hypermarché

  • Fraude sur les prix : encore une fois chez Carrefour

    001aa0bab90b12313c7701.jpg

    http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6651/zh/archive/2012/12/11/fraude-sur-les-prix-encore-une-fois-chez-carrefour.html
    http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6651/en/archive/2012/12/11/fraude-sur-les-prix-encore-une-fois-chez-carrefour.html

    Un scandale vient entacher de nouveau la réputation du distributeur français en Chine. Un supermarché Carrefour dans la ville de Taiyuan, capitale de la province du Shanxi, est impliqué dans un scandale de fraude sur les prix à l'issue d'une enquête préliminaire menée par les autorités locales compétentes, a annoncé le Bureau de contrôle des prix de la ville le 10 décembre.

     

    Ce magasin est accusé d'avoir étiqueté des produits à des prix inférieurs à ceux réellement facturés à la caisse. Selon le porte-parole du magasin, un responsable de la direction du groupe s'est déjà rendu à Taiyuan et interviendra dans cette affaire.

    En juin, six magasins Carrefour de Wuhan, la capitale de la province centrale du Hubei, ont payé des amendes de plus de 450 000 yuans (55 620 euros) pour avoir commis des fraudes sur les prix. Début 2011, Carrefour s'est retrouvé impliqué dans une affaire de fraude sur les prix à la suite de contrôles menés à travers le pays, ce qui avait suscité de nombreuses critiques selon lesquelles le géant français avait bafoué l'intérêt des consommateurs.

     Fraude sur les prix : encore chez Carrefour

    Pourquoi ce genre de pratiques ne cesse de se produire chez le no1 de la grande distribution en Europe ?

     

    « Ce problème est en partie dû au manque de contrôle au sein de l'entreprise. C'est pourquoi de nombreux scandales commerciaux se produisent dans ses magasins en Chine, mais pas en Europe. Ce genre d'escroquerie va d'ailleurs se généraliser sur l'ensemble du secteur », a commenté Ma Lin, avocat de l'Université du Sud-Est. « La situation est de plus en plus complexe aujourd'hui, dès lors que les hypermarchés doivent faire face à de nouveaux concurrents :les vendeurs en ligne. Ils sont donc plus susceptibles d'adopter des mesures extrêmes pour pouvoir rester concurrents. Or, une fraude reste une fraude, la direction de l'entreprise ne peut pas échapper aux critiques».

    Selon les experts, les sanctions concernant les fraudes sont légères par rapport aux profits commerciaux que les commerçants peuvent en retirer, c'est pourquoi les nombreux avertissements et amendes infligés par l'administration locale n'ont pas pu empêcher ces problèmes de se reproduire chez Carrefour, ce qui explique ces scandales incessants du géant mondial de la distribution en Chine.

    « A l'heure actuelle, la loi chinoise punit les fraudes commerciales mais évidemment pas assez, ce qui a rendu certains commerçants plus audacieux dans les manipulations des étiquettes affichant des prix mensongers. En effet, il faut appliquer des sanction plus rigides pour faire disparaitre toute tricherie dans le commerce en Chine », ajoute Ma Lin.

     

  • ''Fraude sur les prix'' à nouveau Chez Carrefour

    sans-titre.png

    La fraude sur les prix encore chez Carrefour ? un an et demi après la scandale de Carrefour en Chine, le grand distributeur français fait de nouveau l'objet de sanctions sevères, estimé à 450,000 yuans, pour être accusés de tricheries sur les prix, dans ses 6 magasins à ville de Wuhan. Une annonce publique d'excuse a été publié hier auprès de ses clients par Carrefour China.

    Ce que constate le consommateur chinois est identique aux nombreux problèmes chez Carrefour Belgique où il vaut mieux contrôler son ticket de caisse . Il est rare qu'il n'y ait pas d'erreur ,et toujours au profit de la grande surface.

     

    Une casserole de marque «Ai Shi Da », dont le prix d'origine était 199 yuans, a été remise en vente pour un prix de 239 yuans durant la promotion du 3 au 16 juin.

     

    Carrefour a reconnu cette 'erreur' sur les prix dans son communiqué d'hier en présentant toutes ses excuses pour les 'inconvénients' causés aux consommateurs.

     

     

     

    Pourtant, carrefour n'a donné aucune réponse face à l'intérrogation de la presse: pourquoi le même problème réapparaît toujours malgré des multiples avertissements?

     

    « Aucun distributeur n'endommage intentionnellement sa réputation. Ce n'est pas que Carrefour ne veuille pas se corriger, la situation est hors de contrôle. Il est impossible que tant de magasins dans l'ensemble du pays puissent changer en un si bref délai. Au fond, c'est une question de gestion », a révelé un ancien responsable de l'hypermarché.

     

    Selon un expert du secteur, le départ des cadres a aussi sérieusement nui à Carrefour, ainsi que l'insuffisance des effectifs employés par les magasins. Les postes des cadres démissionnaires sont encore vacants. Pour ces raisons, Carrefour se trouve dans une situation d'anarchie en matière de gestion et de relations publiques, et il lui est donc difficile d'améliorer dans un bref délai la gestion dans l'ensemble de ses magasins.

     

    La CERD avertit encore que les consommateurs doivent étudier soigneusement les étiquettes dans les magasins et les affiches ou dépliants promotionnels. Après avoir payé en caisse, il est sage de conserver les reçus et comparer les prix de promotion, ceux sur les étiquettes et ceux payés.

     

    Les consommateurs doivent développer un nouveau sens de l'éthique et de l'autoprotection. En découvrant des actes de tricherie sur les prix, ils peuvent les dénoncer aux départements des prix.