handicapes

  • AH LES BELLES DANSEUSES.

    Voici la fameuse troupe d'artistes handicapés de Beijing,les musiciens sont aveugles et les danseuses,toutes plus jolies les unes que les autres sont sourdes et muettes. Leur prestation est extraordinaire et je ne me lasse d'aller les voir et revoir. .Ici,la plus grande danseuse chinoise au sommet de son art qui interprète "La danse du paon" . Cette étoile de la danse chinoise appartient à l'ethnie Dai. Il n'est pas rare que des individus issus de minorités ethniques s'illustrent. Ainsi de nombreux chinois de l'ethnie tibétaine se sont illustrés en hissant la flamme olympique au sommet de Zhumulangma(everst)accompagnés d'un membre de l'ethnie Tu.

  • CHINE,AIDE AUX HANDICAPES

    Chine: accès facilité pour les handicapés de Beijing après les Jeux paralympiques
      

       BEIJING, 13 novembre (Xinhua) -- Les individus physiquement  défavorisés de Beijing ont vu leur vie s'améliorer grâce à de  meilleures installations pour handicapés, héritage des Jeux  paralympiques du mois de septembre. 

         Au Grand Théâtre national de Beijing, deux employés ont été  chargés de l'accès pour fauteuils roulants. "Bien que les  Paralympiques soient terminés, environ 20 personnes par jour  nécessitent ce service," ont-ils dit. 

         Yang Xiaoxin, qui revient juste des Etats-Unis, aide sa soeur  aînée de 54 ans, qui a du mal à marcher en raison d'une maladie à  la jambe, à visiter la place Tian'anmen.  

         "J'ai constaté que notre peuple et le gouvernement avaient  pris conscience des besoins des personnes handicapées," a-t-elle  dit, "et les installations pour handicapés ont été grandement  améliorées." 

         "Mais les pancartes et les indications sont difficiles à  suivre, surtout dans le métro et dans les gares. Nous devons  souvent nous renseigner auprès du personnel pour trouver les accès adaptés", a-t-elle ajouté. 

         Un responsable de la Gare de Beijing nommé Liu a expliqué: "Il est plus facile pour les personnes handicapées de prendre contact  avec le personnel dès leur arrivée. Les employés sont prêts à les  aider et à leur fournir les indications dont ils ont besoin." 

         Les taxis sont une autre option pour les handicapés. Teng Feng, un responsable du centre de contrôle des taxis de Beijing, a  indiqué à Xinhua que 70 taxis accessibles aux handicapés avaient  été mis en place pour les Jeux olympiques, et qu'ils étaient  toujours en service aujourd'hui. 

         "Nous recevons des dizaines d'appels par jour de personnes  souhaitant prendre rendez-vous," a-t-elle dit. 

         "Les Paralympiques de Beijing nous ont laissé un large  éventail d'installations améliorées. Et grâce aux jeux, la société toute entière a pris conscience des besoins des handicapés, ce qui est bien plus important," a dit Zhao Chunlan, un responsable de  l'association de Beijing pour les handicapés. 

         Avant les Jeux olympiques, le gouvernement municipal de  Beijing a installé 107 ascenseurs pour handicapés dans les  stations de métro et a modifié 300 arrêts de bus afin d'en  faciliter l'accès. De plus, la ville compte environ 2 800 bus  spéciaux. 

         Environ 880 rues de la ville comportent des trottoirs pour les aveugles. La majorité des personnes interrogées ont déclaré être  conscientes de l'usage de ces trottoirs.

  • JEUX PARALYMPIQUES

    Les JP de Beijing sont les "meilleurs souvenirs" de Akiko Ito

    Les Jeux Paralympiques (JP) seront "gravés dans nos mémoires", a indiqué Akiko Ito, la responsable en chef du secrétariat pour la Convention internationale sur les droits des personnes handicapées, dans un entretien à Xinhua.

    Du 6 au 9 septembre, Mme Ito a accompagné le sous-secrétaire général pour les Affaires économiques et sociales des Nations Unies, Sha Zukang, à Beijing, où ils ont visité le Village paralympique, assisté à la cérémonie des JP et rencontré les responsable de la Fédération chinoise des personnes handicapées (FCPH).

    La cérémonie d'ouverture des JP "était extraordinaire", a confié Mme Ito, dans l'entretien téléphonique accordé depuis son domicile à Tokyo.

    "Je n'ai jamais vu de telles choses dans ma vie professionnelle et personnelle", a-t-elle affirmé. "Artistique et belle à couper le souffle", la cérémonie d'ouverture était pleine d'expressions modernes et culturelles des forces athlétiques, selon Mme Ito.

    Elle s'est déclarée très impressionnée par la scène où Hou Bin, l'athlète chinois unijambiste, s'est hissé à mains nues sur une corde de 40 mètres de long avant d'allumer le chaudron lors de la cérémonie d'ouverture.

    L'allumage du chaudron était un manifeste de la potentialité de l'être humain, à laquelle personne ne doit imposer de limite, a-t-elle indiqué.

    "Le message est tellement significatif qu'il sera gravé dans nos mémoires toute notre vie. Un événement magnifique", a souligné Mme Ito.

    En 1986, Akiko, alors étudiante, a effectué une visite à Beijing, où elle a été impressionnée par la longue histoire et le patrimoine culturel de la Chine. Depuis lors, elle est revenue plusieurs fois dans la capitale chinoise, où elle a trouvé à chaqu'une de ses visites d'énormes changements.

    Aujourd'hui, Beijing est devenue très moderne, et peut être comparée à n'importe quelle métropole dans le monde, a commenté Mme Ito.

    Elle a expliqué qu'avant son voyage en Chine pour assister aux JP, elle a été informée par ses amis du fait que Beijing est devenue "très accessible".

    Sur place, elle a été surprise de constater l'accessibilité du Village paralympique, où les gens, y compris les handicapés, peuvent flâner partout, sans rencontrer aucun obstacle.

    Elle s'est déclarée étonnée du fait que toutes les installations spécialement conçues pour les personnes handicapées à Beijing demeureront ouvertes au public après les JP.

    Cette planification est "très impressionnante" et permettra aux visiteurs venus des quatre coins du monde, y compris aux personnes handicapées, de travailler, étudier et faire ce qu'ils veulent, a-t-elle expliqué.

    Mme Ito a confié qu'elle a été "touchée et impressionnée" par les jeunes chinois qui "s'engagement activement aux objectifs du développement social, tels que l'égalité et l'aide aux personnes handicapées".

    Avec leurs ambitions de réussite au niveau international, ils seront fiers d'être capables de servir comme membres de la société, a-t-elle assuré.

    En qualité de responsable de l'ONU pour les affaires relatives aux personnes handicapées, Mme Ito connaît bien les progrès que la Chine a réalisés dans la promotion de la cause des personnes handicapées.

    Selon elle, le gouvernement chinois oeuvre pour la promotion de l'éducation et l'embauche des personnes handicapées.

    La promotion de la cause des handicapés est devenue l'une des priorités nationales du gouvernement chinois, a-t-elle souligné, ajoutant que même dans les régions éloignées comme le sud-ouest de la Chine, telles que les provinces du Yunnan et du Sichuan, des employés de la FCPH travaillent depuis des années pour sensibiliser les populations locales sur la cause des personnes handicapées.

    Elle a également fait l'éloge du rôle dirigeant que joue la Chine dans la mobilisation des efforts pour élaborer la Convention internationale sur les droits des personnes handicapées, la première de l'ONU pour protéger les droits et la dignité de ces personnes.

     

    Source: xinhua