d'émetteurs et non par les ondes radio comme le WiFi, a expliqué jeudi Chi Nan, professeur en technologies informatiques de l'Université Fudan de Shanghai.

     

    La vitesse de transmission des données par les ampoules LED peut atteindre 150 mégabits par seconde, ce qui est plus rapide que la vitesse moyenne de la connexion à haut débit en Chine, a indiqué Mme. Chi, qui dirige une équipe de recherche sur le LiFi comprenant des scientifiques de l'Institut de la physique technique de Shanghai de l'Académie chinoise des Sciences.

     

    Dix prototypes de kit LiFi seront exposés lors de la Foire internationale de l'Industrie de Chine qui ouvrira le 5 novembre à Shanghai.

     

    Les équipements actuels de transmission sans fil des signaux sont chers et peu efficaces en comparaison du LiFi, a noté Mme. Chi.

     

    images.jpg

     

    "Et pour ce qui est de la téléphonie mobile, des millions d'antennes-relais ont été installées à travers le monde pour intensifier le signal mais la plupart de l'énergie est consommée par leurs systèmes de refroidissement', a-t-elle expliqué. "Le taux d'utilisation de l'énergie est de seulement 5%."

     

    Contrairement aux antennes-relais, il est possible d'utiliser un nombre quasiment illimité d'ampoules LED.

     

    Cependant, un long chemin reste à parcourir avant de faire du LiFi un succès commercial, a conclu Mme Chi.

     

    Le terme LiFi, "Light Fidelity", a été utilisé pour la première fois par Harald Haas, professeur de communication mobile à l'Université d'Edimbourg en 2011.

     

    lifi_4.png