hefei

  • 25 personnes condamnées pour des avortements illégaux dans l'est de la Chine

    Ving-cinq personnes ont été condamnées à des peines de prison ou mises sous surveillance dans la province orientale de l'Anhui pour avoir pratiqué des tests de vérification du sexe sur des foetus ainsi que des avortements illégaux, a annoncé mardi un tribunal local.

    Le Tribunal populaire du district de Shushan, dans la ville de Hefei, capitale provinciale, a ouvert lundi le procès de plusieurs suspects, dont Liu Caiyun et Wu Chunhong, accusées d'avoir mené des opérations médicales illégales de contrôle des naissances.

    Liu Caiyun a été condamnée à deux ans et neuf mois de prison et 150 000 yuans (23 809 dollars) d'amende, alors que Wu Chunhong a reçu une peine de deux ans et trois mois de prison et une amende de 100 000 yuans.

    Liu Caiyun et Wu Chunhong ont été arrêtées le 17 novembre 2011 alors qu'elles menaient des avortements sur trois femmes. Une enquête ultérieure a montré que 23 autres personnes étaient impliquées avec ces deux suspectes, faisant de cette affaire d'avortements illégaux la plus grave qu'ait connu la province ces dernières années.

    Cette bande a offert des tests pour déterminer le sexe des foetus et des avortements à près de 100 femmes au cours des trois dernières années, amassant d'importantes sommes d'argent, a indiqué le tribunal.