hamas

  • La Chine appelle à un cessez-le-feu à Gaza avec une proposition en cinq points

    133529022_14071094956691n.jpg

    LE CAIRE, 3 août (Xinhua) -- Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, en visite au Caire, a demandé dimanche à Israël et au Hamas, mouvement palestinien qui contrôle la bande de Gaza, de cesser les violences, appelant Israël à lever son blocus de l'enclave et à libérer les Palestiniens.

    Wang Yi, qui a entamé samedi une visite de deux jours en Egypte, a avancé une proposition de cessez-le-feu à Gaza en cinq points, indiquant que la Chine soutenait fermement la paix entre les Palestiniens et Israël et voulait jouer un rôle de médiateur sincère.

    Le chef de la diplomatie chinoise a exhorté les deux parties à appliquer un cessez-le-feu complet afin de protéger les vies des populations et de maintenir la paix régionale. "Tous les mouvements, y compris les frappes aériennes, l'offensive terrestre et les tirs de roquettes, doivent cesser. Tout abus de la force qui a provoqué la mort de civils est inacceptable. Tous les comportements de violence contre violence doivent être abandonnés", a déclaré M. Wang, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue égyptien Sameh Choukri.

    Il a souligné le soutien de la Chine à l'initiative de trêve proposée par l'Egypte et d'autres pays, exhortant Israël et la partie palestinienne à cesser de poursuivre leurs demandes unilatérales en faisant recours à la force. Les deux parties doivent chercher à atteindre des programmes avec la sécurité mutuelle par des négociations responsables et établir un mécanisme de sécurité nécessaire, a indiqué M. Wang, ajoutant que pendant cet processus, Israël devait lever son blocus de sept ans de la bande de Gaza et libérer les Palestiniens. D'autre part, les préoccupations responsables d'Israël pour ses questions de sécurité doivent également être prises en compte, a noté M. Wang.

    A la mi-juillet, l'Egypte a proposé une initiative de cessez-le-feu à Gaza qui a d'abord été acceptée par Israël. Mais, le Hamas a rejeté l'initiative égyptienne, estimant que la proposition n'était pas complète et ne garantissait pas qu'Israël mettrait fin à son blocus de la bande de Gaza.

    Wang Yi a réaffirmé le soutien de la Chine aux demandes raisonnables et droits légaux du peuple palestinien à l'établissement d'un Etat indépendant. Il a noté que les deux parties devaient considérer les négociations de paix comme un choix stratégique inébranlable, et faire de leur mieux pour renouveler les dialogues et parvenir à un consensus le plus tôt possible, afin d'éviter l'échec des négociations et l'escalade de la confrontation.

    Le ministre chinois des Affaires étrangères a également appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à prendre la responsabilité nécessaire et à jouer un rôle important dans la résolution du conflit en cours entre les Palestiniens et Israël. La communauté internationale doit travailler également en coordination à la résolution de la question.

    Le monde doit aussi accorder une grande attention à la situation humanitaire en Palestine, particulièrement dans la bande de Gaza, a souligné M. Wang, ajoutant que la communauté internationale devait apporter à temps des aides et des soutiens nécessaires.

    "La Chine accordera une aide humanitaire d'urgence de 1,5 million de dollars US au peuple de Gaza, alors que la Croix-Rouge chinoise fournira également du soutien humanitaire à la bande de Gaza", a-t-il déclaré. "La Chine veut travailler avec la communauté internationale et faire des contributions pour mettre fin au conflit palestino-israélien".

  • LA CHINE CONDAMNE LE HAMAS ET ISRAEL

    La Chine appelle à arrêter immédiatement les opérations militaires à Gazaxin_27ed9bb71f1941118e9a63d12ae7bed2[1]
    KUWEIT, 28 décembre-- Le vice-Premier ministre  chinois Li Keqiang, en visite au Koweït, a déclaré dimanche que la Chine appelle les parties concernés à arrêter immédiatement les  opérations militaires dans la bande de Gaza et à prendre des  mesures pour apaiser la tension. 

         M. Li a discuté avec l'émir du Koweït Cheikh Sabah al-Ahmad al- Jaber al-Sabah de la situation dans la bande de Gaza, sur laquelle Israël a lancé des frappes aréiennes depuis samedi. 

         Le vice-Premier ministre chinois a affirmé que la Chine était  choquée et très préoccupée par les opérations militaires à Gaza  qui a causé d'importantes pertes civiles. 

         Alos que la communauté internationale consacre de grands  efforts au processus de paix au Moyan-Orient, les parties  concernées ont recours à la force pour régler leur différend, a  dit M. Li. 

         "Cela est à l'encontre des efforts déployés par la communauté  internationale", a-t-il souligné. 

         Le vice-Premier ministre chinois a exhorté les Israéliens et  les Palestiniens, notamment le Hamas, à tenter de régler le  problème par le dialogue afin de réaliser au plus tôt la paix et  la stabilité au Moyen-Orient.  

         Il a déclaré que la Chine, en tant que membre permanent du  Conseil de sécurité de l'ONU, soutient depuis toujours le  processus de paix au Moyen-Orient. 

         "La Chine soutient les efforts faits par toutes parties,  notamment les pays arabes, pour réaliser une paix globale et juste dans la région", a-t-il dit. 

         L'émir Al-Sabah a exprimé son appréciation sur la position de  la Chine conernant le problème du Moyen-Orient, disant que le  Koweït souhaite travailler avec la Chine pour atténuer la tension  et promouvoir la paix dans la région. 

         Le vice-Premier ministre chinois est arrivé samedi au Koweït  pour une visite de quatre jours.