helongjiang

  • Une nouvelle liaison ferroviaire relie la ville chinoise de Harbin (nord-est) à l'Europe

    1115607585_title0h.jpg

    Un nouveau service de fret ferroviaire reliant la ville chinoise de Harbin (nord-est) à l'Europe a été inauguré samedi, ouvrant une nouvelle route commerciale entre la Chine et l'Europe.

    Le train a quitté la gare de Harbin, capitale de la province du Heilongjiang, samedi à 10h00, transportant 49 conteneurs de marchandises chinoises, telles que des produits électroniques et des pièces automobiles fabriqués dans le nord et le nord-est du pays, d'une valeur totale de 3 millions de dollars.

    Au cours de ce trajet de 9.820 km, le train passera par la Russie et la Pologne avant d'atteindre sa destination, Hambourg, en Allemagne, a indiqué Tu Xiaoyue, directeur général de HAO Logistics Co., Ltd, une joint-venture qui gère ce service.

    Un train partira une fois par semaine, et chaque trajet durera quinze jours. Le service transportera des marchandises depuis la Chine, la République de Corée et le Japon ainsi que depuis des pays européens tels que l'Allemagne, la Pologne, la France, l'Espagne et l'Italie.

    Plusieurs villes chinoises, dont Chongqing, Chengdu, Changsha, Hefei, Yiwu et Suzhou, ont lancé des servies similaires à destination de l'Europe avec comme destination Anvers,Rotterdam, Varsovie et même Madrid. Le coût est moindre et deux à trois fois plus rapide que les routes maritimes.

    Harbin-St-Sophia-Cathedral-01-Ivan-Walsh.jpg

    Cathédrale Sainte-Sophie à Harbin

     

  • Un trafiquant de tigre de Sibérie a été condamné à sept ans et demi de prison en Chine

    tigre_siberie_03.jpgUn trafiquant de tigre de Sibérie a été condamné à sept ans et demi de prison par un tribunal dans l'est de la Chine pour achat illégal d'espèces menacées.

    Wang, âgé de 31 ans, originaire de la province du Jiangxi, a été condamné à une amende de 50.000 yuans (6.000 €) par le Tribunal populaire du district de Lucheng à Wenzhou, dans la province du Zhejiang.

    Wang et un autre homme, Yang, s'étaient fait prendre avec un tigre mort le 8 janvier dans le centre-ville de Wenzhou. Wang avait été capturé par la police mais Yang s'était enfui.

    Yang avait acheté le tigre le 5 janvier dans la province de l'Anhui pour 190.000 yuans et l'avait transporté à Wenzhou, où il comptait le vendre à Wang pour 250.000 yuans.

    Le Bureau national des forêts a confirmé que l'animal, actuellement dans une chambre froide du zoo de Wenzhou, était un tigre de Sibérie, cependant la cause du décès et l'origine du tigre restent inconnues, car le vendeur dans l'Anhui n'a pas encore été retrouvé.

    Yang, finalement arrêté peu après, attend son procès à Wenzhou pour les mêmes chefs d'accusation.

    Le tigre de Sibérie, l'un des mammifères les plus rares au monde, vit principalement dans l'est de la Russie, le nord-est de la Chine ainsi que les parties du nord de la péninsule coréenne. Moins de 500 tigres de Sibérie vivent encore à l'état sauvage.

    La Chine estime à entre 18 et 22 le nombre de tigres de Sibérie à l'état sauvage sur son territoire.

     

    images.jpg

     

     

  • La Chine industrialise la désalinisation de glace de mer

    bo.jpg

    La Chine commencera bientôt la production d'une grande quantité d'eau douce par désalinisation de glace de mer, a déclaré mardi une équipe de recherche de l'Université normale de Beijing et la Beijing Huahaideyuan Technology Co. Ltd.

    Ces deux parties ont en effet signé mardi un accord de transfert de technologie de désalinisation de glace de mer.

     

    La société devrait être capable de produire au moins un milliard de mètres cubes d'eau douce par an d'ici 2023, a indiqué Yu Jian, président directeur de la société.

     

    La salinité de la glace de mer est comprise entre 0,4% et 0,8%, bien en dessous de celle des eaux de mer, qui se situe entre 2,8% et 3,1%, a expliqué le professeur Gu Wei, directeur de l'équipe de recherche.

     

    L'équipe maîtrise en effet les principes et technologies fondamentales de désalinisation de la glace de mer et a développé l'équipement nécessaire à ce processus, dont une plate-forme brise-glace et un collecteur de glace, a-t-il ajouté.

    images.jpg

     

    La salinité des eaux de mer après désalinisation est de 0,1%, ce qui répond aux normes nationales. L'eau pourra être utilisée dans l'agriculture, l'industrie et même en tant qu'eau potable, a-t-il précisé.

     

    Le coût de la désalinisation devrait baisser à 4 yuans par tonne, a-t-il estimé.

     

    Le projet de désalinisation de glace de mer a débuté en Chine en 1996 lorsque Shi Peijun, un professeur de l'Université normale de Beijing, réalisait que la désalinisation de la glace pourrait atténuer la pénurie d'eau autour de la région de la baie Pan-Bohai dans le nord de la Chine.

     

    Le projet a reçu un total de 29,72 millions de yuans (4,88 millions de dollars) de divers départements gouvernementaux au cours des 18 années passées.

     

    En hiver dans les océans de hautes latitudes, il y a de grandes réserves de glace de mer, qui sont désormais considérées comme une nouvelle ressource d'eau douce par les scientifiques.

    sans-titre.png