incendie

  • 150 élèves sont à l'hôpital, dont dix dans un état critique, suite à un exercice d'incendie dans une école de la province du Gansu (nord de la Chine)

    Plus de 150 élèves sont à l'hôpital, dont dix dans un état critique, après avoir inhalé de la fumée provenant de dispositifs chargés de diffuser de la fumée et qui ont été utilisés vendredi lors d'un exercice d'incendie dans une école de la province du Gansu (nord-ouest de la Chine).

    Les 165 élèves de l'école secondaire de la ville de Tianshui se trouvent dans quatre hôpitaux, et 90 d'entre eux ne nécessitent pas une observation médicale intensive, selon un communiqué publié lundi par le gouvernement de Tianshui.

    Un rapport publié dimanche a annoncé qu'il n'y avait que neuf élèves hospitalisés suite à l'accident.

    D'après le gouvernement, 412 élèves ont participé à cet exercice, durant lequel des dispositifs diffusant de la fumée ont été utilisés pour simuler un incendie. La plupart des élèves ont commencé à tousser et vomir après avoir inhalé la fumée.

    Un groupe d'experts désignés par la Commission nationale de la Santé et de la Planification familiale est arrivé tôt lundi à Tianshui afin de participer aux soins.

    22640019.jpg

     

  • Urgent:un tanker en feu au large de Shanghai

    CLfE0LEWcAAgxNl.jpg

    Un incendie s'est déclaré sur le tanker Ye Chi transportant 29.000 tonnes de pétrole lundi au large de Shanghai (Chine), deux marins ont été grièvement blessés.

    Le navire, qui transportait 25 marins à son bord, assurait la liaison Shanghai-Singapour. L'incendie s'est déclaré au sud de Shanghai.

    L'opération de sauvetage est en cours. Des hélicoptères et des navires de sauvetage sont à pied d'œuvre.



  • La paranoïa enfantine des Etats-Unis ne fait qu'affaiblir leurs liens avec la Chine (Xinhua)

    Le gouvernement américain a encore une fois succombé à sa paranoïa face à la Chine en exprimant du scepticisme et des doutes presque réflectifs par rapport à l'initiative chinoise de Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), après que la Grande-Bretagne a annoncé sa volonté d'adhérer à la banque.

    La Grande-Bretagne a annoncé jeudi espérer devenir le premier pays occidental majeur à se joindre à la BAII, dont le siège sera à Beijing.

    La banque a été inaugurée à Beijing en 2014 pour promouvoir l'investissement dans divers secteurs tels que le transport, l'énergie et les télécommunications.

    Cependant, l'annonce de la Grande-Bretagne a été reçue froidement par Washington, qui a soulevé des inquiétudes quant aux normes de gouvernance et de protection environnementale et sociale de la BAII.

    La réponse du gouvernement américain ne démontre rien d'autre qu'une paranoïa enfantine envers la Chine, une attitude qui, cependant, ne surprend pas vraiment, compte tenu que Washington se complait dans cette mentalité depuis des années.

    Certains politiciens américains ont tendance à percevoir chaque manœuvre de la Chine avec une profonde méfiance. Parfois, ils ne peuvent tout simplement pas se retenir de faire des commentaires irresponsables lorsqu'il est question d'affaires concernant le pays asiatique en émergence rapide.

    Ils ont tendance à fermer les yeux sur les efforts constructifs déployés par le Chine, et il n'y a pas d'exception lorsqu'il est question des initiatives de la Chine de créer la Zone économique de la Route de la Soie et la Route maritime de la Soie du 21e siècle lancées en 2013 ainsi que le Fonds de la Route de la Soie conçu pour financer ces initiatives.

    Il semble qu'il faut rappeler au gouvernement américain que la partialité et la méfiance stratégique profonde contre la Chine n'aident aucunement à l'établissement de relations saines avec la Chine.

    D'ailleurs, une méfiance aussi profonde, ou paranoïa, ne ferait qu'empêcher les deux pays de restreindre leurs divergences et d'élargir leur coopération dans plusieurs domaines, et finalement mettrait en péril les efforts d'établissement d'un nouveau type de relations entre pays majeurs.

