gugé

  • Tibet : 57 millions de yuans pour maintenir les ruines de la dynastie des Gugé

    Le gouvernement a investi plus de 57 millions de yuans (environ 8,8 millions de dollars) afin de maintenir les ruines de la célèbre dynastie des Gugé, un ancien royaume dans la région autonome du Tibet (ouest), ont indiqué les autorités locales.

    Le projet a débuté le 1er mai et bat actuellement son plein dans la préfecture de Ngari, a annoncé un responsable du bureau des reliques culturelles du gouvernement de la préfecture de Ngari.

    Les célèbres ruines de la dynastie des Gugé, construites au Xe siècle, sont les vestiges les plus imposants et les mieux conservés de ce royaume, et renferment des peintures et des sculptures en terre et en pierre.

    "Les cinq palais des ruines ont, à des degrés divers, des murs fissurés et des morceaux de plafond qui se détachent, et devraient être fixés", a indiqué Phubu Chosang, responsable de l'administration des reliques.

     

    Les ruines de la dynastie des Gugé font partie du premier groupe de vestiges historiques placé sous la protection de l'Etat en Chine.

    Plus de 500 000 yuans (environ 77 000 dollars) ont été investis pour maintenir les cinq bâtiments des ruines en 1986. En outre, deux millions de yuans (environ 307 700 dollars) ont été versés par le gouvernement préfectoral afin de renforcer les structures et d'améliorer le système de drainage en 1997.

    Les ruines constituent un élément important à protéger dans le 11e Plan quinquennal du Tibet en 2006.