    Il est impératif pour Washington de changer sa mentalité et de se débarrasser de sa paranoïa envers la Chine.

    Après tout, ce dont les deux pays ont besoin est un nouveau modèle de relations réciproques marquées par la coopération et les résultats gagnant-gagnant, ce qui pourrait apporter des bénéfices réels aux peuples des deux pays.

    Cela ne peut être accompli que grâce à un travail acharné, des efforts conjoints et par-dessus tout, une confiance mutuelle.

     

                                             Nouvelles en Bref

      Le commissaire d'Expo Milano 2015, Giuseppe Sala, a indiqué que la Chine serait le pays le mieux représenté lors de l'exposition universelle de 2015 à Milan.

    Zhou Mingwei : la communication internationale doit se perfectionner pour mieux rapporter les réalités chinoises.

    Selon des internautes, la centrale électrique Huaneng, située à Sihui, dans l'est de la capitale chinoise, a pris feu vers 15h vendredi. La cause de l'incident et le nombre des blessés restent imprécis jusqu'à présent. Plusieurs hélicoptères ont participé aux opérations de secours.

     

  • Chine:incendie dans un village ancien à Shangri-la

     

    feu.jpg

    Une centaine d'habitations ont été ravagées par l'incendie qui a éclaté samedi à 1h27 dans un village ancien à Shangri-la, un site touristique de la province du Yunnan (sud-ouest).

    L'incendie a été maîtrisé à 10h30 dans le village ancien de Dukezong, où la plupart des constructions sont en bois, rendant la tâche difficile aux sapeurs-pompiers, a indiqué un porte-parole du gouvernement local.

    Plus de 1.000 personnes ont été mobilisées pour éteindre le feu.

    Le nombre de victimes reste inconnu pour le moment et l'enquête sur la cause de l'incendie est en cours.

    Dukezong, signifiant "village de la Lune" en tibétain, a été construit il y a 1.300 ans et est devenu un important repère sur la Route de la Soie. C'est actuellement l'un des sites touristiques les plus renommés à Shangri-la, connu pour ses anciennes habitations tibétaines bien préservées.

    feu2.jpg

    a.jpgTouristes chinois + 1 Belge

    à Shangri la

     

  • Cinq personnes sont détenues après l'incendie d'un gratte-ciel à Guangzhou

     

    feu.jpg

    Cinq personnes ont été placées en garde à vue après qu'un incendie eut ravagé un gratte-ciel au centre-ville de Guangzhou, capitale de la province du Guangdong, en Chine du Sud, a déclaré la police locale mardi.

    Les cinq personnes ont été arrêtées pour leurs rôles présumés dans l'incendie qui a éclaté dimanche soir au Jianye Mansion, un édifice de 25 étages, selon la police de l'arrondissement Yuexiu.

    L'incendie a fait rage pendant plus de onze heures avant d'être maîtrisé à 6 h lundi; le bâtiment était enveloppé de flammes aveuglantes et de nuages de fumée noire, ont déclaré les journalistes de Xinhua qui étaient sur les lieux.

    feu.jpg

     

    Aucun mort ni blessé n'a été signalé, mais le feu a de nouveau mis en évidence la capacité limitée de certaines villes à lutter contre les incendies dans les gratte-ciel. Les journalistes ont rapporté que l'eau des camions d'incendie ne pouvait atteindre que le dixième étage de l'immeuble.

    Un total de 58 camions d'incendie et de 350 pompiers avaient été mobilisés pour éteindre l'incendie.

     

    Cinq personnes sont détenues après l'incendie d'un gratte-ciel à Guangzhou

     

    Dans plusieurs villes chinoises, et notamment à Shenzhen (sud de la Chine) , lors de la conception du bâtiment, les pompiers sont consultés et ont un avis capital sur l'élaboration du projet. Le bâtiment doit  se trouver à une distance inférieure à 3km d'une caserne de pompiers. Les étages du bas de l'immeuble doivent rester accessibles de l'extérieur, et pour les étages se trouvant à plus de 50m du sol un système de colonnes d'eau doit être mise en place.

  • Lors d'un incendie dans un lotissement de nombreuses personnes sauvées, grâce à une jeune fille courageuse

    Xia Juan en classe.

     

    Un grand incendie a éclaté au matin du 3 novembre dans un lotissement de la rue 35 de la ville de Nanchang, province du Jiangxi. Les habitants pleurent la mort d'un lycéen, mais ils connaissent aussi par cœur le nom d'une jeune fille de 12 ans, Xia Juan. Quand elle a découvert l'incendie, elle n'a pas fui immédiatement, elle a d'abord réveillé ses voisins en frappant à leurs portes. Grâce à son avertissement, au moins quinze habitants ont survécu.

    Les décombres des habitations détruites par l'incendie.

    Les habitations incendiées étaient construites en bois et briques et des produits inflammables s'y étaient amassés. Avant le drame, les parents de Xia Juan, tous deux éboueurs, s'étaient levés très tôt comme d'habitude pour travailler dans les rues, tandis que Xia Juan s'était éveillée aux alentours de deux heures pour lire à l'approche d'un examen. À 2 h 15, une coupure de courant s'est produite, et elle a entendu des éclatements très rapides. En sortant, elle a découvert l'incendie dévorant la porte de la rue 35. Avant de s'enfuir, elle est allée frapper aux portes pour réveiller ses voisins. « J'étais très paniquée. J'ai même oublié de mentionner l'incendie, seulement «vite, levez-vous», en frappant aux portes des voisins », explique-t-elle.

    « C'est elle qui nous a sauvés. C'est une fille très courageuse », disent ses voisins.

    Xia Juan en train de faire ses devoirs

     


     

  • TOUR INFERNALE DE SHANGHAI , UNE SURVIVANTE PARLE

    Incendie à Shanghai : une survivante parle de son expérience
     

    Le bilan des morts dans l'incendie survenu lundi dans une tour résidentielle de 28 étages à Shanghai s'est élevé à 53, selon les dernières informations.

    Par ailleurs, d'après des sources provenant de l'hôpital, plus de 100 personnes ont été hospitalisées.

    La cause de l'incendie reste encore inconnue, mais un témoin du nom de mademoiselle Qian a déclaré avoir vu des matériaux de construction prendre feu en premier puis l'incendie se serait propagé à l'échafaudage.

    Toujours selon le même témoin, à ce moment elle était en train de participer aux travaux de rénovation dans le bâtiment, soudain elle s'est aperçue que des fumées épaisses entouraient l'immeuble. La pièce où elle se trouvait a été immédiatement remplie de fumée et il était par la suite difficile de respirer. Enfin, se couvrant le visage à l' aide d'un mouchoir humide, elle a réussi à s'échapper par les issues de secours. (Jin Jing)

    Le gouvernement de l'arrondissement de Jing'an a mis à disposition de la nourriture et des hébergements aux habitants affectés qui ont été évacués dans des hôtels à proximité.

    Le bâtiment, construit dans les années 1990, habritait principalement des enseignants de plusieurs écoles de Jing'an, dont la plupart à la retraite.

  • INCENDIE DANS LE CENTRE DE LA CHINE.

    Incendie dans un marché de gros dans le centre de la Chine
      

         WUHAN, 5 février (Xinhua) -- Un incendie s'est déclaré jeudi  matin dans un marché de gros de la ville de Wuhan dans la province du Hubei (centre). 

         L'incendie s'est produit vers 09H30 dans un bâtiment de  neuf étages, le Yuanxiang, situé dans le marché de gros  Hanzhengjie. 

         Les premier, deuxième et troisième étages sont occupés par des  magasins et des entrepôts. Les autres étages sont des  appartements. Le nombre d'habitants présents dans l'immeuble est  inconnu.  

         Des journalistes de l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle)  ont constaté que des douzaines de voitures de pompiers et des  secouristes sont sur les lieux. 

         L'incendie n'est pas encore éteint et aucun bilan ne peut être  établi pour l'instant